Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les cartons rouges de la Cour des comptes

Pour la première fois, la Cour des comptes décerne dans son rapport annuel 2011 une série de cartons rouges aux organismes qui persistent à ignorer ses recommandations.

C Le port de Marseille fait partie des alertes. Le rapport pointerait une "situation de blocage social" au sein du premier port français, à l'origine de son "déclin". En ligne de mire, le temps de travail des salariés du port. Conducteurs de grues et de portiques n'effectueraient que 12 heures de travail hebdomadaire effectif à Marseille, pour une rémunération comprise entre 3.500 et 4.500 euros nets, gonflée par des "gratifications illégales".

D'autres cartons rouges seront décernés à "Chorus", le système de gestion des finances de l'Etat mais aussi à ses systèmes d'information financière ou au Centre national de la fonction publique territoriale.

Les sages de la rue Cambon décerneront quelques cartons jaunes, notamment au Centre national de la Recherche scientifique.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Oui, c’est très bien de dénoncer toutes les dérives financières de l’Etat et des collectivités, mais toute la classe dirigeante s’en f.. éperdument

  2. Ca sert à quoi de délivrer ces cartons ? A rien puisqu’il n’y a jamais de sanction à la suite ! On ferait mieux de dissoudre cette auguste assemblée, on ferait quelques économies…

  3. Le problème c’est les opérations correctives mises en place ou non mises en place à la suite de ce genre de rapport.

  4. Les jetons de couleur ne vont sans doute pas changer grand’chose.

Publier une réponse