Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Les banquiers aiment bien les journaux

Entendu dans le bulletin de réinformation de Radio courtoisie :

E "Le crédit agricole prend 25 % du capital de la Voix du Nord. Oui, La Voix du Nord, Nord Eclair, Nord littoral, le Courrier picard et direct Lille passent dans l’escarcelle de la banque. Décidément les banquiers aiment bien les journaux […]

Ainsi, le crédit mutuel contrôle le Progrès, le Dauphiné Libéré, le Bien public, le Journal de Saône-et-Loire, le Républicain Lorrain, l'Est Républicain, Vosges Matin et les Dernières nouvelles d'Alsace. A Paris la banque Rothschild est aux commandes de Libération et la banque Lazard a des intérêts au Monde."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. “Why Nobody Trusts the Mainstream Media !”
    (video)
    http://vigilantcitizen.com/?p=7004

  2. Héhé, c’est ce que l’on apelle la presse ” Libre ”

  3. Nos maîtres à penser.

  4. Les industriels également aiment les médias (journaux, télévisions, radios,instituts de sondages, réseaux internet) Pierre BERGE (Le Monde), les familles DASSAULT, BOUYGUES, BOLLORE, PINAULT et autres LAGARDERE : les médias en France appartiennent à des groupes et familles dépendant des marchés publics ou ayant la grande proximité pour ne pas dire plus avec l’Etat et ses dirigeant issus de la haute administration et/ou de la politique.
    Ce ménage à trois -médias, grosses entreprises et Etat- est un cas unique dans le monde occidental, qui distingue notre République d’une vraie démocratie.

  5. Sans oublier ;bien sur,radio france et france télévision,qui sont controlés par des syndicats de journalistes de gauche lesquels ont des relations très intimes avec certains milieux politiques(surtout à gauche)et l’argent d’un certain show-biz ou milieu du spectacle….

  6. Pour “faire de l’argent”, il faut du bétail et des corvéables soumis. Les médias là pour serrer le troupeau et conditionner les esprits! Vraiment, on ne peut servir deux maîtres aussi antinomiques que le Dieu d’Amour et l’argent!

  7. Juste une remarque factuelle. Le Crédit Mutuel vient de faire connaître via une indiscrétion qu’il abandonnerait le Républicain Lorrain et que ceci pourrait être le début de l’abandon de toute la presse de l’Est de la France. N’ignorons pas non plus que ces journaux sont dans des situations financières très précaires.

  8. Le crédit mutuel détient aussi 80% du journal “L’Alsace” de Mulhouse et de son édition de l’agglomération Montbéliard-Belfort “Le Pays”.
    A noter que les banques coopératives s’intéressent plutôt à la PQR; les quotidiens nationaux sont un intérêt pour les banques d’affaires.

  9. @ Gervanne
    Erreur de l’AFP, (mal) informée par un syndicaliste du groupe : le Crédit Mutuel rachète bien le Républicain Lorrain et les Dernières Nouvelle d’Alsace, qui étant encore bénéficiaires, équilibreront les pertes des autres titres de l’ex empire de Gérard LIGNAC, le dernier grand patron de presse non industriel ou banquier ou politicien, avec les propriétaires d’Ouest France, la famille AMAURY et les héritiers Hersant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services