Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les banlieusards responsables de la délinquance parisienne

Sur les 236 527 crimes et délits commis l'année dernière à Paris, seules 47 % des personnes mises en cause dans les vingt arrondissements sont originaires de la capitale. 20% d'entre eux proviennent de la proche banlieue – et en particulier de Seine-Saint-Denis dans un cas sur deux – et 10 % de la grande couronne. Les quelque 22,5 % restant sont composés d'individus débarquant de province, de l'étranger ou sans domicile connu.

MJ

Partager cet article

2 commentaires

  1. Le premier prénom du 93 en 2007 est Mohamed, selon l’Etat civil…
    L’assimilation de ces peuplades est un doux rêve…même notre ministre de la justice donne un prénom étranger à sa fille !!!
    Quand ferons nous taire dans les urnes tous ces aprentis sorciers qui nous « gouvernent »?

  2. @ Louis XIV,
    Oui ils ont pour nom Mohamed et ils sont très nombreux : deux probmèmes car Mohamed est le nom de l’aîné des garçons chez les musulmans pratiquants….comme dans la famille royale du Maroc (Mohamed VI), chez les Kadafi ou dans les familles régnantes de Mauritanie.
    Nous sommes donc simplement confrontés à une début de déferlantes musulmanes religieuses et culturelles….
    Sidi Mohamed Ould Haidallah, fils aîné de l’ancien président mauritanien Khouna Ould Haidallah, a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi derniers à Agadir pour trafic de cocaïne, a-t-on appris mercredi de sources policières.
    http://www.marrakechnews.net/Arrestation-a-Agadir-du-fils-aine-de-l-ancien-president-mauritanien-pour-trafic-de-drogue_a861.html
    lors de la cérémonie d’inauguration présidée par le fils aîné du numéro un libyen, Mohamed Kadhafi qui dirige la LTT et l’ambassadeur de France en Libye, François Gouyette.
    http://www.tdg.ch/depeches/hi-tech/internet-haut-debit-libye-inaugure-reseau-wimax-mobile
    Sidi Mohammed, fils aîné du roi Hassan II du Maroc, est né le 21 août 1963 à Rabat. Sa mère était roturière et n’a jamais reçu de titre, tout au plus était-elle « mère des enfants royaux ».
    http://www.khaoula.com/biographie_roi_maroc.htm

Publier une réponse