Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme / Immigration

Les Aztèques ont été victimes de l’immigration

Article intéressant de Pauline Mille sur RITV :

Images-5"La salmonellose qui fait l’actualité chez Lactalis frappait déjà au seizième siècle au Mexique : des millions d’Aztèques en sont morts, l’analyse ADN des squelettes l’établit. Voilà une nouvelle qui liquide la légende noire élaborée par les ennemis de l’Espagne et de l’Eglise, qui parlaient de génocide des Indiens, longtemps reprise par des historiens peu scrupuleux. […]

Une terrible épidémie serait survenue entre 1545 et 1550, soit vingt-cinq ans après que le conquérant espagnol Fernando Cortès eut touché la côte mexicaine en un endroit qu’il nomma Vera Cruz. Elle a frappé les témoins de l’époque. Il en subsiste quelques rares traces. Selon l’anthropologue française Danièle Dehouve, spécialiste du Mexique et directrice de recherche au CNRS, quelques textes d’époque « décrivent les symptômes du mal. Il existe aussi quelques images de la fin du XVIe siècle montrant des morts ayant des petits points sur le corps, ce qui correspond aux symptômes de la fièvre typhoïde. Nous avons aussi le codex Telleriano-Remensis, un manuscrit d’époque montrant des morts, ou des malades, avec des choses qui leur sortent de la bouche et du nez ». Mais ces indications ne suffisaient pas à porter un diagnostic. Aujourd’hui, l’affaire est tranchée, selon Danièle Dehouve, grâce à l’analyse ADN : « l’ADN est une preuve beaucoup plus sérieuse ».

La revue Nature Ecology and Evolution vient en effet de publier que la pandémie de 1545 -1550 serait une gigantesque salmonellose : une salmonelle aurait provoqué une fièvre typhoïde qui aurait causé la mort de millions d’Aztèques. Combien ? C’est l’objet de « nombreuses polémiques », selon Danièle Dehouve. « Les Espagnols n’ont commencé à recenser les populations qu’à partir de 1540 ». Encore ne tenaient-ils pas tout le pays et les statistiques étaient rudimentaires. Mais « on estime que 80 % des Aztèques sont morts dans les terres côtières, et 50 % dans les terres plus centrales ». Au doigt mouillé. […] L’équipe qui a publié dans Nature Ecology and Evolution a pu travailler sur 29 squelettes découverts dans des cimetières et datés, et l’analyse ADN a établi sans ambiguïté la présence de l’agent infectieux, les salmonelles (probablement introduites par le cheptel amené par les Espagnols), dans la fièvre mortelle.

On est donc face à un drame de l’immigration. C’est l’importation d’humains et d’animaux tout à fait étrangers aux écosystèmes de l’Amérique latine qui a provoqué la catastrophe. De même que certains végétaux ou animaux ne trouvent pas de prédateurs dans un biotope où ils sont inconnus, de même les agents infectieux apportés par les Espagnols, et qui pour eux étaient relativement bénins, signifièrent-ils la mort pour de nombreux Indiens. A noter : à partir du dix-septième siècle, les populations aztèques ont recommencé à croître, se croisant souvent avec les Espagnols. Contrairement à la légende noire, ceux-ci n’ont pas remplacé les autochtones comme cela s’est passé dans la Caraïbe ou aux États-Unis, mais se sont métissés avec les populations conquises."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Information très intéressante.

  2. Serait-ce la raison des 11 vaccins rendus obligatoires par Macron : à cause de l’immigration ? L’idéologie gagnant sur le réel, on préfère rendre encore plus déficitaire la Sécu plutôt que d’admettre que le Grand Remplacement d’une population avait ses dangers ?

  3. Jusqu’à 50% de la population selon les régions de France aurait péri à la suite de l’arrivée de la Peste Noire (bubonique) en Europe au XIVème siècle.
    Donc les épidémies ont pu réduire les populations, mais lors de la conquête par Cortès ne pas oublier que de très nombreuses tribus n’étaient pas du tout favorables au cruel régime aztèque (empereur Moctezuma) et que l’arrivée des Espagnols a été aussi un opportunité de s’en débarrasser.

  4. Je recommande, à ce propos, le lecture de l’excellent “Cortès”, de Christian Duverger (Fayard) : http://www.fayard.fr/cortes-9782213609027
    Le projet de Cortès, beaucoup plus humaniste et chrétien que le véhicule la légende, a permis la sauvegarde des populations autochtones (et d’une bonne partie de leurs cultures), souvent en opposition aux intérêts des puissances de l’époque (Espagne… et Église en tant qu’institution séculière).
    Cela n’a évidemment pas été un long fleuve tranquille, et les massacres perpétrés de part et d’autres, à commencer par les sacrifices de masse des rites aztèques, aggravés par les épidémies importées par les “migrants” ont entachés cette conquête.

  5. Se souvenir de la grippe espagnole de 1918, responsable de 25 à 50 millions de morts qui avait pour origine les Etats-Unis d’Amérique. Elle est due à une souche (H1N1,) particulièrement virulente et contagieuse. On pense que la grippe espagnole est apparue d’abord au Kansas où elle a contaminé de jeunes soldats américains, qui étaient réunis trois mois dans des camps de formation militaire, à raison de 50 000 à 70 000 individus, avant de traverser le pays et de prendre la mer pour l’Europe.
    Comme quoi l’Amérique a elle aussi provoquée en Europe une sacré pandémie.

  6. Je dirais que tout cela demande une grande prudence, un discernement à l’Ignace, mais malheureusement , beaucoup de politiques et de religieux en manquent…….
    Que l’Esprit Saint vienne à notre secours.
    Alain

  7. Malheureusement les virus, microbes, bactéries et autres charmantes bestioles existent dans tous les pays, sans aucun respect des frontières.
    Les épidémies et les guerres décimaient régulièrement les populations.
    Depuis le XXème siècle, l’hygiène et le bond spectaculaire de la médecine, font grimper les taux de population.
    Le surpeuplement, et son corollaire le chômage, sera un des problèmes majeur de ce siècle.

  8. Si tout cela arrive a cause des maladies que les étranger amènent en venant dans nôtre pays alors en vérité c’est eux qu’il faudrait vacciner quand ils arrivent sur nôtre territoire ; et non les bébés qui sont nés en France
    dire qu’à plusieurs occasion j’ai demandé si les nouveaux arrivant seront eux aussi vaccinés ; je n’ai jamais eu de réponse et pourtant la vérité et là

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services