Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Religions : L'anglicanisme

Les Anglicans refusent la célébration religieuse d’unions homosexuelles

W Lors d’une réunion avec une centaine de députés britannique, l’archevêque anglican de Cantorbéry, le Dr Rowan Williams, a réitéré son refus de célébrer les partenariats civils homosexuels. Le gouvernement britannique a en effet publié mi-février une proposition de loi autorisant la célébration des partenariats civils – homosexuels ou non – dans des bâtiments religieux. Autorisés depuis 2005 en Angleterre et au pays de Galles, ces partenariats ne pouvaient pas être célébrés dans des églises ou d’autres lieux de culte, même pour les groupes religieux qui le désiraient. La nouvelle proposition de loi veut supprimer cette clause.

3 groupes religieux – les quakers, les unitariens et les juifs libéraux – soutiennent la proposition et veulent célébrer des partenariats civils. Le Dr Rowan Williams, primat anglican, a rappelé que le mariage ne peut se faire qu’entre un homme et une femme. Il ne s’oppose pas pour autant au projet du gouvernement, mais veut s’assurer que le libre choix soit explicite pour chaque groupe religieux. Sa position divise les Anglicans, mais si le Dr Williams cède, il sait qu'un bon nombre de ses fidèles vont encore rejoindre l'Eglise catholique.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Curieusement religion que, pour ne pas perdre ses ouailles, les pasteurs soient obligés de transiger sur des principes…
    Imaginez le pape décider que le mariage des prêtres soit possible « pour éviter l’hémorragie des fidèles vers le protestantisme »…
    Bref, pas sérieux, pas solide… Ça sent le sapin…
    On ne s’en plaindra pas outre mesure non plus.

  2. Curieuse religion ? Tout dimplement elle n’a pas de magistère. L’avis du primat n’est pas contraignant.
    Certains anglicans suivront. D’autres pas.
    Elle va encore inéluctablement se diviser, et des groupes de plus en plus nombreux, réalisant à la suite (tardive) de Newman que l’Eglise d’Angleterre n’est plus catholique et apostolique, rejoindront l’Eglise romaine. L’événement est en quelque sorte providentiel.

  3. Qu’il l’approuve, qu’il l’accueille cette idée grotesque, on verra tant de fidèles retrouvant le chemin de l’Eglise de Rome !
    Peut-être il faut ce mal pour qu’un plus grand bien s’en suive ? Retour HOME de tant d’anglicans, maintenus dans l’erreur pour un caprice du roi Henry depuis cinq siècles.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services