Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Les agents de préfecture au service des Etrangers, sont souvent victimes d’actes de violences

Capture d’écran 2018-04-11 à 22.04.06Une lectrice du Salon beige m'informe que, mardi après-midi, à la Direction des migrations et de l’intégration de la Préfecture du Rhône, un demandeur d’asile guinéen a, pour des raisons encore indéterminées, proféré des menaces et des insultes envers des agents de la préfecture chargés de l’asile.

Les réservistes de la Police nationale présents sur place ont sécurisé le périmètre et ont constaté que l'intéressé avait dissimulé une lame de couteau dans sa chaussette et ont appelé un équipage en renfort. Dès son arrivée, l’équipage a maîtrisé et interpellé l’individu qui s’était rebellé  et qui a également dégradé du mobilier de la préfecture (vitre de guichet). L'intéressé n'a pas été blessé. Un policier a toutefois été légèrement blessé (contusions) lors de l’intervention, sans que le suspect n’en soit à l’origine. L’individu, a été placé en garde à vue. 

Ce n'est pas la première fois que les agents de préfecture, en poste au service des Etrangers, sont victimes d'actes de violences verbales et physiques. 

Ce demandeur d'asile sera-t-il expulsé ?

L'information a été relayée par Le Progrès.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Expulsé ? Vous rêvez ! Ce pauvre demandeur d’asile, exploité et victime du racisme des Français, va certainement porter plainte pour violence, coups et intention de blessures en réunion, par les forces de l’ordre en surnombre évident…
    Je rejoins tous ceux qui l’ont dit ici avant moi : il faut couper, et définitivement, la cascade des droits, allocs, primes et facilités en tout genre, qui attirent chez nous tous les pauvres et les paumés de la planète (de l’Afrique surtout) comme les bestioles en été dans un pot de confiture resté ouvert !

  2. Après les “arts premiers” chers à Chirac (raz le bol du tam-tam durant la Messe), ce sont les “mentalités premières” auxquelles nous sommes de plus ne plus confrontés, à nos risques et périls…

  3. Quand on pense que des millions et des millions de litres de sang ont été versés par nos Anciens afin que la France ,leurs enfants et petits-enfants restent libres et soient dignes ,parfois des larmes me montent aux yeux .
    Et malgré cet immense et cruel chaos qui va s’abattre sur nous prochainement ,certains des nôtres s’abstiennent ou vote blanc.
    Stupéfiant.
    Mon dieu ,mais à quel, point sommes nous donc arrivés ???
    L’insécurité de plus en plus visible,violente ,systématique et perpétuelle est considérée par certains comme étant “un moyen de contrôle social ” il faut le savoir .
    à méditer , des paroles criantes de vérité !!!
    “LE VERITABLE EXIL N EST PAS D ETRE ARRACHE DE SON PAYS , C EST D Y VIVRE ET DE NE PLUS RIEN TROUVER DE CE QUI LE FAISAIT AIMER ”
    Edgar Quinet
    Voilà exactement ce que nous sommes en train de vivre.
    http://www.fdesouche.com/50553-insecurite-et-nomenklatura-eric-w

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services