Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

L’éolien présente plus d’inconvénients que d’avantages

L’éolien présente plus d’inconvénients que d’avantages

Lancée fin 2020 par des jeunes entre 20 et 30 ans, l’association Action Ecologie, rassemble des Français soucieux de préserver “nos libertés, nos traditions et nos paysages”. Cette association, qui s’oppose ainsi frontalement aux écologistes politiques, vient de publier une étude choc sur les éoliennes qualifiées de “désastre économique et écologique”.

Conclusion de cette étude de 15 pages :

Finalement, l’éolien présente plus d’inconvénients que d’avantages. De nombreux problèmes écologiques sont liés aux éoliennes pendant leur construction, leur fonctionnement et leur recyclage. La population et la faune subissent des effets négatifs de par leur présence.

Tout aussi problématique est le fait que le développement de cette énergie est entièrement corrélé aux aides publiques et au soutien de l’État et donc indirectement de l’argent des contribuables. De plus, la mise en place des installations éoliennes présentent de sérieux risques pour des secteurs économiques qui sont liés aux territoires concernés par ces centrales.

Le développement d’énergies renouvelables doit ainsi se tourner vers d’autres solutions qui offrent un meilleur ratio coût/bénéfice. La baisse de subventions aux éoliennes, décidée en Allemagne en 20161, avec un soutien bipartisan de la CDU et des sociaux-démocrates, montre d’ailleurs une volonté du gouvernement d’Outre-Rhin de mettre fin à un surinvestissement envers une énergie qui n’est pas suffisamment productive.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il y a deux programmes polluant majeurs qui touchent notre planète :

    1/ Les ÉOLIENNES qui défigurent nos paysages et doivent être interdites le plus tôt possible. Ensuite, un programme de démantèlement devra être organisé.

    2/ les programmes de lancement de MYRIADES DE SATELLITES privés qui polluent le ciel qui appartient à tous et empêcheront définitivement d’observer l’univers lointain depuis la terre. Outre le fait qu’ils seront un danger en créant un risque de collision dans l’espace, ils constituent des débris polluants qui ne cesseront de tomber sur terre et en mer. Non recyclables !

    Ce second sujet est rarement mentionné, c’est pour cela qu’il faut l’associer au premier et tant pis pour les écolos bidons.

    • Pour les éoliennes, si vous parlez de pollution, il faut être complet. Quand on pense “pollution” on pense pollution de l’air et des sols.

      Or l’éolien pollue les sols (béton dans les sols jamais récupérés, nappes phréatiques contaminées pour longtemps), pales non recyclées et qui termine en vrac dans les champs (on ne sait pas quoi en faire), exploitation de terres rares en Chine avec son lot de rivières polluées (acides sulfuriques etc), bassins radioactifs, mort de la faune et de la flore etc

      Air : certes le CO2 n’est pas un polluant. Non seulement il n’en est pas un mais il est indispensable à la vie. S’il y avait davantage de CO2 dans l’air, il y aurait davanatge de production agricole, clef pour résoudre toutes famines…

      MAIS pour les (faux) écolos, qui sont de parfaits crétins et ignares, le CO2 est un “polluant”. Or éolienne = davantage de centrales thermiques donc = davantage de CO2.

      C’est bien pourquoi l’Allemagne, qui a misé sur l’éolien, rejette plus de CO2 qu’avant.

  2. Franchement si leu seul argument c’est de dire que c’est financé par l’Etat, c’est nul et non avenu. Notre production d’énergie électrique vit sous perfusion depuis la Libération aussi bien en énergie fossile qu’en nucléaire ou en hydraulique.
    Quant aux désagrément sur l’environnement, quelle source d’énergie n’en produit pas ? et pour certaines pour des milliers d’années!
    N’oublions pas non plus que l’installation d’éoliennes crée du revenu de complément pour les propriétaires terriens et les exploitants.

    Le seul vrai problème, de taille, de l’éolien c’est celui de la stratégie industrielle qui consiste aujourd’hui à sacrifier le nucléaire (R&D, emploi, indépendance, etc.) au profit de produits moins créateur de richesses dont le développement et les filières industrielles sont, pour une bonne part, déjà contrôlés par l’industrie allemande ou d’Europe du Nord.Qui plus est ce choix est fait au nom d’uneidéologie européiste qui ne profite qu’à l’Allemagne…

    • “créé du revenu pour les propriétaires. ..”

      Sauf quand ils devront payer le démantèlement à leur charge, ce qui est un gouffre financier. Xe qui explique que certaines éoliennes pourrissent dans les champs

      Quelle énergie ne produit pas de désagréments sur l’environnement ? Je dirais le nucléaire : rejet de vapeur d’eau uniquement. Et qu’on ne me parle pas des déchets radioactifs : d’abord on ne les rejette pas dans “l’environnement” et puis on sait maintenant réduire la radioactivité à 30 mn grâce à Gerard Mourou qui a reçu le prix nobel de physique pour cette decouverte. Reste à développer tout cela….

      La question est surtout de savoir si les désagréments sur l’environnement vaut le coup. En clair si on ne fait pas trop de dégâts à la nature…..

  3. Ces éoliennes défigurent nos magnifiques paysages, ne fonctionnent que s’il y a du vent, doivent donc être doublées par des énergies fossiles lorsqu’il n’y a pas assez de vent, tournent souvent par alimentation en énergie externe lorsqu’elles sont branchées sur le réseau électrique, cela fait plaisir aux écolos !

  4. Les éoliennes off shore (en mer) sont encore pires, même si “on” les installe suffisamment loin de la côte (entre 15 et 30 km) pour que la pollution visuelle soit moins flagrante. Les pêcheurs de coquilles Saint Jacques enragent à raison.

  5. Extrait de leur site :
    “L’association considère qu’il est du plus haut intérêt d’informer l’ensemble des citoyens sur les tenants et les aboutissants réels des lois prétendument écologistes. Ils ne sont en réalité que des leviers pour modifier en profondeur les traditions de notre pays.”

    • Eh oui, là on touche au fond du problème. Toujours la même chose : à la base il y a l’idéologie cosmopolite qui veut détruire notre patrimoine. Ici le patrimoine naturel

  6. Des éoliennes à l’échelle humaine, cela fait des siècles qu’elles existent : les moulins à vent.
    Il y en avait des dizaines, dans les campagnes. Quelques-uns fonctionnent encore, et donnent même de la farine…
    Il faudrait en ré-implanter un peu partout.

    Et le pire, c’est l’éolien en mer. Par exemple, en baie de St-Brieuc :
    https://www.la-croix.com/JournalV2/Au-large-Saint-Brieuc-parc-eolien-construction-2021-05-03-1101153777

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]