Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’entente parlementaire sur la famille va demander un référendum sur le mariage

Le député UMP de l'Ain, Charles de La Verpillière, écrit sur son blog :

V"Comme je l’avais déjà écrit sur ce blog en janvier dernier, je suis contre le mariage homosexuel. Il ne s’agit pas de ma part d’une volonté de discrimination à l’égard des homosexuels.
Je n’ai pas, en tant que député, à porter un jugement sur la sexualité
de mes concitoyens, qui relève de leur vie privée dès lors qu’ils sont
majeurs et consentants.

Mais, à la différence du PACS, le mariage des homosexuels leur permettrait d’adopter des enfants. Or, le droit de l’enfant prime sur le droit à
l’enfant. Chacun sait combien il est difficile d’élever un enfant
adopté, notamment à l’adolescence, lorsqu’il s’interroge sur sa famille
biologique. D’où l’importance de lui offrir un cadre de vie le moins
perturbant possible pour mettre toutes les chances de son côté
. La
différenciation sexuelle et la référence au « père » et à la « mère »
sont indispensables à l’épanouissement et à l’équilibre d’un enfant. C’est donc au nom de l’intérêt supérieur des enfants que je m’opposerai au projet de loi.

Plus généralement, vous pouvez
compter sur moi pour défendre avec la plus grande vigueur les valeurs
essentielles de la famille. Avec 26 autres députés, dont Xavier Breton,
député de l’Ain, je suis l’un des fondateurs de l’entente parlementaire
sur la famille.
Elle a déjà tenu 2 réunions, les 25 septembre et 2 octobre. Nous
allons demander solennellement au gouvernement un référendum sur ce
sujet si controversé et déterminant pour l’avenir de notre société."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Demander un référendum : est-ce vraiment le bonne stratégie ?
    1)la question sera posée par le gouvernement et c’est lui qui organisera la propagande
    2) seul un référendum d’initiative populaire est vraiment démocratique
    3) c’est uniquement le gouvernement qui demande cette réforme à cause de promesses faites à une minorité, demander un référendum c’est rentrer dans son jeu en restant sur la défensive
    4) c’est reconnaître que la question est légitime et accepter d’avance une réponse positive
    5) il n’est pas exclu que la réponse soit OUI (cf point 1), et là pour revenir dessus….
    Non, une telle réforme ne peut être soumis à la démocratie labile des urnes, c’est tout le discours de nos évêques.
    [Demander une référendum fait partie de la stratégie :
    sur les 32 référendums organisés sur ce sujet, aucun n’a été gagné par le lobby gay, malgré des sondages favorables et une intense propagande.
    Mais le gouvernement ne fera pas de référendum. Le réclamer permet ainsi de délégitimer la loi, ce qui facilitera sa suppression plus tard.
    MJ]

  2. Comme quoi il y a des députés courageux. Oui il faut un referendum.

  3. Demander le référendum est un choix purement tactique car on sait que la réponse sera massivement non. C’est pour cette raison que le gouvernement ne le fera pas.
    Maintenant, sur le plan des principes, je suis contre un référendum, car le bien et le mal ne se décrètent pas par un vote populaire. Imaginez un référendum sur l’avortement!

  4. à Mcihel Janva,
    Votre fatalisme me surprend: le texte est loin d’être passé d’autant que c’est la gauche qui est au pouvoir .
    Et que sur ce sujet là elle apparaît comme sensiblement moins unanime que ce qui tient lieu de “droite”.
    A l’inverse si ce texte devait passer, il est clair que ce n’est pas ceux qui se gavent sans vergogne de l’avortement, de “droite”, comme de “gauche” qui reviendraient dessus.
    Le Président a-t-il envie de rester “de gauche” et de diviser davantage les français ou bien de durer pour tenter de rafistoler tant bien que mal le pays ?
    Ce qui importe surtout pour l’instant c’est de gagner du temps et de rassembler forces et moyens pour contrer l’orchestre rouge.C’est plus important que l’agitation partisane d’arrière garde.

  5. ludovic et MJ ont probablement raison tous les deux avec de bons arguments, mais je reste quand même perplexe sur leur certitude d’un vote NON, et mes arguments restent valables. Je me pose toujours la question…
    Et puis on sait ce qu’il advient d’un NON à un referendum ! On peut imaginer la réponse du gouvernement : vous dites NON au mariage, et bien on va “ameliorer” le PACS en lui donnant les mêmes droits. Et comme les évêques ont proposés eux aussi, selon le Figaro, une “formule juridique plus solide que le PACS” il seront coincés pour s’y opposer.

  6. Constatons qu’on est déjà arrivé au point d’imaginer comment supprimer la loi !
    Ce sera fait dans une génération, par les enfants adoptés par les gays et parvenus à l’âge adulte.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!