Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Valeurs chrétiennes : Education

L’enseignement du fait religieux sur l’islam est dogmatique, sans honnêteté historique

En commission des affaires culturelles, ce matin, la nouvelle présidente du conseil supérieur des programmes, Mme Souad Ayada, dénonce un enseignement du fait religieux islamique qui est trop orienté sur la promotion et non pas sur l’objectivité historique :

Partager cet article

16 commentaires

  1. Je suis bien aise que cette dame mette enfin les pieds dans le plat, car, c’est vrai, les manuels d’histoire que je vois à l’école de la République “laïque”, quand il est question des “grandes religions”, parlent avec une révérence sacrée de Mahomet, écrivant, sans aucune distance: “Dieu lui a dicté le Coran” ( J’en déduis que pour les rédacteurs Dieu existe…), alors que lorsqu’on parle de Jésus, on le présente comme “un prophète juif qui serait considéré par ses disciples comme fils de Dieu”. Bref, affirmation d’un côté, hypothèse, sujette à caution, de l’autre. Deux poids, deux mesures, en faveur de l’Islam, bien sûr, pour ne pas désespérer, pour flatter ou, plus simplement, par trouille des élèves musulmans.

  2. Souad Ayada a écrit un beau livre “L’Islam des théophanies, une religion à l’épreuve de l’art”, qui est tout à fait intéressant. Ce qu’elle prône est la voie intelligente et juste, qui rappelle qu’on n’a pas en vain une culture historique, critique, etc -culture qui nous vient d’ailleurs du christianisme.
    En même temps, imaginer que l’Islam pourra être abordé de manière contextalisée par le cours de français, de mathématique ou d’autre, c’est tout de même repousser le problème : faut-il élargir la sphère culturelle de référence de ces disciplines et si oui, au nom de quoi? Alors qu’on ne peut rien comprendre à l’histoire littéraire sans référence au christianisme, si on veut intégrer les références à l’Islam dans les enseignements, cela suppose de les refondre. Il y a bien, tout de même, une culture occidentale qui s’est développée sans l’Islam et avec le christianisme, parfois même contre l’Islam.

  3. Courageuse plus que de nombreux évêques…

  4. Merci Madame, enfin l’intelligence passe avant la marchandisation politicarde ! Votre analyse est parfaitement cohérente. Mais il fallait une française de souche maghrébine pour oser rappeler ce qu’exige la laïcité républicaine, aussi, par rapport à l’islam.
    Les laîcards desouche sont, de fait, complètement castrés et ne pense qu’à une chose : lécher les babouches de l’islam conquérant.

  5. merci d’avoir affiché cette vidéo qui est plus complète que celle proposée ici :
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/24/meme-souad-ayada-dit-comme-christine-tasin-lislam-est-a-la-conquete-de-lecole/
    http://www.fdesouche.com/943523-nouvelle-presidente-conseil-superieur-programmes-denonce-enseignement-oriente-promotion-de-lislam-non-lobjectivite-historique
    C’est proprement terrifiant et pire même que votre article précédent intitulé :
    “Vous savez ce que je redoute aujourd’hui ? Qu’on m’égorge, qu’on me décapite”.
    Allo la CEF ? Allo Rome ?

  6. Je n’ai pas le temps pour approfondir l’islam… je fais confiance aux gens que cela interpelle. J’en sais suffisamment et je regarde ce qu’il se passe autour de nous et dans les 57 Pays musulmans sur Terre.
    J’ai ouvert un coran que l’on m’a donné et je sais lire ; c’est l’obscurantisme, surtout pour les femmes. Il n’y a que des injonctions et des interdictions… c’est une régression impossible pour nous Occidentaux et nos héritages Grecs, latins, celtes, en un mot Européen de race blanche. C’est l’Histoire qui le dit et c’est notre réalité.
    Et en plus : la raison est interdite… Vous vous rendez-compe! Plus le droit de faire un choix, de poser une question ; de discerner, etc.
    NON, simplement NON, pour ce qui me concerne. Je n’ai aucun état d’âme là-dessus.
    J’approfondis ma religion d’enfance et ma culture religieuse depuis l’Année de la foi… et cela me nourrit.
    Je découvre des merveilles, y compris chez les Docteurs de l’Eglise… et chez la Petite Thérèse.
    Tout çà pour dire que ces gens de l’islam prennent toute la place, à notre dépend… et que leurs états d’âme ne m’intéressent pas du tout.
    Bientôt, nous n’aurons plus de place pour exister et vivre. Des pans entiers de notre Pays ancestral sont déjà dans leurs mains. Il faut aller voir dans certains endroits pour le constater, et pas que dans le 9,3!
    Je suis réaliste : ils faut qu’ils retournent chez eux dans le Pays de leurs Anciens, aux bleds… c’est tout.
    C’est eux ou nous. On ne peut pas mélanger l’huile et le vinaigre ; c’est impossible! La situation est dramatique, je le sais par expérience… Les considérations abstraites ou intellectualistes, m’ennuient. C’est une fuite et une lâcheté pour ne pas voir “ce qui est.”
    Je regarde Le Réel… Charles Martel et le Bon Roi St-Louis, par exemple, le savaient déjà!

  7. Vous avez de la chance d’avoir compris ce que réclamait cette femme.. pour moi elle en voulait plus en expliquant qu’il fallait faire la contextualisation de l’islam. …pour mieux l’assimiler le justifier dans ses absurdités et ses conquêtes par le sabre?
    On ne peut dautre part présenter aux élèves une critique historique de l’islam qu’aucun musulman ne ratifiera.

  8. L’objectivité historique est impossible en islam, car ce serait douter de l’existence même du pseudo prophète et reconnaître la rédaction toute humaine d’un “livre sacré” même si celui-ci est clairement rédigé sous la dictée dû Menteur.

  9. Oui, par trouille, par bêtise, par paresse intellectuelle, par idéologie on dénie le droit à nos jeunes d’apprendre la réalité historique…
    Tout cela nous pètera à la gueule tôt ou tard, et c’est sans doute très proche !
    Qu’attendent les cathos de France pour s’organiser afin d’éditer des manuels d’Histoire clairs, sans occulter les faits historiques déplaisants pour nous (parmi les croisés, pas mal de brebis galeuses !) et rappeler les faits désagréables survenus par notre faute !
    Enfin rappeler à toutes et à tous (ou bien faire apprendre) les faits positifs et les bienfaits apportés par la civilisation occidentale chrétienne au monde entier, et si ça déplaît ou ça choque, eh bien on s’en fout !

  10. Suite et fin : en fait, cette dame a réagi non pas par souci de vérité historique ou par respect de notre civilisation judéo-chrétienne, mais parce qu’on commence à se rendre compte que l’attitude et le comportement des jeunes musulmans en France inspire de plus en plus de rejet, et que si le FN renfourche son cheval de bataille de l’immigration, eh bien il finira par arriver au pouvoir, avec un soutien important de la population !

  11. Merci cher Salon Beige d’avoir accepté mon messge d’hier soir, qui est en phase avec ceux qui ont suivi mais en désaccord avec les précédents …
    A vrai dire, hier soir la situation m’apparaissait totalement désespérée !
    Heureusement que j’ai découvert ce matin une information qui permet d’espérer qu’il peut peut-être exister une solution qui nous permette d’échapper à l’une des deux hypothèses de l’alternative qui se présente à nous à vues humaines : ou la guerre sur le sol même de notre Patrie, ou la soumission à un système totalitaire pire que le communisme ou le nazisme, voire même pire que les deux réunis …
    Quelle heuristique pour notre CRIL17 ? [ MAJ 25/01]
    MAJ 25/01 En la fête de la conversion de saint Paul
    http://cril17.eu/

  12. quand on sait qu’à l’école notre dame de mihiel (meuse), des élèves de cm1 ont du apprendre un verset du coran par coeur, quand on sait que les professeurs des lycées catholiques doivent accepter des élèves portant le voile islamique, on peut et on doit se poser des questions!

  13. Un prisonnier islamiste se filme en train de soumettre son gardien
    http://islamisation.fr/

  14. Imaginer que l’on pourrait enseigner
    “Le Fait Religieux”, alors que celui-ci est l’histoire et l’action d’une idéologie totalitaire, la pire saloperie jamais engendrée par l’espèce Humaine, c’est a dire l’Islam relève de l’inconscience totale ou de la complicité.

  15. La place de l’islam c’est : DEHORS

  16. Quant on se soumet à un chamelier inculte à tendance perverse auprès d’enfants de 10 ans, c’est comme pour le vaudou, on s’en remet à Satan.
    A gerber.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services