Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

L’émir blanc de l’Ariège, le “cheikh” Corel, est toujours en liberté

L'Observatoire de l'islamisation relayait aujourd'hui la vidéo ci-dessous, ainsi qu'un article de Libération datant du mois de juillet, qui brosse le portrait d'Abdel Ilat al-Dandachi, alias Olivier Corel, 69 ans, naturalisé français, "professeur" de terrorisme de la famille Mérah entre autres, et qui coule des jours sereins dans l'Ariège : 

"Jamais condamné, Olivier Corel, 69 ans, naturalisé français, de son vrai nom Abdel Ilat al-Dandachi, est né le 29 novembre 1946, en Syrie. Proche des Frères musulmans syriens, ex-responsable de l’association des étudiants islamiques de France, le «cheikh» Corel a fondé en 1987 la communauté islamiste d’Artigat, du nom du petit village ariégeois de la vallée de la Lèze dans lequel il réside (600 habitants). Le clan Merah, dont la sœur de Mohamed, Souad, et le frère, Abelkader, y ont séjourné, officiellement pour suivre des cours de religion et des conférences sur la géopolitique au Moyen-Orient."[…]

 

Partager cet article

11 commentaires

  1. C’est normal qu’il soit libre. D’ailleurs, personne ne se pose la question de savoir pourquoi ces abrutis d’islamistes font sauter des bombes AVANT la COP21… Il y aurait une immense manipulation derrière que ca ne m’étonnerait pas.

  2. Aux FERS !!!

  3. “Nos hommes politiques de droite comme de gauche portent un telle responsabilité…” (sic)
    “Des tas de preuves son balayées d’un revers de main par nos politiques et cela n’a pas commencé avec le gouvernement socialiste, son prédécesseur était le même.” (sic)
    “Il y a une responsabilité réelle de la classe politique en la matière…” (sic)
    Au moins c’est clair !
    Des politiques coupables de Haute Trahison
    Le Maréchal Pétain passera désormais pour un enfant de chœur !

  4. L’incurie de ce gouvernement est totalement consternante.
    Ces gens ont le sang des jeunes du Bataclan et de Paris sur les mains.

  5. La commission européenne fait AMALGAME entre islamistes et chasseurs !
    Comment peut on encore s en étonner apres toutes les preuves qui nous sont servies chaque jour que tout est planifié minutieusement en vue de réduire les libertés publiques et privées et d oppresser encore plus le peuple de France
    Ainsi les chasseurs et les tireurs sportifs sont dans la … ligne de mire des banquiers apatrides non élus pro européens VOIR LE TEXTE ci dessous reçu ce jour par tous les licenciés :
    « Communiqué de presse du Comité Guillaume Tell du 24 novembre 2015
    Terrorisme et trafic d’armes: la Commission Européenne se trompe encore de cible
    Le Comité Guillaume Tell approuve la réaction d’extrême fermeté du gouvernement français dans sa lutte contre le terrorisme et soutient le plan national de lutte contre les armes illégalement détenues présenté vendredi dernier par Bernard Cazeneuve.
    A l’inverse, les membres du Comité dénoncent les amalgames que la Commission européenne tente de faire entre terrorisme, criminalité et détention légale d’armes à feu.
    Au lieu de se concentrer sur la lutte contre le terrorisme et les pratiques illégales, la Commission européenne vient de formuler des propositions qui visent à remettre en cause la détention légale d’armes à feu par les chasseurs et les tireurs sportifs, comme si cela pouvait empêcher les terroristes de commettre des atrocités et freiner le commerce des trafiquants d’armes.
    Si les propositions de la Commission européenne étaient appliquées en 2016, ce sont des moyens humains considérables qui seront utilisés pour contrôler les détenteurs légaux d’armes à feu, alors que de toute évidence les forces de police et de gendarmerie seraient plus utiles si elles étaient focalisées sur la lutte contre les terroristes et les trafiquants d’armes.
    Le Comité tient à rappeler qu’il n’existe pas de lien entre la possession légale d’armes à feu civiles pour la chasse et le tir sportif, et les comportements criminels ou terroristes. Il est donc anormal que la Commission européenne profite de cette mobilisation internationale contre le terrorisme pour nuire aux intérêts légitimes des chasseurs, tireurs sportifs et autres utilisateurs légaux d’armes à feu déjà soumis à des procédures lourdes et à des contrôles approfondis garantissant l’absence d’antécédents. Le citoyen européen ne peut être considéré comme un « ennemi intérieur » ou un « 5ème colonne » du seul fait qu’il a accès légalement à des armes légales !
    Remettre en cause le classement actuel des armes, notamment celui des armes semi-automatiques « ressemblant » aux armes automatiques pour en interdire la détention, interdire la vente par correspondance, telles sont les premières mesures préconisées par la Commission européenne. Elles ne sont pas acceptables !
    Le Comité Guillaume Tell souhaiterait, au contraire, que l’Union européenne appuie la demande française d’adopter dans les prochains mois un standard commun européen pour une neutralisation des armes à feu qui soit vraiment irréversible.
    De la même façon, un standard européen pour le marquage CE des armes serait utile, tout comme l’harmonisation des fichiers des interdits d’armes est une nécessité.
    Dans un souci d’efficacité le Comité Guillaume Tell a profité de l’audience accordée par le Président de la République à la Fédération Nationale des Chasseurs, lundi 23 novembre 2015, pour informer François Hollande du soutien du monde de la chasse au plan national de lutte contre les trafics d’armes de Bernard Cazeneuve. Le Comité en a profité pour dénoncer les amalgames que la Commission européenne tente de faire entre terrorisme, criminalité et détention légale d’armes.
    Le Président de la République a confirmé que le ministre de l’Intérieur rencontrerait les membres du Comité Guillaume Tell dans les tout prochains jours pour éviter toutes les initiatives qui se trompent de cible.
    Pour le Comité Guillaume Tell, il serait regrettable que certaines initiatives européennes remettent en cause l’ensemble des réformes engagées depuis 2012 dans un climat de confiance avec les détenteurs légaux d’armes à feu.
    Pour tout contact:
    Thierry Coste – 06 80 87 77 05
    Secrétaire général du Comité Guillaume Tell
    E-mail: [email protected]
    NB: Le Comité Guillaume Tell regroupe la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) présidée par Bernard Baudin, la Fédération Française de Tir (FFTir) présidée par Philippe Crochard, la Fédération Française de Ball-trap (FFBT) présidée par Denis Julien, l’Association Nationale de Défense des Tireurs Amateurs et Collectionneurs d’Armes (ANTAC) présidée par Eric Bondoux, la Chambre Syndicale Nationale des Armuriers Professionnels (CSNAP) présidée par Yves Gollety et la Chambre Syndicale Nationale des Fabricants et Distributeurs d’Armes, Munitions, Équipements et Accessoires pour la Chasse et le Tir Sportif (SNAFAM) présidée par Dominique Billot. »

  6. Ceux qui ont toléré cela doivent partir .
    On ne peut pas être pyromane et pompier .

  7. Ré-ouvrons Cayenne ! Et mettons les dedans ! L idée fait son chemin comme chez R. Ménard et il a raison. L assignation à résidence est une vaste fumisterie.

  8. Merci Duport et d’accord avec votre appréciation sur le Maréchal, qui certes a fait quelques erreurs, comme les lois anti-juives (pour le reste, c’est facile après-guerre de dire que c’était un traître). Vous dites “enfant de chœur”, j’ai l’habitude de dire “un nain”, notamment par rapport à ce qu’un “Grand Homme” n’a pas hésité à faire en obligeant son armée soit à se parjurer, soit à trahir ses serments, dans les années 60. Quoique l’on pense sur la fin de la guerre d’Algérie (je n’ai pas d’opinion arrêtée sur la question et peut-être notre Grand Homme avait-il raison sur le fond, je ne sais), la méthode employée a été ignoble, lâche et criminelle : elle est et restera une tâche indélébile sur cette décolonisation-là.
    Alors pourquoi les gouvernants actuels se gêneraient-ils ? Ils ont tous un “mauvais exemple” dont ils se recommandent tous : ils sont complices de ce qui arrive, comme l’a été leur grand mentor à l’époque.

  9. A duport,
    Votre commentaire est scandaleux, le Maréchal n’a JAMAIS trahi la France !!!
    Beaucoup de ceux qui l’ont condamné l’ont d’abord TRAHI et “l’histoire fabriquée” après coup s’est bien chargée de lui imputer toutes les saloperies que certains n’ont pas voulu assumées à commencer par la désertion. Le Maréchal a essayé de protéger les français ce que ne font plus les politiques actuels.
    Ne jugeons pas le passé avec la mentalité de notre époque ni avec des critères que l’on ne connaît plus actuellement.
    C’est trop facile de jeter l’anathème sans tenir compte de la Vérité et du contexte de la dernière guerre.

  10. MP
    En accord total avec vous.
    Le Maréchal Pétain a dirigé la moitié de la France avec un pistolet sur la tempe, l’autre moitié était sous la botte.
    La reconstruction de l’armée française qui est allée jusqu’à Berchtesgaden est son oeuvre et celle de Weygand, en aucun cas celle des gaullistes (qui de leur côté ont fait leur devoir).
    Toute personne passionnée d’histoire (ce qui disqualifie les historiens officiels et l’histoire officielle) le sait.
    Il suffit de lire les ouvrages, écouter les témoins (enregistrés du temps de leur vivant pour s’en convaincre).
    La propagande gaulliste et communiste forcenée a trompé le peuple, mais l’histoire en son temps jugera.
    Comme aujourd’hui on rétablit la vérité à propos de la révolution, réhabilitation de Marie Antoinette, émergence du crime sordide et affreux contre Louis XVII, un enfant de 10 ans.
    Dans le même ordre d’idées, on finira par connaitre le niveau de trahison de notre gouvernement envers notre pays au profit de Daesch et en ce temps numérique, il est difficile de cacher les preuves, il y a toujours un Snowden quelque part.

Publier une réponse