Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Eugénisme / Franc-maçonnerie

L’embryon, un matériau manipulable : c’est ce que voulaient les franc-maçons

De Pierre-Olivier Arduin :

EA changer notre attitude et notre comportement devant la vie, n’y voyant plus un don de Dieu mais un matériau qui se gère, c’est l’avenir entier que nous faisons basculer.» Le programme franc-maçon dévoilé en 1979 par Pierre Simon, gynécologue-obstétricien et grand maître de la Grande Loge de France dans son livre De la vie avant toute chose n’est-il pas l’une des clés d’interprétation du projet de loi relatif à la bioéthique adopté vendredi dernier au Palais du Luxembourg ? […] «Pour nous, les concepts qui sous-tendent la morale de notre temps se redéfinissent à la faveur des acquisitions scientifiques nouvelles […]. Cette nouvelle approche de la vie – celle du gestionnaire –, rien ne peut l’arrêter», promettait Pierre Simon.

Apologistes d’une vision matérialiste radicale, une majorité de sénateurs, droite et gauche confondues, lui donne raison plus de trente ans après. La liberté de la recherche ne doit plus être entravée par le respect de la dignité humaine. […] En faisant de la liberté de la science un nouveau droit opposable au respect de la vie, les sénateurs ont soustrait radicalement l’embryon humain à la portée protectrice du principe de dignité. […]

Le choix de l’eugénisme […] s’inscrit également dans cette philosophie annoncée par Pierre Simon pour modifier en profondeur le concept même de vie : «La logique du gestionnaire conduit à rationnaliser de plus en plus la vie […] pour parvenir au plein épanouissement de ses possibilités. Regardons les choses en face : un mongolien entre-t-il dans ce cadre ? La vie est ce que les vivants en font : la culture la détermine.»"

Partager cet article

14 commentaires

  1. On n’en peut plus de cette France!

  2. Quelle abomination ! Mon Dieu ayez pitié de nous.
    Iront-ils encore plus loin ? le “caviar humain” sera-t-il un jour dans les assiettes de ces OGRES des temps modernes ?

  3. Hitler en rêvait, la République le fait… Pauvres de nous.

  4. Hitler était-il trop en avance sur son temps?

  5. Chers lecteurs outrés à juste titre, je vous invite à rejoindre les AFC, l’ADV ou tout autre association de ce genre qui rencontre les députés. La loi doit repasser devant l’Assemblée Nationale. Nous avons encore une petite chance de leur faire entendre raison garder. Beaucoup sont ouverts mais n’entendent pas la voix de la raison car personne ne vient leur faire entendre dans un climat de paix et de prière. Tel est en substance ce qui est ressorti des échanges qui ont eu lieu à l’AG des AFC les 2 et 3 avril dernier à Paris. Pour me contacter, voici mon mèl: [email protected]. Il y a urgence…

  6. le combat parlementaire n’est pas fini. ce n’est pas le sénat qui a le dernier mot. Il faut se battre juqu’au bout!

  7. Heureusement qu’on peut compter sur les quelques députés du PCD.

  8. L’homme de 1789 en voulant devenir Dieu est devenu SATAN.Le résultat est sous nos yeux.Pitié mon Dieu!

  9. La franc-maçonnerie vénère Lucifer, le porteur de lumière ; il n’est donc pas étonnant qu’elle refuse les lois naturellles inscrites dans le coeur de l’homme;

  10. “urner” VOTER pour les moins pires nous emmène aussi droit dans le mur que si nous étions du camp ennemi.
    Refusons les règles du jeu imposées par l’ennemi au sortir de la Révolution Française dont nous sommes les vaincus !
    Refusons, la République et son cortège de suffrage universel, laïcisme, démocratie, mondialisme, et tutti quanti droitdl’hommesque dont Dieu est le grand absent.
    Ensuite…, seulement, le brouillard et nos défaites politiques se dissiperont.
    L’alternative existe, nous ne sommes ni des utopistes encore moins des idéologues, nous pratiqons le droit naturel et chrétien avec un millénaire capétien d’expérience dans l’alliance du trône et de l’autel…. un arbre dont on connaît les fruits : l’Ere chrétienne, une civilisation qui a conduit le monde à son apogée et à “notre sécurité, notre confort du moment”.
    Evidemment, ce qui a été défait en plusieurs centaines d’années, ne va pas se refaire en une campagne d’opinions ni en un changement de gouvernement ou de nouvelles lois, dans les prochaines semaines ou les prochains mois d’ici 2012…
    Avant que ne jaillisse l’aurore, il nous reste le champ des corps intermédiaires à labourer dont, nous-même, notre famille, etc… AD MAJOREM DEI GLORIAM !
    contact : [email protected]
    http://www.viveleroy.fr

  11. Et on débaptise à tour de bras les artères nommées Alexis Carrel !

  12. que les héritiers de la Terreur pensent ce qu’ils veulent c’est une chose, ce qui est plus grave c’est qu’un évêque, chargé par la CEF de défendre le point de vue de l’Eglise en matière de “bioéthique” , ait donné pesamment son onction à cette ligne abominable par son article du Monde daté du 6 avril, c’est abjecte.
    Cela relève de la trahison pure et simple et sera , je l’espère qualifié un jour justement de complicité pour crime contre l’humanité!

  13. finalement, hitler était un rigolo, parce des toubibs comme cet énergumène valent moins cher que lui, il bavasse en toute impunité, malheureusement nos évêques d’un seul coeur auraient du monter au créneau, il est vrai qu’on vient de nous en nommer un qui est pour la contraception “moderne”, avec ça on va loin!

  14. Je pense que Pierre Simon s’est exprimé de façon personnelle. Pour un athée effectivement l’embryon humain n’est que de la matière. Encore que… certains “humanistes” non croyants rejettent l’avortement et les manipulations embryonnaires. J’en connais, notamment des médecins.
    […]
    [Pas besoin d’être croyant pour comprendre que l’embryon humain est déjà un être humain. Aucun scientifique ne peut donner la date du passage de la matière à l’être, au-delà de la fécondation.
    Quant à Pierre Simon, son avis n’est pas seulement personnel. Il est de notoriété publique, encore aujourd’hui, que la franc-maçonnerie “planche” sur ce type de sujet. Il est quand même symptomatique que Pierre Simon, ancien grand-maître, soit celui qui ait pré-rédigé la loi Veil, tandis que Lucien Neuwirth, également franc-maçon, soit celui qui a fait passer la loi sur la contraception.
    Il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas entendre.
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services