Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Chine

L’Eglise officielle de Chine doit mettre un terme aux ordinations

effectuées sans l’aval du Vatican, affirme Pékin. Selon le cardinal Zen, Pékin auraitmis en garde“, le président de l’Association patriotique. Si l’Association continue “avec les ordinations illicites, les rapports seront entièrement rompus“. Il a ajouté que l’Eglise officielle “fomentait la dissension entre le gouvernement chinois et le Vatican“.

“Le gouvernement chinois a clairement dit au vice-président de l’Association patriotique, Liu Bainian, qu’il fallait mettre un terme à ces ordinations. Mais au cas où de nouvelles consécrations seraient effectuées, le Saint-Siège devrait annoncer la rupture des négociations avec Pékin. Je pense que le pape doit être très ferme sur ce point : rompre le dialogue en cas de nouvelle consécration ! Il serait faux de penser que seul le Saint-Siège a besoin de renouer des relations diplomatiques avec Pékin“.

Selon le cardinal Zen,

“la Chine aussi en a besoin, non seulement pour des motivations politiques (afin d’isoler encore un peu plus Taiwan), mais aussi pour consolider sa politique religieuse nationale. L’Eglise de Chine veut être une Eglise catholique, et les évêques doivent être choisis par le Vatican“.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services