Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

L’Eglise des 30 de(r)niers fidèles…

L’Eglise des 30 de(r)niers fidèles…

Emmanuel Macron a donc annoncé ce soir la reprise des messes dès le 28 novembre, dans la limite de… 30 personnes ! Un petit business à 30 personnes…

Un sommet d’absurdité pondu par un énarque.

L’évêque de Gap, qui a déclaré « ce que les évêques avaient demandé clairement ce n’était pas une jauge, c’était un pourcentage par rapport aux églises« , évoque un nouveau recours :

Réaction de la CEF :

La Conférence des évêques de France (CEF) est à la fois déçue et surprise par l’annonce faite ce soir par le Président de la République concernant le nombre de 30 personnes autorisées dans le cadre de l’exercice public du culte à partir du 29 novembre.

Cette annonce n’est pas du tout conforme aux discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les ministres concernés. Dès ce soir, avec des représentants d’autres confessions chrétiennes, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Président de la CEF, a interpellé le Président de la République pour demander que soit révisée cette mesure. En effet, cette mesure irréaliste et inapplicable est tout à fait irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques.

L’Église catholique a proposé dans son protocole un espace de 4m2 autour de chaque fidèle et une occupation partielle de l’église au 1/3 de la capacité habituelle.

Les catholiques sont conscients des enjeux sanitaires et sont capables de faire preuve d’une totale responsabilité dans l’application des règles de protection. La mesure annoncée paraît ignorer ce sens des responsabilités dont ils ont déjà su faire preuve depuis le début de l’épidémie.

La période de l’Avent qui s’ouvre devant nous est un temps fondamental de préparation à Noël. Le rassemblement dominical constitue une étape essentielle pour les fidèles durant cette période.

Communiqué de Pour la messe :

Fixer une limite maximale de 30 personnes pour les lieux de cultes est une décision déraisonnable et non proportionnée à la réalité du terrain ni à l’objectif sanitaire. Il est évident qu’une chapelle, une église de village et une cathédrale n’ont pas la même taille : le nombre de fidèles possible ne peut donc qu’être proportionné à la superficie des édifices.

Qu’en sera-t-il dans les établissements commerciaux ? Entre une petite boutique et un supermarché, la jauge sera-t-elle identique ?

Mobilisée pour le rétablissement de la célébration publique de la messe, l’association « Pour la messe » appelle les plus de 100.000 signataires de sa pétition pour la liberté de culte à continuer à prier pour le rétablissement au plus vite d’une véritable liberté de culte et non d’une annonce en trompe l’œil. Comment un curé pourra-t-il choisir 30 personnes qui pourront assister à la messe, « source et sommet de la vie chrétienne » ? C’est impossible. L’association « Pour la messe » invite aussi à porter dans la prière les décideurs publics, les évêques, ainsi que les malades et les personnels soignants.

Déterminée à concilier une véritable liberté de culte avec l’objectif sanitaire, l’association « Pour la messe »envisage d’ores et déjà les recours possibles pour faire appliquer la liberté constitutionnelle de culte dans des conditions décentes, et se réserve la possibilité de retourner devant le Conseil d’Etat.

 

A que cela sert-il de dialoguer avec ce gouvernement méprisant ? Reprenons notre liberté et retournons à la messe (… faire notre petit business).

Partager cet article

39 commentaires

  1. Macron n’aime pas la messe. C’est clair !

  2. Et déteste les cathos, c’est sûr !
    Pendant ce temps là, combien de spectateurs assistent à taratata, émission que je ne regarde jamais, mais là en zappant ?! des dizaines ! et dans quel espace ? un studio d’émission ! Oui, c’est du vrai foutage de gueule !
    Dehors Macron et toute sa clique !!!

  3. Il va falloir envisager de prendre le droit fondamental qu’on nous refuse.
    Là ou je pratique, il faudrait trente cinq messes chaque dimanche pour que tout le monde puisse y participer.
    Trente personne, c’est quatre familles maximum.
    La république montre son vrai visage.

    • Dans ma paroisse on ne change rien. La messe est tous les dimanches, on est sans geste barrières et sans masque… et personne n’a la covid pour autant.. preuve que c’est possible… et le commissariat est proche

      Si les prêtres « osaient » davantage, on n’en serait pas là

      Un peu de liberté et de courage que diable

      • Voyez-vous ce qui me surprend toujours, ce sont ces catholiques qui croient en Dieu et qui rentrent dans une église avec une bande de papier devant le visage par peur d’attraper un virus. Mais, ou est la foi en Dieu ? Parce que masque ou pas masque si le Bon Dieu a décidé que l’heure est arrivé, que pouvons nous faire, je vous le demande ?

      • Et puis, il me semble que Saint Thomas d’Aquin a dit qu’une loi inique n’est pas fait pour être appliquée. Allons, un peu de courage !

  4. Mgr Aupetit et 29 personnes !

  5. Nos Seigneurs les évêques, dont celui de Paris, récemment bien ironique, apprennent ce soir ce qu’est le mépris de la mafia qui tient le pays.
    Dans le 93 ont aurait un langage moins châtié et plus imagé! Horresco referens!
    Ces messieurs du gouvernement de la tête au dernier rond de cuir nous méprisent.
    La République française montre son vrai visage… antichrétien
    Maintenant « on fait quoi? »

  6. Quelqu’un a encore un doute sur le fait que ce type est complètement cinglé ?

    Est-ce que le chef de l’état n’est pas censé être en bonne santé physique et mentale ?

    Destitution !

  7. J’ai compris !
    Il a choisit 30 comme 30 deniers

  8. Ceux qui manifestent leur étonnement sont-ils naïfs ou font-ils semblant ?

  9. Français, aux armes!!! La destitution de ce pouvoir dictatorial est légitime. il faut supprimer le guichetier en chef et sa bande de malfaiteurs!!! Envahissons nos églises!

  10. Désolé, mais à force de faire des concessions, voilà ou nous en arrivons ! Vous voulez connaitre ce qu’était le régime soviétique et bien nous n’allons pas démériter. N’oubliez pas ce que Lénine à dit pour la corde que nous lui apporterons. Ne sommes-nous pas dans cette même configuration ! Maintenant, il faut agir. Je n’ai pas de réseaux, mais ceux qui en n’ont, activez les pour inciter à une grande manifestation générale dans tout le pays et d’en finir avec toute cette mascarade. Laissons nos querelles de côtés, l’heure n’est plus à la dispersion. L’objectif est de faire revivre la fille ainée de l’église, peu importe le reste. Qu’il en soit encore temps …

  11. Dans certaines églises 30 personnes il va falloir aller en chercher pour remplir le quota, parce que 30 personnes c’est beaucoup qui assistent à la messe.

  12. Et pendant ce temps, l’horrible Gouverneur RÉPUBLICAIN du Maryland édicte une limite d’occupation à 50% de la capacité d’accueil des commerces et des édifices religieux…

  13. Excellente nouvelle que cette balise de 30 personnes, en mémoire des 30 deniers, la République se démasquant(!) une fois de plus dans sa nature anticatholique avec cette mesure égalitariste débile : petit électrochoc des cerveaux épiscopaux plats qui ne vont pas tarder à rentrer dans le rang de  »notre » démocratie totalitaire, car ils sont soit dans l’ignorance de 1789, du Ralliement de 1892 et de la loi de 1905, soit dans l’adhésion à ces catastrophes.

    • Entièrement d’accord avec vous ! Mais on peut dire aujourd’hui que le ralliement était une erreur et qu’il a été certainement travaillé en sous main.

  14. Constitution du 24 juin 1793 « Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

  15. Au risque de me répéter, ce type est là pour détruire la France, on le savait avant qu’il soit élu. Mais il y a des « bons » cathos qui ont préféré ce voyou (car c’en est un combien à-t-il touché de Rotschild pour usurper sa place, combien a-t-il touché de PFizer pour nous imposer un vaccin qui sera pire que la maladie, accélérant la mort des plus faibles d’entre nous et autres joyeusetés que nous découvrirons plus tard comme d’hab lorsqu’il s’agit de ces parasites.. J’espère qu’ils se mordent les doigts! et quand je dis détruire la France, c’est l’économie, la culture la vraie pas celle des bobos gauchos, la civilisation judéo-chrétienne, etc. Et maintenant il se mêle de nous dire combien nous devons être à la Messe, de quoi je me mêle , le taré, occupe-toi de ta vieille et laisse nous nous gérer.Tout ça va finir très mal; alors les évêques vous l’ouvrez ou vous laissez sombrer le pays?

    • Merci Gaudete, tout est dit mais combien de personnes regardent un peu plus loin que leur bout du nez ? Combien restent béatement devant le JT de 20 H à écouter les bobards de ces merdias mainstream ???

  16. mépris, foutage de gueule
    que les catholiques s’en souviennent aux prochaines élections

  17. avec les servants de messe ( pour un archevêque) , on tombe à 25 ou 20

  18. Allons à nos messes, gardons nos énergies pour y prier et pour y méditer, le reste ne nous intéresse plus.

  19. Nous n’avons plus à faire à de l’absurdie mais à de la crétinerie.

  20. Et pourtant, au train où vont les choses, il sera réélu … avec les voix de beaucoup de «catholiques »…

Publier une réponse