Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

L’église de Gahard (35) cambriolée

Et une de plus

"L;église de Gahard, dans le nord de l'Ille-et-Vilaine, a reçu la visite de cambrioleurs ces derniers jours. Un ciboire et deux calices ont été volés.

La maire de Gahard a provisoirement décidé de fermer les portes de l'église de cette commune située à une trentaine de kilomètres au nord de Rennes. Une réflexion est en cours pour savoir comment se préserver des actes de vandalisme et des vols dont l'édifice a été victime. 

Des troncs ont été forcés et des objets de culte ont disparu. Deux calices et un ciboire qui servaient lors des cérémonies religieuses".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. 1315 habitants selon Wikipédia. Dont combien de catholiques pratiquants ? Les paroissiens ne peuvent-ils pas se cotiser, faire poser une serrure, se réserver les clés, installer un code ou que sais-je encore ? Ce ne sont pas les solutions qui manquent.

  2. “Une réflexion est en cours pour savoir comment se préserver des actes de vandalisme et des vols dont l’édifice a été victime. ”
    Quitter Schengen et reprendre la responsabilité de nos frontières serait déjà un pas de géant pour nous laisser le loisir de s’occuper de la délinquance autochtone. Mais on ne demande pas leur avis au maire, ni à la population d’ailleurs.

  3. Pour rassurer tous les habitants et catholiques de Gahard, la gendarmerie enquête, vous n’avez donc aucun souci à vous faire.
    Les voleurs seront arrêtés avant dimanche, leur butin saisi et tout vous sera rendu samedi pour pourvoir célébrer l’office.
    Bon, c’est vrai, j’invente, je rêve, j’imagine.
    Rien de tout cela n’arrivera, comme d’habitude.

  4. Eglises vandalisées -En admettant de tels faits, le Pays se condamne lui-même aux Enfers. Dans un pays sain, non-abruti par la Télé, toute la population serait là, dans la rue, défilant et criant sa colère. Pauvre et Douce France ! Dans quel état T’on-t-ils mise ? Dieu et Sainte-Marie veillent, cependant. Un jour, des yeux s’ouvriront, des larmes couleront, le repentir éclatera. Mais cela aura coûté “beaucoup de larmes, beaucoup de sueur, beaucoup de sang”.

  5. Je n’entends pas parler de mosquées profanées ou détruites ou transformées en Centres culturels….

  6. Une église est saccagée, on en ferme les portes et, chut.
    Une mosquée est “profanée”, on y met en place un cordon de policiers, puis, un ministre prend la parole et, aujourd’hui, stigmatise les français, demain, les chrétiens.

  7. A Marchenoir
    Les églises en France, comme tous les biens de l’église, ont été volées lors de la Révolution Française. C’est donc au propriétaire du bâtiment d’installer un code ! Un prêtre n’a pas le droit de le faire !
    Les assignats étaient cautionnés par les biens de l’église. En moins de 5 ans, les révolutionnaires se retrouvaient à nouveau à sec !
    Seule solution, le pillage ! En France … Puis dans les pays étrangers !

  8. La maison de Dieu, celle ou on marche dans la lumière…, OUVERTE A TOUS il y en a qui ne pourront jamais comprendre cela…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services