L’Église catholique au Niger craint la montée de l'islamisme

Lu ici :

"L’hostilité rampante contre la petite minorité chrétienne du Niger – un pays multiethnique très pauvre de près de 16 millions d’habitants, enclavé au cœur de l’Afrique occidentale – est récente. « C’est le fait de groupes islamistes qui se sont développés ces dernières années, pas de la majorité musulmane traditionnelle, à l’islam plutôt tolérant », confie Roberto Simona, responsable pour la Suisse romande et italienne de l’Aide à l’Église en détresse (AED) (…)

Les premières communautés catholiques dans ce pays peuplé à 98 % de musulmans ont été créées par des fidèles venant des pays limitrophes. Mais ces chrétiens – 22 000 catholiques aujourd’hui –, bien qu’installés parfois depuis plusieurs générations, sont encore souvent considérés comme des étrangers (…)

Le 14 septembre dernier, des fanatiques musulmans ont ainsi incendié l’église catholique de Zinder, sous le prétexte du lancement sur Internet du film L’innocence des musulmans, un pamphlet anti-islamique produit aux États-Unis. Les manifestants ont défoncé la porte de l’église, qu’ils ont complètement saccagée. Les livres liturgiques ont été brûlés, les objets cultuels de valeur emportés ou détériorés, le tabernacle profané, la statue de la Vierge brisée…

À Maradi (sud), et dans d’autres chefs-lieux, les communautés chrétiennes vivent dans la peur. « C’est une situation nouvelle, témoigne un prêtre qui a été victime d’une agression. Il y a un an, on vivait ici encore dans la tolérance réciproque. Il arrive ainsi que, pendant la messe, l’église soit attaquée à coups de pierres ou que la célébration soit interrompue à cause de fanatiques qui, à l’aide de haut-parleurs, lisent le Coran sur la place de l’église. C’est une haine contre les chrétiens qui ne s’explique pas. Lors d’une rencontre exceptionnelle avec un converti, ce dernier m’a affirmé qu’il avait haï parce qu’on lui avait dit de haïr ! »"

2 réflexions au sujet de « L’Église catholique au Niger craint la montée de l'islamisme »

  1. Yorgos

    “Une haine contre les chrétiens qui ne s’explique pas”…
    Cette candeur “chrétienne” me crispe, d’autant plus qu’il s’agit ici d’un prêtre, au contact !
    J’ai pourtant eu la chance de rencontrer des missionnaires dans ces pays – certes, c’était au Tchad ou au Nord-Cameroun – pas très différent, non ? Et ceux-la savaient parfaitement ce que c’est que l’islam ! Est-ce si difficile de seulement ouvrir les yeux ?
    Comme remède je me permettrai de proposer à tous ces candides la lecture, attentive, du coran dans l’édition saoudienne bilingue, par exemple.
    S’il ne comprennent pas que le leitmotiv en est la destruction de la chrétienté, c’est à désespérer de tout.
    Il est vrai qu’il faut un minimum de culture chrétienne et islamique pour comprendre parfaitement ce qui est écrit…
    Je comprends la réaction de furieuse impatience de ce journaliste italien fameux pour avoir été baptisé par Benoît XVI. Il vient de quitter le catholicisme avec fracas.
    Pour ma part je me sens pleinement l’héritier des “fils du tonnerre” !
    Et je ne compte pas quitter la catholicité, même si souvent elle me désespère.

  2. stephe

    Chacun sait pourtant que ce flot de haine sort du coran mais le dire dans ces régions c’est risquer la mort violente rapidement, cela dit dans nos régions nous ne sommes plus tellement à l’abri aujourd’hui, qui se souvient que le professeur Redecker a toujours une fatwa sur sa tête?

Laisser un commentaire