Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Législatives : l’idée de la proportionnelle intégrale fait son chemin

Cela permettrait de sauver les meubles du PS :

"Rue de Solferino, des projections auraient été réalisées. «Au scrutin majoritaire, le PS est laminé, affirme un élu. Nous avons fait des simulations très inquiétantes. Dans le Grand Est, par exemple, c'est une bérézina pour les socialistes». Reste un point capital. Modifier le mode de scrutin ? Pourquoi pas mais pour qui ? Pour le président de la République élu en mai 2017 ou pour François Hollande avant cette échéance? Certains observent que, si la proportionnelle intégrale était approuvée lors d'un référendum et si quelques mois plus tard, le président décidait de dissoudre, la nouvelle Assemblée permettrait toutes les combinaisons."

Le FN pourrait devenir un groupe important, voire le plus important, à l'Assemblée et, in fine, c'est l'UMP qui en pâtirait le plus.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

22 commentaires

  1. La proportionnelle intégrale est une belle idée sur le papier, mais permettra t-elle vraiment de dégager une majorité et un gouvernement stable? Le risque est réel, non?
    N’ayant sincèrement pas de réponse, je suis preneur de tout avis…

  2. Au point où ils en sont, vu que leurs effectifs se réduisent comme peau de chagrin (ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux même, tant pis pour eux !!), c’est la seule solution qu’il leur reste pour avoir une chance d’avoir quelques élus aux prochaines législatives quelle qu’en soit la date… Ils cherchent donc à se préparer le terrain sans se soucier aucunement de la m… dans laquelle ils mettent notre pays !

  3. La proportionnelle intégrale ne servira pas le FN, au contraire. Il n’aura jamais qu’un groupe très fort, de 150 à 200 députés, et puis c’est tout ! Pour gouverner, il faut la majorité des sièges, qui ne s’acquiert que par le scrutin majoritaire : comme cela s’est vu, entre un FN et un UMPS, les électeurs sont pratiquement à 50/50. D’ici 2017, ça sera plutôt 52/48, et permettra de dégager une vraie majorité de gouvernement. C’est ce qu’ils redoutent, et veulent donc modifier une fois de plus les modalités du vote, pour empêcher le FN…

  4. Il est reconfortant de voir comme le souçi du bien public l’emporte sur des sordides considerations.

  5. Avec une proportionnelle intégrale on retourne à la 4ème république car pour tout vote de loi il n’y aura jamais la majorité car de tous les groupes parlementaires aucun n’aura la majorité et pour faire passer une loi il faudra des alliances entre groupes.
    Et donc l’assemblée nationale sera paralysée purement et simplement.
    Que le FN soit partisan de cette mesure, oui bien sûr car cela lui donnera un groupe parlementaire plus important qu’aujourd’hui mais ce qui est bon pour un parti n’est pas forcément bon pour la France surtout vu l’état dans lequel est la France.
    Mais les socialistes quand ils sont au pouvoir font monter le FN, cela se vérifie à chaque fois! Et le programme économique du FN est un retour au communisme, une politique pour les ouvriers, les fonctionnaires et les autres Français n’auront plus qu’un salut celui de s’exhiler quand ils le pourront. Car leurs économies, leurs retraites fondront comme “neige au soleil” avec la sortie de l’euro et les dévaluations successives du franc.

  6. chiche ! …

  7. Mitterrand l’a fait pour éviter que la droite est une très forte majorité, hollandouille le fera pour les mêmes raisons !
    Les conséquences seront-elles bénéfiques ?

  8. Il y a quelques années l’UMP et le PS se rejetait la responsabilité de la “tentation” de la proportionnelle qui aurait fait, parait il, le lit du FN …..
    aujourdhui c’est le dernier recours … c’est dire le “Titanic politique” de ces deux formations !!!!!

  9. @ LAPALADINE
    Entièrement d’accord avec vous. Ce ne serait plus alors la V°, déjà d’ailleurs bien dévoyée depuis longtemps avec les nombreuses réformes constitutionnelles que nous avons vécues.
    Personnellement, je pense que l’élection du PDT de la République au suffrage universel fut une “faute” politique de “Qui nous savons”. En y ajoutant le quinquennat, la V° est morte. Elle a été faite pour un personnage “au-dessus des partis”, ce qui ne peut être qu’exceptionnel donc utopique. La IV°, ce n’était finalement pas si mal à la stricte condition, bien évidemment, d’y introduire ce qu’il fallait pour que les Gouvernements soient plus stables qu’ils ne l’étaient : ce ne devait pas être si compliqué. Comment font les allemands, les britanniques et j’en passe ?…qui ne modifient pas leur constitution à chaque instant (pour les britanniques, ils n’en n’ont même pas et s’en portent très bien !)

  10. j’ai toujours pensé que malgré les catastrophes indubitablement prévisibles, Hollande tel son maître à penser Mitterrand ne démissionnera jamais et tel que lui il instaurera une proportionnelle intégrale, mais c’est fois ci avec le score que fera le FN on se retrouvera avec une alliance Valls , Bayrou , Juppé : l’horreur !
    Et la France continuera sa course vers les abimes .
    Car sociétalement parlant toutes les idioties ne seront pas touchées et économiquement ils se neutraliseront !

  11. @ La paladine
    C’est un mythe que de dire que la proportionnelle induit l’instabilité : elle existe dans d’autres pays et cela mène aussi à des alliances, comme actuellement en Allemagne. La 4ème fut instable, car à gauche le PCF sabordait la gauche et à droite le RPF, même déclinant lentement faisait de même à droite. Le PC et De Gaulle voulaient la mort de la IV République.
    Dire que le programme du FN est un retour au communisme est totalement délirant : le communisme c’est la fin de la propriété privée. Où avez vous vu cela concernant ce parti ?
    La notion d’état stratège, état-arbitre, ou état planificateur type Plans, comme au début de la Vème République, est floue : mais cela n’a rien à voir avec le communisme , car de plus sur la fiscalité des PME le FN fait des propositions très favorables.
    Je pense que vous devriez vous documenter plus sérieusement : vos affirmations sont erronées.

  12. Une excellente étude menée par la Fondation pour l’innovation politique (http://www.fondapol.org) démonte littéralement les vieilles théories sur la soi-disant inefficacité de la représentation proportionnelle. En effet, tout porte à croire qu’à l’exception de celles de 1997, toutes les élections législatives, organisées avec le système Joxe de 1986 (proportionnelle intégrale dans le cadre de circonscriptions départementales), auraient permis la formation d’une majorité parlementaire digne de ce nom… Ce mode de scrutin appliqué aux élections de 1988 aurait permis au groupe RPR-UDF d’être majoritaire, alors que le retour au scrutin majoritaire à deux tours voulu par Chirac et Pasqua dès 1986 l’en avait empêché, redonnant à la gauche la majorité.
    Les légendes sur la proportionnelle ont la vide dure, car le gaullisme a voulu fonder sa légitimité morale sur le scrutin majoritaire à deux tours : en quoi cela a t il servi la qualité de notre démocratie ? Mystère gaulliste.

  13. Ils devraient écrire un bouquin, préfacé par un ténor “de l’ump : “comment se faire réélire à tous les coups” listes des combines en démocratie française

  14. La proportionnelle, c’est surtout le retour à la IIIe, celle qui a perdu la 2e guerre mondiale.
    L’UMP, avec son discours centriste Sarkozy / Fillon / Lemaire / NKM / Bertrand / Juppé / Pecresse… se fera laminer par le FN.
    Les centristes Modem grands vainqueurs ?

  15. En Allemagne et au Royaume-Uni, il n’y a que deux gros partis. En France, comme en Italie, il y a une multitude de partis, sans compter ceux qui se créeront pour profiter de l’aubaine. Il y aura instabilité.

  16. Idée reçue : la proportionnelle empêche la formation de majorités stables, dit-on en France, et surtout à l’UMP qui craint de devoir choisir entre FN ou PS… Mais 24 pays de l’UE sur 27 ont recours à la représentation proportionnelle intégrale ou à un scrutin mixte pour élire leurs députés.
    Autre idée reçue : l’élection du président de la République au suffrage universel direct impliquerait une bipolarisation de la vie politique entre la droite et la gauche, alors que l’élection des députés au scrutin majoritaire est souvent un « scrutin d’alliances » au second tour…, avec 2 blocs, UMP et PS.
    Exemple : avec 39,54 % des voix au premier tour de l’élection législative du 10 juin 2007, l’UMP minoritaire obtient finalement environ 55 % de sièges à l’Assemblée nationale ! Si les électeurs du MoDem n’avaient pas contribué à faire élire des élus socialistes au second tour des élections législatives, le décalage aurait été encore plus choquant.
    Entre 2002 et 2007, plus de 63 % des sièges de l’Assemblée nationale avaient été acquis à l’UMP, alors que ce parti n’avait rassemblé que 33 % des suffrages exprimés au premier tour et moins de 50 % au second tour ; le le FN, malgré ses 11 % au premier tour, était tout simplement resté absent des bancs de l’Assemblée, alors que les verts (4,5 %), malgré un score similaire à celui du PCF (5 %) et de l’UDF (4,85 %), ont dû se contenter de trois députés élus.
    2012 n’a pas changé grand-chose avec 2 députés FN, et très peu d’élus centristes. Et la gauche de la gauche sous représentée. Le duopôle PS et UMP est peu justifiable. La France se distingue avec son scrutin majoritaire uninominal à deux tours : aberration politique qui écarte de toute représentation parlementaire 40 % au moins du corps électoral.

  17. Je suis pas hostile l’intronisation d’une proportionnelle intégrale.
    Si le FN compte dessus pour laminer l’UMP, c’est que ses bases ne sont pas si fortes qu’on ne le dit. En outre, si elle ne servait pas les intérêts du PS, les socialistes ne songerait même pas à l’instaurer.
    Donc après l’UMPS, voici le FNPS : tout sauf l’UMP, ce qui, du coup, démontre l’inverse à ceux qui disent que l’UMP et le PS c’est pareil.

  18. lapaladine, c’est la IVème république dans la quasi totalité des pays européen ?? N’oubliez pas que la proportionnelle s’applique dans la quasi toalité des pays européen… Les gouvernements sont ils instables en Espagne? Ou Merkel en Allemagne, pourtant au pouvoir depuis des années ? ou ailleurs ? Donc ce n’est pas du tout un argument ça…
    La proportioennelle entraine des majorités stables, ça oblige juste les députés à penser au bien commun et à davanatge travailler !

  19. Et le plus important, dans une démocratie, c’est que tous les courants soient représentés, là est l’essentiel, “l’instabilité”, désolé, on s’en fiche. Un gouvernement est stable s’il fait du bon boulot, et s’il n’en fait pas, alors il peut être instable, ce sera même pas plus mal…!!

  20. @ Idem
    La proportionnelle intégrale n’empêchera pas l’UMp d’avoir des élus, voire la majorité.
    C’est un mode de scrutin qui rapproche le nombre d’élus au plus près du pourcentage des voix obtenues : donc si l’UMP obtient 51 % des voix elle aura la majorité.
    Si elle n’a pas la majorité elle peut accepter une alliance de gvt avec le FN ou se tourner vers un Modem qui aura acquis son indépendance ; Idem pour le FN qui sera dans l’obligation de faire un choix. Angela MERKEL a un accord de gvt avec le PSD, le PS allemand.
    Le problème est que depuis 1974, RPR-UDF et UMP-Modem-UDI alternent au pouvoir avec le PS et ses alliés, sans que ni les uns ni les autres n’aient jamais eu la majorité des voix. Ils ont usé et abusé d’un système électoral qui leur a permis d’ignorer les autres partis. D’où leur fossilisation et leur absence de renouvellement, ainsi qu’une forme de rejet appelé populisme, à leur encontre.
    En ce sens parler d’un futur état FNPS est non conforme à la réalité possible : la proportionnelle oblige à des accords programmatiques de gvt.
    L’UMP comme le FN ou le PS doivent examiner la procédure en usage à l’étranger : il est rare qu’un grand parti ait la majorité seul. Des négociations s’ouvrent, avec compte-rendu à la presse, elles durent souvent plusieurs semaines, mais ensuite un accord est signé et on s’y tient pour la législature.
    Quand un des partenaires rompt l’accord de coalition, il doit ipso facto accepter de retourne devant les électeurs, faute de majorité.
    Cela crée pour les partis une ardente obligation d’engagements chiffrés, une mise en concurrence sur des idées concrètes, et des accords sur des mesures annoncées avec des objectifs définis.
    En ce sens, la proportionnelle crée les conditions d’une méthode de gouvernement plus démocratique que l’actuel fonctionnement de la Vème République.
    Il devient évident que l’abstention et le discrédit qui affectent les partis traditionnelles nécessite une remise à plat du fonctionnement électoral de notre constitution.
    Sans quoi, ce seront les institutions elles-mêmes qu’il faudra changer. Mais dans quelles circonstances et avec quel résultat.
    La proportionnelle intégrale aurait le mérite d’éviter une crise de régime.

  21. Comment peut-on croire que la présence massive du FN dans tous les Exécutifs :
    -Départementaux (en mars 2015),
    -Régionaux (en décembre 2015),
    -Nationaux (150 à 200 députés) à l’issue d’ élections législatives anticipées pouvant intervenir à tout moment et se déroulant dans un climat de désastre économique et financier);
    Comment peut-on croire qu’avec un tel “turnover”, un tel renouvellement du personnel politique; comment peut-on croire que “rien ne changerait” ?
    En réalité, il me semble que beaucoup d’intervenants “sympathisants” ou “encartés” à l’UMP (ou au PS) font déjà “sous eux” rien qu’à cette perspective.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services