Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Législative partielle : Jean-Frédéric Poisson va-t-il conserver son siège ?

Suite au résultat serré du premier tour, la première secrétaire du PS Martine Aubry et la numéro un des Verts Cécile Duflot sont venus soutenir Anny Poursinoff, candidate des Verts à la législative de Rambouillet, dont le second tour a lieu dimanche. La gauche se mobilise car, en pleine tourmente "Woerth-Bettencourt", cette élection est l'occasion de gagner une circonscription traditionnellement acquise à l'UMP.

Jean-Frédéric Poisson peut en effet s'inquiéter. Le député du Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin a déstabilisé une bonne partie de ses électeurs par ses atermoiements autour du travail dominical. Alors qu'il était à la pointe de l'opposition contre le projet du gouvernement, il avait fini par rallier le gouvernement et par voter la loi, sous prétexte qu'elle était moins destructrice du repos dominical que le premier projet. Une décision qui s'apparentait à une trahison, ce que les électeurs lui ont fait comprendre en ne l'élisant qu'à une voix d'avance, écart tellement faible que le Conseil constitutionnel a annulé l'élection. D'où cette législative partielle. Mais Jean-Frédéric Poisson a-t-il su regagner la confiance des électeurs ?

Partager cet article

17 commentaires

  1. le poisson finit toujours par pourrir par la tête…

  2. « Mais Jean-Frédéric Poisson a-t-il su regagner la confiance des électeurs ? »
    Comment ? En faisant des promesses entre les deux tours ?
    C’est beau le système démocratique : ça prend ouvertement les gens pour des niais.
    Ceci dit, ça fonctionne bien… On a les élus qui vont avec les électeurs…

  3. C’est terrible mais je souhaite qu’il perde. Pour qu’il comprenne

  4. le plus stupide est que le PCD a perdu l’aide que nous pouvions apporter (nos 1,73% à Rambouillet par exemple)
    Nous (Solidarité – La Liste Chrétienne)avions envisagé de présenter un candidat de 1er tour, pour donner un avertissement et un soutien -avec quelques garanties- au second tour. Mais nous avons compris que le PCD se servirait de notre aide pour nous attaquer comme force de division, car ils ne sont pas dans une optique de coopération des forces chrétiennes. Si M. Poisson perd à 200/300 voix d’écart, il saura que ce sont les voix que nous aurions pu apporter.
    L’affaire du travail du dimanche est plus complexe que ce que vous en dites ,M. Poisson s’est fait coincer par l’UMP qui lui a dit que, puisqu’il obtenait gain de cause sur ses demandes, il devait voter la loi… C’était le prix à payer pour réduire la portée de ce texte, il est allé à Canossa sans gaité de coeur. C’est la sratégie d’entrisme du PCD: on ne combat pas la culture de mort, on la fait avancer moins vite mais en sacrifiant l’esentiel: le témoignage à la Vérité.

  5. J’avoue ne pas comprendre comment on peut se dire catholique, cherchant la vérité etc… et dénigrer ainsi l’ensemble de l’action de quelqu’un comme M. Poisson en la réduisant à un seul et unique point. Et je ne parle pas de ceux qui souhaiteraient qu’il “perde pour qu’il comprenne”…
    M’est avis que ce sont plutôt ceux-là qui, s’il perd, comprendront la chance qu’ils avaient d’avoir à l’Assemblée un député parmi les plus travailleurs de tous, qui oeuvrait sans relâche en faveur des trois points non négociables, du respect de la Vie etc… Et je ne parlerai pas de la satisfaction et de la reconnaissance, de toute évidence hypocrite et/ou utilitariste, que vous avez éprouvée et éprouvez encore lorsque vous trouvez en lui un soutien sur des sujets tels que le Hellfest, le Baiser de la Lune et autres.
    On connaît d’avance la réponse type du Salon Beige: “c’est justement sur une question telle que celle du travail dominical que Poisson aurait dû se montrer intraitable.”
    Messieurs, vous semblez ne pas saisir qu’en agissant ainsi vous refusez l’un des meilleurs soutiens qui puisse vous être apportés dans le paysage politique français. Et vous pourrez bien faire passer l’affaire du travail dominical comme la plus haute des trahisons, vos griefs envers M. Poisson n’en sont pas moins ingrats et réducteurs. Paradoxal, quand on prétend faire une priorité du “témoignage de la Vérité”…
    [Pouvez-vous m’expliquer le rapport entre la loi sur le travail dominical, voté à l’Assemblée, et le Hellfest et le Baiser de la lune ? MJ]

  6. Ce post aurait pu rappeler que Mme Pourssinoff est du genre écolo-gaucho du type grave et que la parabole de la poutre et de la paille s’applique aussi aux élections.
    Qu’avons nous à toujours déboulonner notre prochain, même si on considère qu’il a fauté, au lieu de combattre notre “lointain” qui lui, le vautre dans l’erreur ?
    J’espère que les lecteurs du SB électeurs de la 10ème des Yvelines feront la part des choses et rééliront JF Poisson.

  7. Je pense qu’entre un candidat de droite victime de son alliance UMP comme M Poisson et un candidat de gauche écolo, il faut voter et se souvenir de cette phrase d’un grand penseur du XXème siècle “la politique du pire est la pire des politique”.
    Votons Poisson!
    [Ce n’est pas une réflexion politique cela. IL faudrait cesser de se définir selon l’adversaire. Je vous renvoie à cette réflexion :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/01/le-moindre-pire.html
    MJ]

  8. Désolé mais je ne crois pas à un monde idéal.
    Du meme auteur “il faut sauver l’héritage en attendant l’héritier”!
    Bonne nuit

  9. A lionel d’Agen: C’est la politique du “bon”, du “bien” qui est la seule moralement défendable et la meilleure politiquement. Ce n’est ni la politique du “pire”, ni celle du “moins pire”.
    En clair entre 2 maux on ne choisit pas. Moralement on ne peux pas voter pour une personne dont on est certain qu’elle fera plus de mal que de bien (ce serait même pécher que de voter pour elle). Même si son adversaire est encore pire!!…
    L’Eglise catholique l’a d’ailleurs très bien expliqué.
    Maintenant le tout est de savoir dans quel camp appartient Monsieur Poisson…

  10. En conscience qui pourrait dire qu’il est certain que M. POISSON fera plus de mal que de bien ?…
    Je n’ai pas été d’accord avec ce vote et j’ai même cru comprendre que Madame BOUTIN non plus. Toutefois, ni en quantité ni en qualité il ne saurait peser sérieusement dans la balance d’un député qui défend et promeut ordinairement la doctrine sociale de l’Eglise.
    L’Evangile de Notre Seigneur ne doit pas devenir un prétexte à nos immaturité et raidissement. D’ailleurs c’est une propriété de l’Esprit Saint que d’assouplir. (Je ne dis bien évidemment pas relativiser)

  11. Deux mots pour me présenter puisque j’interviens pour la première fois dans un commentaire sur le SB.
    Je suis responsable de SOLIDARITE sur la région Rhône-Alpes et étais tête de liste dans le Sud-Est pour les élections Européennes.
    Toutes les discussions autour des actions passées de Jean-Frédéric Poisson peuvent se comprendre. On peut peser la justesse de tel ou tel choix. Cependant il ne faut pas oublier que dimanche il n’y aura que deux candidats et que celui qui sera élu sera député. SI j’étais électeur dans la 10e circonscription des Yvelines je voterais sans hésiter pour pour Jean-Frédéric Poisson.
    Quitte à décaler d’un jour mon départ en vacances… pour circuler plus confortablement.

  12. “Cependant il ne faut pas oublier que dimanche il n’y aura que deux candidats et que celui qui sera élu sera député”
    … bien que nous (que ce soit votre serviteur, certains commentateurs, le Salon beige et même la doctrine de l’Eglise) avons bien expliqué pourquoi il ne fallait pas déterminer notre vote en fonction de l’adversaire….

  13. Lionel,
    Avez-vous lu l’intéressant lien de MJ sur “le moindre pire” ?
    L’homme idéal n’existe pas mais le programme idéal, si. Vous pourrez vous lamenter encore lgtps d’électeurs comme “moi” trop intransigeants mais disons que l’on en a un peu ras le bol de n’etre que bons à voter et priez de se taire ensuite. Ne vous lassez-vous pas des manifs ? “Rale tjrs… tu continuera à voter pour nous.” Bah, non.
    Nous n’avons plus besoin d’hommes qui ralentissent la chute mais d’hommes qui aient le vrai courage de reconstruire.

  14. @cosaque
    Avant de reconstruire, il faut déjà arrêter la chute. Et pour arrêter la chute, il faut commencer par la ralentir, même si cela prend du temps. Il semble que vous, comme le Salon Beige, voyiez les choses d’une manière totalement manichéenne. Politiquement, ON NE PEUT PAS inverser la tendance (famille, contraception, avortement etc…) sans passer par des étapes intermédiaires.
    Or, vous refusez ces étapes intermédiaires, pourtant nécessaires. Il n’est pas question de moindre mal, il est question d’une progression, si mince soit-elle, vers le Bien. Cela signifie que la situation demeure imparfaite le temps de cette progression. Or, vous refusez en bloc tout ce qui est imparfait. Placés ainsi dans un esprit “la perfection sinon rien”, vous risquez d’attendre longtemps…
    Et avant d’écoper d’un commentaire sur la Vérité, je me permet de vous rappeler les propos d’un certain Jean-Paul II, qui écrivait qu’un homme politique pouvait agréer une décision/mesure imparfaite, à condition que ses convictions soient connues de tous.
    C’est le cas de M.Poisson. Que vous le vouliez ou non, ses positions sur la contraception, l’avortement, le mariage gay et même le travail dominical sont de notoriété publique. Mais lui, en disant cela, risque son poste. Pas vous.

  15. Nous regrettons pour Frédéric POISSON car
    Il est indéniable que les prétentions de Christine BOUTIN à la Présidentielle ont attenué l’ardeur des Electeurs UMP .Nous lui souhaitons de réussir
    DEMOCRATIE CHRTIENNE SOCIALE FRANCAISE

  16. Goeth
    “il faut arrêter la chute”
    Certes, et ça fait depuis 200 ans que certains s’y attellent.
    Peut être vous surprendrai-je mais je pense que Philippe de Villiers fait du très bon boulot en Vendée et Bompard également sur Orange. Rassurez-vous donc je ne suis d’aucune chapelle et j’essaie d’apprécier les gens et les politiques cohérentes et Bonnes quand il y en a.
    Et si je prends un peu de tps ici pour m’intéresser qqpeu à cette élection qui ne me concerne pas directement c’est que j’aimerai SINCEREMENT qu’un personnage comme JFP prenne conscience que les cathos ne sont pas des électeurs jetables et moutons. Tt ce que je sais de lui c’est qu’il a tourné casaque sur le travail dominical alors qu’il avait des responsabilités importantes sur ce sujet.
    Désolé, mais quand bien même ce serait un cardinal, je le sanctionnerai à ses fruits et à ses lourdes responsabilités.
    A moins qu’il ne reconnaisse avoir fait une erreur. Nul n’est parfait. Mais je suis d’accord, c pas facile à dire publiquement.

  17. je ne voterai pas pour monsieur poisson. son vote pour le travail le dimanche est une insulte, du moins, je le ressens comme tel.
    il faudrait qu’on puisse avoir un député qui soit honnête et puisse voter non pas comme son chef lui demande, mais comme son coeur et son cerveau lui dise.
    pour moi, ce sera l’abstention.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]