Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Légion d’honneur du ridicule pour Jean-Hugues Anglade

Lu sur Le Point :

"(…) La pantalonnade dans laquelle se vautre Jean-Hugue Anglade vire à la farce… Depuis vendredi, l'acteur se répand dans les médias pour décrire ce qu'il n'a pas vu… Assis dans la voiture 11 du Thalys Amsterdam-Paris, le comédien fabule sur ce qui s'est passé dans les wagons 13 et 12 où le tireur a failli commettre un carnage.

Les vrais héros – notamment les trois Américains qui ont désarmé le tireur – minimisent leurs exploits en affirmant qu'ils n'ont fait que leur devoir (…). L'acteur, lui, ne cesse de se mettre en scène, de prononcer des phrases définitives ("ça sentait la mort") et de fustiger des employés qui auraient fui sous ses yeux. Rappelons qu'Anglade n'a rien vu ni rien entendu, car Ayoub El Khazzani n'a jamais pénétré dans son wagon. Si le titre n'avait pas déjà été utilisé, on suggérerait au comédien de jouer, réaliser et produire C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule. Il y aurait été excellent…

Comme il aurait été dommage de rester discret, il en remet une couche dans Le Figaro, car sa sale blessure à la main va l'empêcher de jouer de la guitare au Festival d'Angoulême comme il l'avait prévu ! "Honnêtement, je ne me sens pas trop prêt, il va falloir que je parle du mode opératoire avec les organisateurs." C'est effectivement la nouvelle la plus importante de la semaine : un drame culturel qui vient assombrir l'ensemble des festivals de l'été… Le héros de Braquo – à moins qu'il ne soit la réincarnation de Darry Cowl ? – se serait blessé en tirant le signal d'alarme du train ! Or celui-ci n'est pas sous verre, mais en accès libre, contrairement au brise-vitre.

Bref, le scénario complaisamment rapporté depuis quatre jours est peu crédible en plus d'être bien mauvais… Un employé de la SNCF affirme même avoir "proposé de l'aide" à Jean-Hugues Anglade : "Je lui ai proposé ma trousse de secours."

Plus généralement, il est intéressant de rapprocher l'attitude d'un Français gâté, chouchouté et gavé de subventions publiques – comme seul le septième art hexagonal sait les inventer –, qui ne cesse de dénoncer les autres, qu'ils soient contrôleurs de la SNCF ou membres du personnel de restauration, à celle de ces Américains qui n'ont écouté que leur courage et leur devoir et ont épargné des vies dans un pays qu'ils ne connaissaient pas et à qui ils ne devaient pas tant… La comparaison n'est pas flatteuse pour notre compatriote… qui devrait observer un silence gêné au lieu d'en rajouter dans l'indécence. Si Anglade mérite une Légion d'honneur, c'est bien celle du ridicule. Qui osera la lui décerner ?"

J'ai par conséquent supprimé le post mettant en cause injustement des agents du Thalys du fait du témoignage de ce triste individu…

Partager cet article

34 commentaires

  1. Jérôme Béglé, l’auteur de l’article en lien, semble ignorer qu’au lieu de “ce qui s’est passé dans les wagons 13 et 12” il aurait dû écrire “ce qui s’est passé dans les voitures 13 et 12”.
    Sauf cas rarissimes, depuis soixante-dix ans, les êtres humains transportés par la S.N.C.F. le sont dans des VOITURES et non des WAGONS. (En revanche, Jean Ferrat avait raison de parler des “wagons plombés”).
    Accepter le vocabulaire imposé par l’ennemi est la première des capitulations.

  2. Je ne connaissais pas cet acteur de seconde catégorie qui se prend pour le nombril du monde et mélange la vraie vie et la scène, avant d’avoir lu son récit rocambolesque, qui démontre que ce triste individu (se nourrissant de subventions publiques) n’a aucun courage et qu’il a été mort de trouille au point d’en vouloir au monde entier, quand d’autres se sont comportés en héros désintéressés.
    Cette histoire montre de quel tonneau sont bâtis la majorité de nos “people”, toujours prêts à se pavaner sur les plateaux TV, alors qu’ils n’ont rien dans le ventre.

  3. Il devrait avoir honte. Et nous qui, de bonne foi, croyions sa version juste. J’ai lu tout ce post en me disant qu’il fallait que le SB fasse justice et heureusement je vois que vous avez supprimé le post.
    Ce qui est en effet étonnant c’est qu’aucun voisin de wagon de ce monsieur ne se soit signalé pour corroborer sa version. Et pour cause ! Tout était visiblement faux !
    J’ai honte.
    Gloire à ces soldats américains.
    A ce propos, Louis Sarkozy qui vantait le courage des soldats américains AVANT l’attentat oserait-il risquer sa peau dans une telle situation ? Ce drame tombe bien à propos pour le mettre au défi !

  4. Bon, mais est-ce que Le Point mérite plus de crédibilité ?
    La seule chose dont on soit à peu près sûr, c’est qu’il s’est passé qqchose dans ce train, que des personnes ont réagi pour empêcher le drame, et que certains en profitent pour faire parler d’eux.
    Le reste…

  5. Ne faudrait-il pas décerner pour l’occasion un prix spécial Tartarin de Tarascon ?

  6. J’ai toujours trouvé cet acteur très boiteux et je n’ai quasiment jamais regardé ses films que j’ai toujours trouvé très commerciaux lors des présentations.
    Il est la triste caricature de la boboitude, prêchant l’immigration sans contrôle et pleurnichant comme une femme sur les conséquences de cette immigration quand il en est victime.
    La seule remarque qui vient à l’esprit, c’est de lui dire : pauvre type.
    Les passagers qui se sont battus pour neutraliser l’islamiste ont eu une autre tenue.
    C’est la différence entre la veulerie et le courage.
    Il est grillé pour prendre des rôles de héros désormais, tout au plus un rôle de concierge indic de police en 1941 et encore …

  7. ça paraissait bizarre son témoignage,mais voilà le mytho démasqué!les bobos commenceraient-ils à avoir la trouille? de qui? des agents de la SNCF? ils ont encore du chemin à faire pour voir la réalité: ce ne sont pas les agents de la SNCF qui tirent sur les passagers

  8. Moi je trouve tout cela très positif.
    Avant, je ne le connaissais pas, maintenant je sais que je dois l’éviter.
    Vive la culture générale.

  9. Il y a peu de temps,”le Point” parlait de ce djihadiste comme d’un” SDF paumé”selon les dires de son avocate Maître David!!!
    L’acteur Jean-Hugues Anglade à bord du Thalis n’a fait que retranscrire sa peur,je me souviens lorsque le “Costa Concordia” avait coulé l’attitude exemplaire de ces employés Philippins qui avaient secouru les passagers un à un au péril de leurs vies,je me souviens aussi de la fuite du capitaine du bateau qui s’était sauvé laissant le bateau et les passagers sombrer!!!
    Alors quoi si les employés du Thalis avaient eu une attitude exemplaire cela se saurait!!!
    Ils ont eu peur abandonnant les passagers à leur triste sort!!
    Évidemment nul ne peut les juger mais on peut effectivement être en colère et dénoncer leur manque de courage.
    Quant à la légion d’honneur agitée comme un hochet par ce journaliste du “point”…tout le monde sait aujourd’hui qu’elle ne veut plus rien dire.
    Ce qui me gêne est la minimisation des faits ,la langue de bois et le politiquement correct de beaucoup de “journalistes”

  10. attention au règlement de compte!
    d’après un témoin direct qui était dans l’autre rame c’était la panique générale!

  11. Ahahah, on aimerait en rire, tellement c’est énorme. Bien gonflé, le mythomane.
    Et une guerre d’édition a lieu sur sa page wikipedia … apparemment les naïfs ont envie de le défendre !

  12. Ne pas oublier le français qui a voulu rester dans l’anonymat…………….

  13. on ne le dira jamais assez jusqu à ce que les cochons de payeurs ouvrent enfin les yeux , ce truc infame est une mauvaise piece de theatre préparée par les services spéciaux et payée avec notre argent comme d habitude !
    en bref c’est “CHARLIE épisode 2” et voilà tout
    ensuite que tous les laquais du pouvoir fassent des rodomontades serviles quoi d étonnant !

  14. “L’acteur Jean-Hugues Anglade à bord du Thalis n’a fait que retranscrire sa peur”
    Non, cet histrion de la médiocrité du showbiz anti-français a affabulé. Il s’est donné un rôle qu’il n’a pas tenu, et a attribué au personnel du Thalys une lâcheté qui n’a pas existé.
    Par ailleurs, il conviendrait de ne pas remplacer une fable politique par une autre. Notamment en oubliant le Français qui a été le premier à intervenir. A moins que le SB ne prévoie de supprimer plus tard la reproduction d’une erreur ?
    Autre dimension fabulesque (passez-moi le néologisme) : les deux américains providentiels. personne ne se pose de question sur la présence de deux militaires américains précisément au moment et sur le lieu où l’opération s’amorçait… peut-être parce que ce “story-telling” repose sur la matrice de l’américain providentiel, matrice imposée dès 1944 et qui permet de mentir par omission sur l’invasion US caractérisée par une stratégie inédite dans l’histoire de la guerre, inaugurée par les USA : le massacre de masse de populations civiles et le ciblage non plus des sites militaires mais des sites civils.
    Grâce à ce story-telling réitéré, l’agresseur militaire devient “sauveur” ; celui qui a décidé la submersion migratoire de l’Europe devient celui qui “lutte contre le terrorisme” ; celui qui occupe militairement l’Europe depuis 45 et y développe de nouvelles base militaires devient “allié”…
    Détail amusant : ils n’ont pas oublié le politiquement correct racial, puisque vous avez, pour le même prix, un noir et un blanc… Dans pas longtemps on nous “révélera” que l’un des deux est “gay” -ou alors ce sera pour le prochain scénario ?
    En bref, les termes même de cette histoire sont de la grosse ficelle, sans oublier la ficelle du marocain excusable et dont personne ne pouvait prévoir que. Comme d’hab. Gageons que la “dissidence” va entrer dans le story-telling en expliquant que le porteur de kalach a été manipulé pour faire croire que, oubliant soigneusement que des abrutis haineux et violents sont par définition les troupe de réserves idéales avec ou sans coup de pouce.

  15. Je ne vois pas bien ce qu’Anglade a dit de mal : il n’était pas dans la voiture où s’est déroulée l’affaire mais il a entendu les coups de feu, il n’était pas dans la voiture où s’est déroulée l’affaire mais il a vu courir dans le mauvais sens le personnel de Thalys SNCF, il n’était pas dans la voiture où s’est déroulée l’affaire mais il a vu et entendu les passagers abandonnés par le personnel, etc etc, et il n’a déclaré que cela. Quant à la belle histoire aussitôt déroulée par le service com de la SNCF, elle devrait vous mettre la puce à l’oreille. En fait, je sens un côté vindicatif personnel dans cet article, voilà.

  16. … qui dit vrai ?
    Le journaliste du Point ne se base pas sur grand chose pour tirer lui même à boulet rouge contre cet acteur.
    Pour ma part, un soldat qui entend le bruit du chargement d’une kalach ds les toilettes alors qu’il est à 10 m… et en vacances… je trouve cela très louche.
    Par ailleurs, comment se fait-il que Ahmed Meguini – pote de C.Fourest – ait diffusé la vidéo ds le train filmée par Sadler 90 min avant CNN ?
    http://www.medias-presse.info/tentative-de-fusillade-dans-le-thalys-mais-qui-est-donc-ahmed-meguini-si-bien-informe/37510
    Aucun avis tranché mais attention aux hystéries d’où qu’elles viennent

  17. On va connaître la vérité, mais il faut attendre un peu.

  18. C’est peut-être pas plus mal!
    Pour s’être rétracté lui-même après avoir rencontré le pdg de la sncf , c’est que son témoignage était vascillant.

  19. Tout ceci n’est pas clair.
    Je n’ai pas l’impression qu’Anglade ait tenté de décrire ce qui s’est passé dans les voitures où il ne se trouvait pas.
    Il a simplement vu passer le personnel courant vers la motrice et voulu s’y réfugier aussi avec d’autres, alors que ce personnel (SNCF ou autre), barricadé , refusait apparemment d’ouvrir aux passagers qui tapaient sur la porte…
    A qui faut-il faire grief ?
    Qui d’entre nous n’aurait pas tenté la même chose ?

  20. On reproche à J.H Anglade d’accuser le personnel de Thalys d’avoir refusé d’aider les passagers. On le ridiculise, le traite de mythomane, de bobo, de pauvre type…
    Je n’ai pas une sympathie délirante pour l’acteur et l’homme. Mais je trouve injuste toutes ces accusations contre un homme qui dénonce finalement la lâcheté qu’il a vue ou perçue mais qui est bien réelle comme d’ailleurs les cas d’héroïsme.
    J’en veux pour preuve le témoignage de l’épouse du Franco-Américain, Mark Moogalian qui est intervenu pour empêcher le terroriste marocain de faire un carnage.
    Cette femme explique qu’elle a demandé de l’aide à la voiture voisine, la N°11. En vain !

  21. Oui Faye, ne l’oublions pas ce gaulois qui y est allé franco. Car son nom est consigné dans les pv et, sachant qjue le grand remplacement c’est aussi dans la police depuis 1997 et dans l’administration, il est fort à parier que son patronyme, voire même son identité et son adresse soient sur le net.
    Alors protégeons-le ce vaillant gaulois car il est déjà menacé par les congénères de l’assassin et par ses complices.
    Bannissons de France tous ceux qui soutiennent moralement ce terroriste. Quant à lui, le gibet!
    Bises

  22. mais n’y a-t-il pas des caméras dans tous les wagons (euh, les voitures ?) du Thalys (qui, soit dit en passant, ne relève pas de la SNCF).

  23. Prendre un article journalistique du Point , qui ne prouve rien, en en déduisant que tout est faux dans le témoignage d’Anglade est aussi rapide que de croire tout le récit de l’acteur, qui n’est qu’un témoignage, avec toutes les failles des témoins.
    On constate simplement que cet article vient fort opportunément au secours de Guillaume Pepy et de la SNCF/Thalys.
    Ce qui suffit à s’en prémunir.

  24. D’après un autre article ce ne sont pas les contrôleurs qu on à vu filer ventre à terre. Ce sont les hôtesses du wagon restaurant. Ce n’est pas tout à fait la même chose.
    https://fr.news.yahoo.com/fusillade-thalys-version-danglade-mise-%C3%A0-mal-155800419.html
    Chacun se fait son opinion. Honneur au Point qui propose plus souvent qu’on pourrait s’y attendre une perspective différente sur les événements.

  25. Anglade a décrit ce qu’il a perçu, la machine médiatique a joué son rôle d’amplificateur. Au plus, peut-on lui “reprocher” de n’avoir pas su garder ou recouvrer la tête froide, c’est-à-dire d’avoir naïvement confié son “ressenti” à des journalistes, sans songer à l’emballement qui suivrait.
    Pour ma part, je n’aurai qu’un constat : Dieu, que ce pays est devenu haineux. L’époque est aux règlements de compte, à la haine de tous contre tous, aux étiquettes qu’on vous colle pour vous clouer le bec (“D’où parles-tu, Anglade ?”, en somme ; cf. aussi l’affaire Le Pen). Oserais-je l’écrire ? C’est désespérant…

  26. C’est qui Anglade? un coureur cycliste?

  27. N’oublions pas le ou les deux Français qui sont les premiers à avoir essayé d’intercepter le terroriste islamique, permettant ainsi aux Américains musclés d’intervenir efficacement: ceux-ci ont eu l’élégance de le faire remarquer. Pensons aussi à Aurélie Châtelain qui a perdu la vie en s’opposant au terroriste islamique de Villejuif; qui, ayant été blessé dans la bagarre a pu être ensuite arrêté par la police: elle a par son courage évité le carnage programmé dans les églises.

  28. Et un petit coucou au JT de la une ce soir …un petit coup de pub , ça fait pas d’mal …
    @cosaque .. vos pensez à la même chose que moi ? …..

  29. Vous allez peut-être un peu vite en condamnant Anglade. Sur RTL, il y a eu des témoignages au sujet de trois agents Thalys qui ont sauté du train par une trappe à Hénin Beaumont (ça ne s’invente pas) avec trois Hollandaises. Ces six personnes s’étaient effectivement claquemurées dans le local à bagages à la porte duquel tambourinait l’acteur. Donc… wait and see.

  30. Anglade a tellement eu la trouille, une trouille à en chier dans son froc, qu’il se défoule sut tout ce qui est passé à sa porté ! L’article dans « le Point » reflète ce que beaucoup pensent : je n’ai rien vu, mais je dirai tout ! Surtout ce qui est la cause du changement de froc.
    Il devrait se taire comme les autres passagers le font. Des journalistes ne nous font pas part de l’avis des autres voyageur, pourquoi ? Pourquoi se focaliser sur cet acteur ?
    C’est comme lors d’un accident, ceux qui crient le plus fort n’ont pas grand-chose, car ils ont la force de hurler, ceux qui ne disent rien sont gravement atteints ! Combien de passagers ont de réels problèmes à la suite de cette tentative d’attentat ? Combien vont être pris en charge ? (intégralement)
    Le personnel des trains ne fait pas dans la sécurité des voyageurs en cas d’agression, il n’est pas formé pour ça, ceux qui le font le font à titre perso ; nous ne sommes pas dans les avions d’El Al  !

    Les Étatsuniens ont reçu la Légion d’honneur ? C’est bien le moindre qui pouvait être fait, la SNCF devrait leur donner des billets de transports à vie pour les remercier, même s’ils ne les utiliseront pas de si tôt. Lorsqu’ils sont retournés chez eux, ils ont été décorés et les autorités les ont fait défilés dans la ville pour les montrer en exemple aux citoyens, nous, nous fustigeons un personnel pour un manque de service qu’il n’a pas à donner en oubliant que d’autres passagers ont fuient aussi ! (qu’aurai-je fais? Moi, vieux-bancal …)

  31. Les uns et les autres n’étions pas dans les voitures du train, il convient donc d’être prudent.Le témoignage d’Anglade n’est pas parole d’évangile, l’article du Point non plus.
    Le SB aurait pu être plus prudent avant d’accuser les agents du trains, mais ça me semble bien de juxtaposer les 2 points de vue.

  32. @ Flore,
    Merci pour votre commentaire “éclairé”.
    Je n’avais pas pensé à cette vision des choses mais qui sait ?
    Il me revient en mémoire cette citation magnifique de Honoré de Balzac qui écrivait dans son livre “les illusions perdues”:
    “Il y a 2 Histoires:
    L’Histoire officielle,mensongère,qui nous est enseignée,l’Histoire “ad usum delphini”,puis l’Histoire secrète où se trouvent les vraies causes des événements,une histoire honteuse.”

  33. Je n’ai pas d’avis… et comme tout le monde, je vais le donner 🙂
    Depuis le début, la menace terroriste islamique sent le pâté… Je ne sais trop comment l’expliquer : ça sent l’amateurisme à deux balles.
    À de rares cas près, toutes les attaques relèvent de guignols pas formés et dont les actes sont terriblement… maladroits.
    Si la menace était si fondée que cela, s’il y avait 100 000 islamistes en France, même amateurs, n’aurait-on pas beaucoup plus de tentatives, même avortées ? Même si le niveau d’un combattant du jihad à l’étranger est globalement médiocre, ils ont quand même reçu une formation élémentaire de combattant… Où sont-ils ceux qui reviennent en France et pourquoi ne font-ils rien comme action ?
    Attention, je ne nie pas la menace de l’Islam en général : je pose la question en France actuellement.
    Maintenant, la question qui tue : à qui profite le crime ? Qui tire les ficelles ? Qui manipule qui ?

  34. Anglade en a certainement rajouté, après tout il est comédien.
    Ceci dit il était dans le train, et on peut comprendre la peur qui l’a agité.
    En revanche l’accusation contre les agents SNCF est un peu facile, et beaucoup s’engouffrent là-dedans. A ma connaissance, un contrôleur SNCF n’a pas de formation au combat et n’a pas vocation à faire le boulot du GIGN. Qu’ils se soient enfermés dans leur cellule me semble assez humain, même si ce n’est pas d’un grand courage. Mais que devaient-ils faire ?
    Affronter le terroriste à mains nues alors qu’ils ne sont pas formés ? Ils seraient morts et n’auraient rien empêché.
    Ouvrir leur cabine à tous ? Les passagers seraient venus en masse, la porte n’aurait pu être fermée, et cela aurait fait une jolie cible pour l’islamiste de service.
    Bref, ils ont eu une réaction humaine. Dans de telles conditions, hors les héros (c’est assez simple d’en être un derrière un clavier et sans avoir vécu la situation), on ne recherche que sa survie.
    Dans les médias et les commentaires nous n’entendons parler que de sécurisation des gares et des trains ou de lâcheté des agents SNCF.
    Une fois de plus ce n’est pas le problème.
    Ce terroriste n’aurait jamais été là sans 40 ans de politique immigrationniste et de laxisme judiciaire et policier (sauf contre les extrémistes du FN ou de la manif pour tous, parce-que ça c’est le vrai danger). La “droite” étant à ce titre aussi coupable que la “gauche”. Ce n’est pas pépère Hollande qui a créer les conditions de ce drame, elles existaient déjà.
    Notre beau gouvernement va donc légiférer sur les conséquences tout en continuant à accélérer les causes… Et bien entendu, nos “amis” les “Républicains” suivront le même chemin.
    On est mal barré !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]