Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’effet abortif des vaccins

L’effet abortif des vaccins

Voilà un article intéressant du mois dernier qui s’intéresse à l’effet abortif des vaccins contre la covid chez les femmes enceintes après la 1ère et 2ème injection :

[…] l’EIG (effet indésirable grave) le plus souvent rapporté est la fausse couche (46 au total dont 37 dans le premier trimestre). La conclusion de l’article mérite d’être reproduite:

Limitations
– « Nous n’avons pas été en mesure d’évaluer les effets indésirables qui pourraient être associés à une exposition en début de grossesse, tels que les anomalies congénitales, car aucune des femmes enceintes qui ont été vaccinées en début de grossesse n’a eu de naissance vivante enregistrée dans le registre des grossesses v-safe à ce jour ; le suivi est en cours. En outre, la proportion de femmes enceintes ayant déclaré un avortement spontané peut ne pas refléter les proportions post-vaccination réelles, car les participantes peuvent avoir été vaccinées après la période de risque le plus élevé du premier trimestre, et les pertes de grossesse très précoces peuvent ne pas être reconnues.
Alors que certaines grossesses ayant fait l’objet d’une vaccination au premier et au début du deuxième trimestre ont été menées à terme, la majorité est en cours, et une comparaison directe des résultats sur la base du moment de la vaccination est nécessaire pour définir la proportion d’avortements spontanés dans cette cohorte. En raison des contraintes liées à la taille de l’échantillon, les résultats de la grossesse et de la période néonatale ont été calculés en tant que proportion plutôt qu’en tant que taux.
Parmi les affections spécifiques à la grossesse signalées au VAERS [vaccine adverse effects report system – USA] après la vaccination par Covid-19, la fausse couche était la plus fréquente. Ceci est similaire à ce qui a été observé pendant la pandémie de grippe A (H1N1) en 2009 après l’introduction du vaccin inactivé contre la grippe H1N1 2009, où la fausse couche était l’événement indésirable le plus fréquent rapporté par les femmes enceintes ayant reçu ce vaccin. »

Partager cet article

3 commentaires

  1. Georgia Guidestones…Bill Gates en Afrique…ou avec son équation CO²=P*S*E*C, ça fait partie de leur plan ou comment être maître d’une population et la pister si elle est trop nombreuse. On peut aussi réguler les naissances par l’usage exclusif d’utérus artificiels. Simple et efficace.

  2. de mieux en mieux !

    • En angleterre il y a un mois 366% d’augmentation des fausses couches à partir du début de la vaccination. Où les dirigeants sont des imbéciles ou des assassins, je pencherai pour la 2° solution, bil gateux doit être aux anges ou plutôt aux démons

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]