Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Lecture : la fin de la méthode globale ?

Alain Gest (député UMP de la Somme) déplorait que la méthode dite globale d’apprentissage de la lecture soit encore utilisée "malgré les critiques qu’elle essuie" (les enfants ainsi formés ne savent pas lire…). Gilles de Robien a répondu que cette méthode, "nocive pour certains élèves", devait "être abandonnée". "Au début de l’apprentissage de la lecture, il faut que l’enfant comprenne comment se forment les sons qu’il prononce. Cela implique évidemment un travail sur la syllabe et la manière dont elle se forme. Les maîtres doivent se sentir tout à fait libre d’utiliser la méthode traditionnelle : le B.A.-BA, c’est qu’ils ne doivent pas être sanctionnés pour cela."

Il ne faudrait pas pour autant que, à la recherche d’un compromis, l’Education nationale fixe sa préférence sur la méthode semi-globale ou mixte.

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Les méthodes en vigueur dans l’Education Nationale sont semi-globales. Ce qui permet à Roland Goigoux, directeur d’un laboratoire de recherche sur l’enseignement, d’écrire dans Libération du 2 Septembre 2005 que ” La guerre des méthodes est finie “.
    Il n’en est rien. Ghislaine Wettstein-Badour, auteur de ” Lettre aux parents des futurs illettrés” a montré très clairement que les méthodes dites globales ( abandonnées ) ou semi-globales étaient auusi inadaptées au mode de fonctionnement de notre cerveau.
    Sinon, pourquoi tant de parents prendraient-ils rendez-vous chez l’orthophoniste ?
    Pourquoi parlerait-on aujourd’hui d’un problème qui n’existait pas il y a plus de 30 ans ?
    Le choix est entre des méthodes analytiques ( Méthode Boscher, Léo et Léa, la planète des alphas ou la méthode Wettstein-Badour ) d’une part et les méthodes semi-globales de l’autre.

  2. Autre méthode excellente à faire connaitre : “Jean qui rit” et toutes celles dites gestuelles qui associent un geste et un son, l’enfant s’auto-corrige très bien, la méthode convient aussi bien aux visuels qu’aux gestuels et aux auditifs.
    Mais saviez-vous que la méthode globale a été “inventée”… pendant la Révolution, pour contrecarrer la méthode syllabique enséignée par les écoles paroissiales (et donc par les curés)depuis… Charlemagne!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services