Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

L’écroulement de la Syrie fait peur même à ceux qui n’aiment pas ce régime

Le général Jamil Sayyed fut le directeur de la Sûreté
générale libanaise. Très proche encore d'Assad, il déclare au Figaro  


S"
Assez
d'hypocrisie! Le régime syrien était loin d'être parfait ; mais à
comparer avec les autres régimes arabes toujours appuyés par l'Occident,
il reste de loin le meilleur. Au moins, c'est un État laïque, où
régnaient la liberté religieuse, la liberté de la femme, ainsi qu'une
vie sociale intercommunautaire ouverte et pacifique. Rien à comparer
avec ce qui se passe dans d'autres pays arabes grands alliés des
États-Unis, où par exemple il est interdit de dire la messe et où les
femmes n'ont pas le droit de conduire ou de voyager toutes seules!
À
Bahreïn, que s'est-il passé? La majorité chiite a manifesté
pacifiquement pour demander l'établissement d'une monarchie
parlementaire, c'est-à-dire l'élection par le peuple du premier
ministre. Les pays du Golfe y ont envoyé leurs chars et les Américains
n'ont rien trouvé à y redire. La Syrie n'était pas parfaite, mais aucun
État n'est parfait au Moyen-Orient! […]

Que vous inspire la déferlante «Frères musulmans», dans le monde arabe?

En
dépit de maintes déclarations apaisantes, cette vague met grandement en
danger les communautés chrétiennes d'Orient
, lesquelles existaient bien
avant le début de l'islam. Contre ce froid, les chrétiens disposaient
d'un manteau, d'une veste et d'un pull. Ils ont perdu leur manteau en
Irak, leur veste en Égypte, et maintenant on voudrait qu'ils perdent
leur pull en Syrie et qu'ils se retrouvent en sous-vêtements au Liban!

La
Syrie d'Assad est vue par beaucoup d'habitants de la région, et
notamment par les chrétiens, comme un mur. C'est un mur, dont
l'écroulement serait catastrophique
. Cela fait peur même aux gens qui
n'aiment pas ce régime
. Car l'écroulement de ce mur va provoquer de
multiples guerres intestines, visant à créer une nouvelle carte
géopolitique du Moyen-Orient. Le mur syrien actuel protège les
minorités, principalement chrétiennes. Et vous, occidentaux, vous avez
entrepris de détruire ce mur: vraiment, je ne vous comprends pas !"

Partager cet article

8 commentaires

  1. mais ce que nous voulons c’est “”de l’islam… plus d’islam “””on l’a prouvé depuis l’irak et on continue

  2. On a l’impression que le seul souci est un pétrole à bon marché le plus longtemps possible.
    L’islam sunnite radical est manifestement plutôt bien vu par l’Occident, spécialement l’Amérique d’Obama (Il a dit au Caire : “Mohammed le prophète de l’islam béni soit-il” !).
    Si le Qatar et l’Arabie sont des régimes totalitaires, il faut bien faire avec mes bons amis. Pour l’Arabie, les liens datent des années 30. Vu de l’obamamobile ou de celles de Normal Ier, peu importe que le pétrole vienne d’un pays où on lapide les femmes pourvu que la voiture roule.
    Mais bien sûr, droits-de-l’hommisme oblige, un méchant régime répressif sans pétrole qui réprime des profanateurs d’églises qui assassinent leur prisonniers, il faut le faire tomber. Il faut donner à la rébellion les informations satellitaires pour qu’elle connaissent les positions et mouvements de l’armée régulière.
    Et si toute la région s’embrase ? On s’en fiche, on dira que c’est leur problème ! Comme au Kosovo ! Comme en Lybie ! Comme au Mali ! Après nous le déluge (et surtout la guerre civile), c’est bien connu !

  3. LE BON SENS MËME

  4. Cet allié des Syriens, et ce complice des ASSAD (ce qui est extraordinaire quand on a été le chef des services renseignements de l’armée libanaise……), omet simplement de rappeler comment les ASSAD ont traité les chrétiens libanais, la plus forte communauté chrétienne du Moyen Orient : ils ont pulvérisé les bases sociales, économiques, politiques, et territoriales des Chrétiens libanais, ceci sans parler d’avoir fait assassiner des dizaines des dirigeants chrétiens, dont 2 présidents de la République et un premier ministre libanais.
    Facile maintenant de nous faire le coup du rempart syrien : Hitler aussi admirait et aimait la France, mais vassalisée.
    En Syrie, certes il existe une forme de pluriconfessionnalité, mais ce sont tjrs des musulmans qui tiennent les rênes, et les racines chrétiennes antiques du territoire syrien sont tues et négligées, touts comme les monuments qui en témoignent.
    La vraie question est celle de la place de la liberté dans la pensée politique musulmane, et celle de la reconnaissance de la notion de personne humaine;, qui résoudrait grandement beaucoup des problèmes que rencontrent les sociétés musulmanes devant la modernité : or, est-ce possible dans la pensée musulmane ?

  5. Assad … le méchant ! C’est ce que répètent à longueur de JT nos médias télévisuels ; ce n’est pas de l’information mais de la propagande , ces médias occidentaux devenus les aboyeurs des américains .
    Si ce verrou saute nous allons nous en mordre les doigts pendant très longtemps ; exactement comme nous le regrettons pour ce que deviennent les pseudo printemps arabes qui ne sentent plus le jasmin mais dégagent des relents putrides de totalitarisme vert .

  6. Il vaut mieux que la Syrie reste un Etat stable que de devenir un fourre-tout avec des risques énormes comme on le voit dans les autres pays d’Afrique du Nord du Machrek au Maghreb.
    Pour la minorité chrétienne de Syrie, il est plus urgent de se mettre à l’abri en attendant que cette guerre civile se termine et on ignore déjà l’avenir du régime d’Assad. Comment cela va évoluer et dans quel sens ?

  7. Assad le méchant,Poutine le méchant,ils ne veulent pas plier le genou …… Lisez Aymeric Chauprade, même ses entretiens déjà anciens sont toujours d’actualité.
    Si l’immoralité de l’Occident n’était devenue sans limite nous aurions moins de problèmes avec le monde musulman !

  8. Le Président américain est un musulman infiltré dans le monde chrétien, Point.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services