Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

L’école à la maison, encore dans le viseur de la Miviludes

Plus de 13.500 enfants de 6 à 11 ans ne vont pas à l'école, dont près de 1.900 ne suivent aucun programme d'éducation à distance, a annoncé mercredi Georges Fenech, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) en présentant son rapport annuel.

Un total de 13.547 enfants sont instruits à domicile, dont 10.272 sont inscrits au CNED (Centre national d'enseignement à distance) et 1.392 à des organismes privés d'enseignement à domicile. 1.883 enfants n'ont pas de programme scolaire. Le cas de ces enfants non scolarisés a donné lieu en 2009 à 1.626 contrôles de l'Education nationale, dont 171 ont donné des résultats "non satisfaisants", a-t-il dit. Parmi ces derniers, 83 ont fait l'objet d'un second contrôle : 38 étaient "satisfaisants" 45 ont abouti à des demandes de rescolarisation. Cette enquête a été menée par l'Education nationale en relation avec la Miviludes pour détecter les cas d'enfants risquant d'être victimes de dérives sectaires.

L'enseignement à domicile n'est pas interdit mais il doit répondre à plusieurs critères concernant notamment le niveau de connaissances et le contenu de l'enseignement. Quand plusieurs familles se réunissent pour faire l'école à domicile, elles sont tenues de le déclarer officiellement.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Je croyais que la réunion de familles pour l’enseignement à domicile était interdite ? Est-ce que cela a changé ?
    [C’est interdit et c’est pour cela que l’autorisation est obligatoire. MJ]

  2. Et qui contrôle l’Education Nationale, qui laisse passer en 6 ème, des élèves quasiment analphabètes chaque année (environ 150 000 )?
    Et à nos frais, bien sur, avec un corps enseignant digne d’un mammouth (dixit Claude Allègre).
    Et avec des programmes au rabais (un exemple : il paraît que Richelieu va disparaitre en 4 ème! Je cite l’histoire de France pour le nuls page 355 :”Richelieu : la grandeur de la France avant tout”. Rien à ajouter !)

  3. Ah ! l’école républicaine… ou même l’école privée sous contrat… le lieu privilégié de la propagande laïciste, athée et maçonne. L’éducation nationale qui véhicule l’esprit républicain et inculque de fausses vérités aux enfants, modulables au gré des gouvernements.
    J’ai deux ans d’avance scolairement, deux ans de moins à souffrir inepties et mensonges, et il m’est arrivé de ne pas finir mes années dans des établissements scolaires et de faire quelques trimestres au Cned. Dieu ce que je suis jaloux des chanceux qui ont pu intégrer des écoles privées hors contrat ou étudier à domicile sans contrainte d’État ! Mieux vaut une autodidaxie critique qu’un bourrage de crâne institutionnel où les petites intelligences, majoritaires car l’égalité n’est qu’une chimère, gobent tout comme paroles d’Évangile !
    Le Samedi Saint, j’avais autre chose à faire que de me taper deux heures d’Histoire pour entendre un professeur médiocre mais pourtant agrégé lancer de bonne foi que sainte Jeanne d’Arc souffrait d’hallucinations et était schizophrène !

  4. “Quand plusieurs familles se réunissent pour faire l’école à domicile, elles sont tenues de le déclarer officiellement.”
    A me souvenir d’après la fondation pour l’école si vous faites cela vous finissez tout simplement au tribunal pénal …
    C’est pour cela que nous avons choisi le statut d’école et non de préceptorat pour Chartres.

  5. Sur plus de 1600 contrôle, après seconde visite il n’y aurait au maximum 171 – 38 soit 133 cas de résultats insuffisants, soit finalement un tau d’échec inférieur à 10%.
    Il n’y a qu’à regarder le tau d’échec de l’éducation nationale, ce dernier est sans aucun doute bien moins bon.

  6. Ces résultats “non-satisfaisants” ne veulent strictement rien dire : ils ne représentent que l’impression personnelle de l’inspecteur et en aucun cas un résultat objectif évaluant les connaissances scolaires des enfants.
    Une illustration perso : nous avons fait partie l’an dernier des résultats insatisfaisants à domicile ; résultats cette année dans un collège sous contrat : 16,5 de moyenne générale en 5ème, avec 2 ans d’avance. Il est où, l’échec scolaire ? Je parlerais plutôt d’échec de l’Instruction Nationale !
    Au fait, à ce que je sache, lors des inspections dans les établissements scolaires, ce sont les enseignants qui sont évalués, pas les élèves ! Alors on aurait le droit d’avoir des cancres en classe, mais pas à la maison ? Ca doit être ça, l’égalité.

  7. “Sur plus de 1600 contrôle, après seconde visite il n’y aurait au maximum 171 – 38 soit 133 cas de résultats insuffisants, soit finalement un taux d’échec inférieur à 10%.
    Il n’y a qu’à regarder le tau d’échec de l’éducation nationale, ce dernier est sans aucun doute bien moins bon.”
    Il ne s’agit même pas du même type d’échec, la Miviludes considérerait un échec un enfant excellent en français, en maths, en langues mais qui ne connaît pas Zidane (voir cette “secte” des environs de Pau…)
    La Miviludes a des priorités très particulières.

  8. je fais moi même l’école à mes enfants depuis 3 ans et demi et je rappelle que :
    premièrement: les regroupements familiaux sont interdits par la loi.Les famille qui choisissent de se regrouper doivent obligatoirement faire une déclaration de création d’école!Donc le commentaire de ce député est caduc.
    deuxièmement : si l’on s’en tient aux chiffres donnés, cela signifie que le taux d’échec en instruction en famille est inférieur à 2,7%…de plus des études ont montré que moins de 2% des enfants instruits en famille avaient des difficultés de lecture courante…sans commentaires!
    troisièmement : ce fier député fustige l’IEF pour des raisons non objectives qui lui sont propres, il y est opposé, fort bien! Mais il devrait dans un même temps reconnaitre qu’il n’est pas encore parvenu à établir un lien entre les sectes et l’Instruction En Famille, ce qui était pourtant l’objectif de ce rapport…
    Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelquechose
    Je vous invite à lire les critères d’identification de dérives sectaires, l’Education Nationale y répond parfaitement…doit on la considérer comme une grande secte????!!!

  9. La loi oblige donc les familles qui font l’instruction à la maison à la réussite pédagogique,ce qui est une obligation de résultat.
    Dans le même temps, elle exonère complètement l’Education Nationale de toute obligation de résultat.
    C’est une discrimination, d’autant plus que les moyens énormes de l’EN ne sont pas comparables avec ceux des familles
    Quand on compare les taux d’échecs, on comprends !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services