Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

L’”éco-catastrophisme” fait le bonheur des idéologues malthusiens

Dénonçant l'alliance contre-nature entre l’écologie – science de la vie – et la “culture de mort”, Hugues Kéraly s'en prend au mythe de l'éco-catastrophisme. Il écrit notamment :

"Par ailleurs, quelles qu’en soient les raisons, en quoi les hommes devraient-ils craindre la perspective d’une élévation de la température moyenne du globe, de l’ordre de 2 ou 3° Celtius, au cours du XXIe siècle ? Depuis l’invention de l’agriculture, 8000 ans avant J.C., les périodes de réchauffement climatique ont toujours présidé aux âges d’or de l’humanité. La France est chaude au temps de la civilisation gallo-romaine, puis froide pendant toute la période pré-capétienne des invasions barbares. Le Groënland est vert quand Erik Le Rouge le colonise en 982, puis à nouveau glacé quand les Vikings l’abandonnent aux indiens Inuits. Le Moyen-Age des récoltes les plus abondantes et des vendanges précoces se situe dans un créneau d’étés pluvieux et chauds, entre le Xe et le XIIIe siècle, tandis que de “petit âge glaciaire” qui s’étend sur l’Europe de 1315 à 1860 est celui des plus grandes famines, des guerres les plus longues et des pires endémies."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Merci au Salon Beige de relayer ce petit rappel d’Hugues Kéraly. C’est cela la ré-information qui en l’occurence contribue littéralement à l’instruction du lecteur et au-delà, des bonnes gens.
    C’est un condensé de cours d’histoire, vous savez ces enseignements de culture générale que l’on voudrait supprimer dans l’espoir d’abrutir toujours plus.
    Résistez et faites gagner cet esprit de résistance à vos enfants, vos amis. Les exemples actuels des grandes manips nous y aident, alors profitons de cette aubaine.

  2. Quand on voit le temps dehors, il semblerait que nous ne soyons pas à l’aube d’un nouvel âge d’or !
    😀

  3. Merci pour ces rappels d’éléments de pré-histoire (l’histoire en France ne commençant plus aujourd’hui qu’en 1789 après J.-C.).
    Evidemment, si on ne considère que la période “historique”, on laisse beaucoup moins d’arguments à la disposition d’éventuels contradicteurs. Donc on peut faire passer pour vérité tout type d’affirmation, ou presque.

  4. Pourtant, le respect de la Vie va de pair avec celui de l’environnement.
    Je ne vois pas pourquoi on devrait être pro-pollution lorsque l’on est pro-Vie et “écocatastrophiste” lorsque l’on est “avorteur”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique