Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le train-train quotidien de la violence…

Des jeunes, "en nombre assez important", ont tiré le signal d’alarme à plusieurs reprises en gare de Le Chénay-Gagny (Seine-Saint-Denis), empêchant leur train de repartir ce week-end. Puis, des caillassages ont eu lieu et une vitre a été brisée. Alors que le train était immobilisé à quai, entre 18h et 21h, des forces de police sont intervenues pour déloger le groupe en usant de gaz lacrymogènes. Huit jeunes seulement ont été interpellés à la suite d’affrontements avec la police dans la gare du RER E.

Ces incidents ont éclaté à la fin d’un concert de rap organisé à Gagny… Quand on sait ce que chantent les rappeurs, ces incidents n’en étaient que la suite logique.

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Si on rajoute à ces violences les retards des trains, on se demande pourquoi on devrait payer la carte orange.

  2. Je ne comprends pas bien en quoi les sociétés de chemin de fer peuvent-être tenues responsables des violences commisent dans leurs trains.
    Chacun son métier.

  3. L’Express donne plus de précisions sur le “nombre important” : un groupe d’une centaine de personnes .
    http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=2091
    Et seulement huit interpellations…
    En effet, la SNCF n’y est pour rien. Mais l’Etat qui appelle les émeutiers de banlieues les fils de la République a qui on a trouvé des excuses à leurs violences, le peu d’interpellations avec des peines minimes voire nulles, donc une quasi impunité…
    A mon humble avis, ce n’est que le début. Nous n’avons pas fini de voir des agressions, des affrontements avec la police…commis par des bandes de “jeunes”.

  4. Et sur TF1, dans le reportage consacré à cet évènement, on a soigneusement remplacé “Concert de Rap” par “Soirée dansante”.

  5. Ben oui “La courgette” , faut bien l’avouer c’était mes grands-parents et leurs potes. Il veulent la discrimination positive pour les vieux. Alors ils sont allés faire du bruit dans le RER.
    Une autre chose me surprend à chaque fois : on dirait que les flics sont au même niveau que la racaille. “Des altercations avec les forces de l’ordre”… On dirait que ça veut dire : ouai, ils se sont encore mis sur la g…

  6. Mias vous n’avez donc pas compris que nous vivons en plien état collaborationiste, islamophile, immigrationophile, gauchophile et j’en passe.
    De toute manière, vu que les autorités s’acharnent à ne pas réagir, pourquoi s’étonner qu’ils recommencent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]