Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Le sapin de Noël, symbole de l’arbre de vie

Sapin2 Le traditionnel sapin de Noël de la place Saint-Pierre, haut de 33 mètres, a été érigé ce matin. Chaque Noël, un pays ou une région d’Italie offre traditionnellement un sapin, et cette année l’arbre est arrivé de la région Calabre, dans l’extrême sud de la Péninsule. Le convoi exceptionnel qui a acheminé depuis la ville de Cosenza le sapin géant, pesant 95 quintaux et mesurant trois mètres de circonférence, devait initialement arriver place Saint-Pierre mardi matin mais il avait été retardé à cause du brouillard sur la route.

Outre le symbole chrétien de cette tradition ("En hiver, le sapin toujours vert devient la marque de la vie qui ne meurt pas. […] Ce symbole est tout aussi parlant en clef de lecture chrétienne car il rappelle l’Arbre de la Vie, image du Christ, don suprême de Dieu à l’humanité. Le message du sapin de Noël est donc que la vie reste verte et qu’elle est un don, non matériel mais d’elle-même, dans l’amitié et l’affection, dans l’entraide fraternelle et le pardon, dans le partage et l’écoute de l’autre." Jean-Paul II, angélus du 19 décembre 2004), voici un extrait d’une courte prière :

"Seigneur Jésus, faites que nous ayons la droiture du grand sapin qui s’élance tout droit dans le ciel,
Que notre générosité soit comme la sève qui monte et qui nourrit …"

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. êtes-vous sur que le sapin et même Noel (au départ) soient des symboles chrétiens?
    j’ai toujours entendu dire que les symboles chrétiens s’étaient greffés sur des fêtes paîennes (c’est-à-dire paysannes) plus anciennes

  2. Je ne partage pas votre commentaire sur le sapin de Noel comme symbole chretien. Historiquement, le sapin de Noel est un symbole paien anterieur au Christianisme.
    Il convient de rappeler que, en plus, le sapin ne peut etre un symbole de l’Eglise Catholique, c’est a dire Universelle, car il n’existe pas dans les pays chauds.
    En revanche, je concois que les Chretiens aient recupere des symboles paiens pour leur donner un sens chretien.
    De meme que de nombreuses eglises ont ete construites sur d’anciens lieux de culte paiens, de la meme facon les fetes paiennes ont ete reprises par les chretiens pour leur donner une autre signification.
    [Mais qui a dit le contraire ? Le génie du christianisme c’est aussi de savoir ne pas faire table rase du passé en évangélisant. Cet exemple le montre. Il en va de même pour la date de la fête de Noël, ex fête païenne du soleil invaincu, soleil qui reprend la pas sur la nuit après le solstice d’hiver. Ce qui est païen n’est pas forcément mauvais, à partir du moment où le paganisme puisait ses rites dans les lois de la nature. Ce qui n’est pas le cas de notre époque moderne qui bafoue la loi naturelle. Le christianisme n’abolit pas la nature. Il l’élève. MJ]

  3. Très bon article sur les traditions européennes dans “le choc du mois ” de ce mois de décembre , et donc explication sur le sapin,noël et compagnie…
    L’argument du génie du christianisme devient d’un coup beaucoup plus du bon sens pragmatique qu’autre chose…

  4. L'”arbre de Noël” est une tradition chrétienne qui parue en 1546 à Sélestat en Alsace. Il associe deux symboles religieux qui sont la lumière et la vie.
    La Lumière est celle que nous apporte Jésus Christ par sa venue. De nos jours, ce symbole de la lumière est conservé de manière bien plus profane par les guirlandes et les divers orenements dont on se plait à habiller notre “arbre de Nöel”.
    La vie, le sapin possédant une parure persistante offre la parfaite image de l’immortalité et de l’éternité (Christ pour toujours).

  5. La question des origines païennes du sapin de Noël : un marronnier pour catholique désoeuvré.
    Ecoutez-donc Jean-Paul II.
    ça fait des centaines d’années que la France n’est plus païenne, ne vous trompez pas de combat. Aujourd’hui la France est laïciste tendance athée militante, et attaque le sapin de Noël comme caractère chrétien. A travers le sapin c’est Noël qui est attaqué, c’est la visibilité de votre foi (que vous ne mettez pas dans un sapin bien entendu) que l’on veut remiser dans la “sphère privée”, tandis que l’on vous servira un tajine de mouton à la cantine d’entreprise à midi parce qu’il “faut s’ouvrir à d’autres cultures”.
    J’attends toujours la semaine suédoise.

  6. ce qui prouve bien aux andouilles fanatiques du modernisme que les traditions chrétiennes ne sont pas figées.Elles ont toujours su reprendre à leur compte de bonnes idées pour assurer la bonne transmission de la Vérité.Et c’est bien ce qui accable les tenants du leitmotiv :”du passé faisons table rase”.

  7. moi j’aime beaucoup le sapin de noel et je l’achete tout les noel !!!!

Publier une réponse