Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

Le rejet de la Turquie par l’UE créerait-il une crise avec le monde arabe ?

Dans son numéro de jeudi dernier, l’hebdomadaire libéral The Economist, pourtant favorable à l’adhésion de la Turquie à l’UE, réfutait un des arguments préférés (exemple) du premier ministre turc.

[L]a vieille assertion usée de M. Erdogan, selon laquelle rejeter la Turquie provoquerait un "choc des civilisations" en envoyant au monde musulman le message que l’UE est un club chrétien, est exagérée. Pour Youssouf Al Sharif, un commentateur palestinien, "la Turquie n’a pas de véritable connection au monde arabe; alors, que la Turquie entre ou non dans l’Europe importe peu à l’homme de la rue à Amman ou Riyadh."

Ni européenne, ni arabe : on peut comprendre que la Turquie cherche à rompre son isolement en adhérant à l’UE – quitte à déstabiliser de manière peut-être fatale les pays réellement européens.

Henri Védas

Partager cet article

1 commentaire

  1. Pas arabe, certes, mais musulmane. Ce qui corrobore la distinction qu’Annie Laurent fait entre Arabes et musulmans.
    Il n’en reste pas moins que la Turquie fait partie de la civilisation musulmane.
    Cela suffirait-il à provoquer le fameux choc des civilisations ? Ma foi, ne l’a-t-on pas déjà, ce choc ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services