Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Italie

Le président de l’Assemblée italienne s’en prend au pape

Invité mardi soir à la télévision pour la première fois depuis son élection à la présidence de la Chambre le 29 avril, Bertinotti, ex-leader de Refondation communiste (PRC), s’est dit favorable au PACS, qui n’existe pas encore en Italie, et a jugé la position du pape :

"La réaction du pape est erronée, il ne voit pas que les unions de fait sont un enrichissement des valeurs qu’il défend, et dont il craint la destruction sous l’effet de la modernisation".

L’agence de la conférence épiscopale italienne SIR s’est étonnée que le dirigeant communiste prétende ainsi "donner des leçons au pape":

"Plutôt que d’utiliser la tribune de la télévision pour ‘dire quelque chose de gauche’ comme s’y attendaient peut-être ses électeurs, il s’en est pris à la famille, une des institutions les plus chères en Italie, jusque parmi le peuple de gauche".

Avvenire, le quotidien de la conférence épiscopale, a jugé que "ce n’est pas un bon début" et s’est indigné que Bertinotti ait voulu "corriger le pape" :

"L’Eglise est libre de son enseignement, sans les coups de bâton et les corrections de ligne prodigués par des maîtres autorisés mais improvisés".

L’épiscopat italien n’a pas manqué d’opposer les propos de Bertinotti, inspirés par "les idéologies radicales des siècles passés", au discours d’intronisation "équilibré" du nouveau président de la République, l’ancien communiste Napolitano, qui a déclaré que la famille représentait "la plus grande richesse de l’Italie".

Michel Janva

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Quel c** ce Bertinotti !C’est vrai que maintenant qu’elle est au pouvoir ,la gauche doit faire oublier ses promesses en détournant l’attention.

  2. Ouais, la même tentative d’infiltration de l’église ou de la morale chrétienne, tout comme Royale ou Chavez, mais pour l’instant face à Benoit XVI, c’est vent sur vent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services