Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Le préfet de police de Paris n’aime pas le cochon

L’association Solidarité Des Français (SDF) a eu l’initiative de distribuer une soupe au cochon aux SDF parisiens. Or l’islam interdit la consommation de porc. Cette distribution est donc perçue comme un épouvantable acte de racisme à l’encontre de cette communauté. Mais tout le monde – du moins ceux qui font leurs courses eux-mêmes – sait que le porc est encore ce qu’il y a de moins cher sur le marché de la viande (malgré la vache folle et la grippe aviaire). Et puis les SDF ont faim. Mais cela dépasse le préfet de police de Paris qui a empêché la distribution de jeudi dernier.

Michel Janva

Partager cet article

13 commentaires

  1. Mon grand père tuait le cochon dans sa ferme du sud ouest.
    Depuis gamin je mange très souvent du porc, non par provocation, mais par goût et par tradition.
    Oui, la viande de porc c’est bon ! Nous empêcher d’en manger sous prétexte de respecter des personnes d’une autre confession, c’est aussi nous déposséder d’une liberté et nous pousser à renier notre propre culture, nos racines, nos traditions.

  2. – je propose dans la foulée d’interdire les restaurants chinois, qui empèchent ceux qui n’aiment pas cette gastronomie de fréquenter ces établissements.
    – faire fermer tout ce qui ne propose pas des repas casher, parce qu’on exclut ainsi tous les juifs pratiquants, et l’exclusion, c’est mal.
    En tout cas, ça montre bien où ceux qui gouvernent la république placent leurs priorité, et quelle place ils accordent aux français dans leurs songes mondialistes. Faut être très fort pour oser priver des pauvres de repas par idéoogie.
    Félicitations au préfet Kaganovitch.

  3. Franchement je deteste l’antiracisme primaire de la LICRA, du MRAP et autres foutaises mais là vous êtes de mauvaise foi.
    Le but affiché de l’association c’est de ne pas donner aux étrangers “extra européens”, sous entendu aux nécessiteux qui seraient de religion musulmane!!!! Est-ce que vous pensez que le Christ aurait approuvé cela? Est-ce que la charité c’est de distinguer le pauvre “étranger” du pauvre “national”? Est-ce cela qu’a fait le Bon Samaritain ?
    Franchement, votre attitude de soutien à cette association est parfaitement hypocrite et va à contre sens de l’enseignement du christ!!!!! Et je suis désolé mais ce n’est pas parce que les anti racistes officiels ont une définition biaisée du racisme que le racisme n’existe pas…
    Et manifestement cette association est “raciste” puisque ce qui est en cause c’est non pas l’origine étrangère des pauvres qui pose problème mais l’origine “extra européenne” de ceux-ci. Avouez que ce qui les dérange c’est la différence de couleur de peau, la différence de culture et de religion (sous-entendue par la distinction pauvres d’origine européenne/ pauvres d’origine extra européenne).
    Et c’est bien pour cette raison-là qu’ils mettent du porc dans leur soupe et non pour des raisons d’économie comme vous le sous- entendez. Vous faites alors comme les pharisiens en défendant de la sorte cette association.

  4. @ Greg
    1- Personne n’est obligé de venir manger la soupe et a personne n’est refusé un bol de soupe. Si les pauvres ont faim, ils n’ont qu’à manger ! Et que dire des juifs, pour qui ce n’est pas casher ??
    2- Croyez-vous normal que le préfet mobilise la police pour empêcher de servir des repas ?

  5. Un peu de publicité sur ce sujet :
    A lire : LE PORC CLANDESTIN – Alain Sanders (journaliste à Présent)- Editions de Paris, 2004, 74 pages, 8,40 €

  6. Non mais Greg je rêve… va-t-il bientôt falloir adapter toutes nos us et coutumes pour les mettre en confirmité avec les préceptes de l’islam et ainsi échapper à l’accusation de racisme?
    Et pourquoi ne servirait on pas du PORC à de pauvres miséreux qui crèvent la dalle?! Hein? C’est avec ce genre de discours que l’on se retrouve à devoir servir des produits hallal dans les cantines scolaires, ou encore à retirer les sapins de noël… NOUS SOMMES EN FRANCE ET EN FRANCE NOUS MANGEONS DU PORC: POINT BARRE!

  7. Vous ne répondez pas aux critiques que je vous adresse…
    Mais ceci dit :
    1) oui si les pauvres ont faim ils peuvent tout de même manger de la soupe. MAIS, avouez que pour ceux dont la religion proscrit le porc c’est une vexation qu’on leur inflige volontairement (cf motifs clairement annoncés sur le site de l’association).
    Là où vous avez raison c’est que ces gens- là ont accès à d’autres repas sans porc. Mais vous voyez bien que ce n’est pas la question, le problème c’est l’attitude de cette association qui veut ne donner qu’aux pauvres d’origine européenne. En la soutenant, vous soutenez un acte anti- charitable puisque cette association discrimine manifestement les “non européens”.
    Je me demande d’ailleurs s’ils donnent à manger aux personnes “non européennes” qui viendraient chercher à manger. Dans ce cas là, ce ne serait pas du racisme mais un manque de charité envers les pauvres musulmans et/ou juifs (même si je doute que les seconds courent les rues pour vous répondre).
    2) je ne soutiens pas pour autant la décision du préfet dans la mesure où ce n’est pas le fait de distribuer de la soupe qui est en cause, mais le fait de mettre du porc dedans exprès pour en exclure certains d’office. Il serait alors plus judicieux de leur inetrdire de servir de la soupe avec du porc exclusivement. Pourquoi ne proposeraient-ils pas une soupe sans porc et une soupe avec du porc (pour ne pas priver ceux que le porc ne dérange pas)? Ca, ce serait déjà plus chrétien et charitable comme attitude. Mais je crois hélas que ce ne sont pas des intentions charitables qui les animent.
    Je ne comprends toujours pas votre soutien à cette association malgré votre réponse. N’êtes vous pas d’accord que mettre du porc exprès pour exclure certaines personnes de cette aide est contraire à l’esprit du Christ? Le Christ ne dirait-il pas aux membres de cette association : “j’avais faim et vous avez refusé de me donner à manger”?
    Certes, je vois venir votre réponse : “ils leur donnent à manger, mais ce sont eux qui n’en veulent pas” . Mais cette réponse est pharisienne… Il y a l’esprit et la lettre. Or clairement, les membres de cette association respectent la lettre de l’Evangile puisqu’ils donnent à manger. MAIS ils n’en respectent pas l’esprit puisqu’ils veulent donner de la nourriture à certains seulement et pas à d’autres. Qu’en pensez vous? N’est-ce pas si évident? Est-ce trop humiliant de reconnaître cela?

  8. Je comprends votre réaction Greg. Je ne suis pas dupe sur les intentions de cette association. Il est clair qu’il y a aussi cette volonté d’exclure. Et en ce sens ce n’est pas digne d’un chrétien.
    Mais je trouve tout de même incroyable que l’on doive adapter nos habitudes et nos goûts aux moeurs de gens que nous avons gentillement acceuilli chez nous! Il y a aussi là une question de principe sur laquelle se greffe la question de notre respectabilité.
    Certes il y a la question de la religion. Mais la question est de savoir qui doit s’adapter à qui et à quoi? Les français à leurs hôtes, ou les hôtes aux français?

  9. Pour mémoire : j’étais étudiant dans les années 85 Je me suis vu refuser à l’époque, dans un restaurant universitaire, de prendre de la viande de boeuf qui était réservée exclusivement aux musulmans en remplacement du roti de porc du jour. Tout cela sur ma simple mine.
    Qu’en pensez-vous !!!
    GG

  10. La question : si un immigré se présente à la soupe au cochon, la lui refuse-t-on ?
    Si oui, il y a discrimination, sinon, je ne vois pas de quoi on se plaint ici…

  11. cochon qui s’en dédie…

  12. A propos du préfet de Paris, qui a donné l’ordre d’interdire la distribution de soupe au cochon aux SDF parisiens au seul motif qu’elle serait “discriminatoire” :
    Si le gouvernement Villepin (les préfets ne décident pas ils appliquent les consignes gouvernementales) a l’intention d’interdire la distribution des produits porcins sur le motif qu’une telle distribution est “discriminatoire” il est pas sorti de l’auberge !
    Parce que si un telle distribution était réellement discriminatoire alors il faudrait également que Chirac et son gouvernement demande aux préfets d’interdire l’activité de toutes les charcuteries/traiteurs de France ainsi que de tous les rayons charcuteries des supermarchés et grandes surfaces françaises ! Et les préfets devraient également interdire l’activité des commerces dits communautaires comme les boucheries musulmanes ; là non seulement vous n’avez à manger que du hallal (1ère “discrimination” gastronomique) mais encore tous les employés ne sont que des musulmans (2ème “discrimination” à l’embauche). Et au-delà, la communauté des végétariens/végétaliens serait également fondée à demander l’interdiction de toute distribution discriminatoire de produits carnés. On peut aller loin comme cela…
    Drôle de pays que le nôtre ; après le politiquement correct, après l’historiquement correct, voilà a présent le gastronomiquement correct…
    Mais il y a un fil conducteur qui relie ces trois éléments :
    – le politiquement correct c’est : “l’immigration massive même non-maîtrisée est positive”
    – l’historiquement correct c’est : “la colonisation de l’Afrique du Nord par des collabos du IIIè Reich n’a eu que des aspects négatifs”
    – le gastronomiquement correct c’est : “l’alimentation sans porc est démocratique et non-discriminatoire”
    En définitive, vous pouvez réunir les 3 dans une seule notion : l’islamiquement correct. C’est le “3 en 1” idéologique qu’on nous sert en permanence en France au petit-dej, au déjeuner, au 4 heures et au dîner. Changeons de menu !

  13. “Il est clair qu’il y a aussi cette volonté d’exclure”
    C’est discutable.
    Si l’on réserve la moitié de la soupe pour les musulmans, on exclut autant de soupe à des non-musulmans potentiels.
    Il s’agit avant tout là d’un choix, avant d’une exclusion.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services