Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Le Pen à la télévision ?

Michel Drucker n’invitera jamais Jean-Marie Le Pen dans une de ses émissions. Il a avoué pourquoi à Canal + (La Matinale du 5 décembre) :

"Il est trop bon à la télévision. C’est une bête de télé ; c’est le meilleur de tous ! Et c’est pour çà qu’on ne le montre pas".

Il en va de même pour Thierry Ardisson qui avait déjà reconnu, toujours sur Canal+ (En Aparté du 28 novembre), être littéralement hypnotisé par le Président du Front national :

"Il est tellement habile, comme sa fille d’ailleurs, ils sont tellement brillants tous les deux – lui c’est un vrai débatteur – qu’ils seraient capables de m’endormir. Je ne veux pas prendre ce risque !"

Depuis son émission du mois dernier réalisée en compagnie de Jean-Marie Le Pen, Serge Moati est au centre d’une polémique qui agite le microcosme. Il s’est vu reproché une soi-disante clémence du ton employé et certains y ont vu même une complicité apparente avec le Président du Front National. Selon la rubrique "confidentiel" du Nouvel Obs, la direction de France 5 serait embarrassée par le succès record de l’émission de Le Pen chez Moati et elle aurait décidé d’ajourner l’invitation de Franz-olivier Giesbert initialiement prévue le 13 janvier (elle est effectivement reportée si l’on en croit le site du FN).

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Effectivement, M. Le Pen tranche formidablement avec les autres politiciens, car la plupart de ses adversaires politiques ressemblent à des perroquets hypnotisés en train de ressasser la même langue de bois.
    Tous emploient les mêmes périphrases, les mêmes non-dits, les mêmes critéres allusifs, le même ronron hypnotique avec finalement bien peu de mots à leur actif. Un observateur étranger pourrait même en conclure qu’ils sortent des mêmes moules et servent les mêmes maîtres.

  2. Conclusion : Drucker est un mauvais journaliste !
    ça veut dire quoi cette peur !
    C’est honteux, je trouve !

  3. ce qu’il faut surtout c’est faire monter Le Pen pour que passe Ségolène…

  4. Et oui, il est bon…et Marine aussi, dans un autre style. Mais, en dehors de leurs qualités respectives, ce qui gène nos journalistes, c’est la vérité. On propose aux français un langage simple (surtout Marine), clair, dénué d’idéologie, pétir de réalisme, concret. Alors, forcément que le mensonge dans lequel nous vivons ne le supporte pas. En politique comme ailleurs, il faut cacher la vérité, pour que le mensonge continue son oeuvre perfide.

  5. Finalement ce qui gêne la classe politico médiatique à propos des dirigeants du FN, ce n’est peut-être pas tant les idées et le programme que la force des convictions et leur talent à leur donner une existence, une présence mortelle pour tous les mensonges.
    C’est une leçon de communication pour chacun d’entre nous dans notre milieu social et professionnel : dire avec coeur ce qui nous parait essentiel et vrai emporte le respect, si ce n’est l’adhésion.

  6. Tout à fait d’accord avec vous mangouste, les arguments avancés par ces journalistes sont de faux arguments derrière lesquels ils se retranchent au nom du sacro-saint politiquement correct et de la pensée unique.
    Le courage n’est plus de mise.

  7. J’ai vu l’emmission “en Aparté” du 28 novembre, c’était Michel Drucker l’invité et non Thierry Adisson. C’est donc Drucker qui a prononcé ces mots :
    Il est tellement habile, comme sa fille d’ailleurs, ils sont tellement brillants tous les deux – lui c’est un vrai débatteur – qu’ils seraient capables de m’endormir. Je ne veux pas prendre ce risque !”
    Je m’en rappelle très bien, d’ailleurs…
    Il est possible que Ardisson ait déclaré quelque chose de similaire viv à viv de LePen mais pas le 28 novemùbre dans “En aparté”. Je pense qu’il doit être possible de vérifier.
    Enfin, cela ne change rien à votre propos!

  8. En disant:
    “Il est tellement habile, comme sa fille d’ailleurs, ils sont tellement brillants tous les deux – lui c’est un vrai débatteur – qu’ils seraient capables de m’endormir. Je ne veux pas prendre ce risque !”
    Ardisson pensait en réalité:
    “Il est tellement habile, comme sa fille d’ailleurs, ils sont tellement brillants tous les deux – lui c’est un vrai débatteur – qu’ils seraient capables de reveiller les téléspectateurs que je m’efforce de maintenir dans un état somnolence intellectuelle. Je ne veux pas prendre ce risque !”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services