Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Le Parlement de l’UE veut-il museler les deputés politiquement incorrects ?

Genethique.org attire l’attention sur cette information d’apparence anodine : le Parlement de Strasbourg va voter demain, sans doute sans difficulté, une modification à son règlement afin de multiplier les sanctions à l’égard des députés qui causeraient des "incidents". Jusque-là, rien de très choquant.

Ce qui est plus inquiétant, c’est l’exemple, donné dans Libération, d’un cas où de telles sanctions pourraient s’avérer utiles. L’article cite le Vert Gérard Onesta, vice-président du Parlement, chargé de rédiger le nouveau texte, déplorant qu’un vide juridique ne permette de sanctionner les eurodéputés qu’en cas d’incident en séance :

« [S]i l’incident a lieu en dehors de la plénière, on ne peut rien faire.» Ainsi […] la Ligue des familles polonaises a pu organiser une «exposition» dans les couloirs du Parlement associant l’avortement à la politique d’extermination raciale des nazis. Bien sûr, la manifestation a dégénéré…

L’exemple n’est pas né de l’imagination du journaliste, mais a bien été cité par M. Onesta. Or il est troublant : ce n’est pas l’échauffourée causée par les eurodéputés pro-avortement qui est mise en cause, mais le message pro-vie de l’exposition.

Comme par hasard, M. Onesta cite parmi d’autres exemples à condamner les actions d’opposants à la Constitution, et comme exemple d’une action "qui ne le dérange pas" celle d’eurodéputés favorables à l’adhésion de la Turquie.

On peut apparemment s’attendre à ce que ces nouvelles sanctions s’appliquent de manière unilatérale pour museler les eurodéputés échappant à la pensée unique de l’UE.

Henri Védas

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Est-ce que cela s’appliquera aux Députés européens faucheurs de maïs transgéniques dont fait partie M. Onesta?

  2. La Ligue des Familles Polonaises dérange également Le Monde: http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],36-731493,0.html
    A noter qu’aucune coalition n’est encore formée en Pologne et qu’il s’agit surtout d’agiter un épouvantail, qui n’en est un que pour les correctement-pensants.
    Beaucoup de “réactions des abonnés” reprochent cependant à l’auteur de l’article d’être trop moralisateur, mais pas toujours pour les bonnes raisons.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services