Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le gouvernement veut faire de la désinformation à l’étranger

Lundi, le porte-parole (ou porte-désinformation) du gouvernement a rencontré les correspondants internationaux basés à Paris pour leur expliquer (décidément ce personnage qu’est Jean-François Copé est un monstre de suffisance) "les choses telles qu’elles sont, dans leur vérité, sans tabou mais également sans exagération". CNN, la chaîne américaine d’information en continu était visée car elle a diffusé des éditions spéciales avec un logo "Paris en flammes" comme lors de la guerre en Irak…

Mais les journalistes étrangers n’ont pas été dupes, comme le Salon Beige. "Toute tentation de faire la leçon aux journalistes ne serait pas une bonne formule", a déclaré à l’AFP John Vinocur, éditorialiste à l’International Herald Tribune. Francisco Audije, correspondant de la TVE (télévision publique espagnole), n’a pas apprécié la convocation du porte-parole du gouvernement. "Ce type de convocation n’influence pas la presse en profondeur. J’ai déjà vécu ce genre de convocation en Algérie, où vous vous entendez dire que vous donnez une image du pays qui n’est pas la bonne…"

Michaela Wiegel, du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, a déclaré à l’agence Reuters qu’elle trouve "bizarre qu’on essaie de singulariser la presse étrangère, comme si elle n’avait pas le même accès au terrain que la presse française". Ce qui est certain, c’est qu’elle n’a pas accès à la même censure

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!