Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le Figaro dérape

Selon le quotidien, cette phrase fait partie des "dérapages" de Jean-Marie Le Pen :

"La légalisation de l’avortement a été dans notre pays une régression de plusieurs siècles et peut-être de plusieurs millénaires".

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Ou est le dérapage dans ce constat raliste ?

  2. S. de Beketch dit que le staff du Figaro est à 80% socialiste. C’est aussi à ce genre de détail que ça se voit.

  3. Le Figaro a oublié de spécifier les multiples dérapages de Jean-Marie Le Pen lors du référendum sur la Constitution Européenne, puisqu’il a – à maintes reprises – affirmé qu’il était pour le “NON”.
    Comme visiblement le Figaro assimile des opinions libres (non promues par sa syndicale de bien-penseance) comme étant des dérapages, alors Jean-Marie Le Pen ne cesse de déraper sur tout (immigration, Europe, fiscalité, chômage…), puisqu’il dit le contraire de ce que veulent nous faire croire ces media qui n’ont décidément pas peur de faire dans le grotesque.
    Je n’ai – jusqu’à présent – jamais apporté mon suffrage à Jean-Marie Le Pen, mais le fait de nous rabâcher les sempiternels dérapages commence à me gonfler sérieusement ; surtout sur des sujets qui se sont déroulés il y a maintenant 20 ans.
    Je constate que les journalistes n’ont jamais considéré leur public comme étant des adultes matures qui attendent un aperçu non caricatural des propositions politiques des candidats et non une campagne de mensonges et de désinformation.
    Je me souviens qu’en mai 1981, tout le monde craignait de voir les chars du Pacte de Varsovie entrer dans Strasbourg, suite à l’élection de Mitterrand soutenu par les Communistes du Programme Commun.
    De droite comme de gauche, les media ont toujours été là pour servir les intérêts de groupes de pression au service d’une politique.
    J’avais remarqué que TF1 léchait les bottes de l’UMP, alors que France Télévisions cirait celles du PS. Pour la presse écrite, c’est du pareil au même. A ceci près que je préviens nos amis qui auraient tendance à ne se fier qu’au titre des journaux pour leur accorder leur confiance : Le Figaro vaut mille fois La Croix !

  4. des “dérapages” contrôlés de ce style , on aimerait bien que les noceurs du figaro en soient capables.

  5. assez d’accord avec Xtophe
    J’ajouterai que vue la tribune de M Alain Gérard Slama dans le Figaro (égérie de la bien pensance sur France Culture entre autres), et le fait que le Figaro (entre autres…) appartient à Dassault, il n’y a quère à s’étonner des acointances du journal ; tout celà empeste l’UMPisme à plein naseaux.

  6. Effectivement, il est courant chez les chimpanzés que les mâles dominants tuent des bébés pour que leurs méres soient plus vite en chaleur, et donc plus accessibles pour l’accouplement.
    Dans le cas des sociétés humaines favorisant l’avortement, on voit bien que la structure sacrificielle est organisée en faveur des mâles et utilise la faiblesse des méres; c’est la dureté des coeurs des hommes qui organise ce massacre, c’est la pitié des méres qui pourrait l’empêcher.
    Il est donc particuliérement cynique et odieux de présenter cet holocauste comme un progrés pour les femmes.
    Je crois que M. Le Pen est en dessous de la vérité; l’avortement favorisé et recommandé par une société est un retour à l’animalité, un retour bien plus éloigné que quelques millénaires.

  7. C’est plutôt le Figaro qui dérape !

  8. Les journaux comme le figaro n’ont rien d’autre à dire pour essayer de casser JMLP, que l’histoire du détail qui remonte à plus de 20 ans. C’est petit et minable…….
    JMLP a toujours été victime de la presse écrite et de la télé (toutes deux à gauche).
    Attaqué de partout le FN est toujours là, toujours plus fort.
    @ Xtophe – C’est le moment de voter pour JMLP.

  9. a Pef, vous croyez que M. Le Pen est en dessous de la vérité…
    qui est en dessus de la Verité ?

  10. A Chacal, j’avoue que je n’ai jamais osé voté pour Le Pen, car j’ai toujours préféré soutenir des candidats au sein de la majorité (comme Christine Boutin).
    Mais au regard de ce qui se passe sur le plan des valeurs morales, ainsi que sur le plan politique et économique, je pense que pour la première fois de ma vie, je voterai pour Jean-Marie Le Pen, dont il faut avouer qu’il a toujours eu le courage de ses opinions et n’a jamais trahi ni ses engagements, ni sa pensée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services