Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Le débat vu par Jean Madiran

Dans Présent :

"La différence d’attitude – d’attitude artificiellement affichée – tient à ce que Ségo a sauté sur chaque occasion de se montrer violemment indignée par la personne de Sarko et par ses propos ; tandis que Sarko cherchait avec obstination, mais en vain, des occasions consensuelles, où il aurait pu apparaître comme l’initiateur de consolants accords Sarko-Ségo.

Leader de passage de cette droite parlementaire complice depuis trente ans (depuis Giscard président) de tant d’infamies ivégistes, homophiles et libertaires, Sarko se dit fier d‘être « de droite », à la différence de ses prédécesseurs qui en paraissaient honteux, mais une fois cela dit, il court à la recherche de bons points, de bonnes notes, de satisfecit décernés par la gauche. Il a parlé comme s’il était là pour doucement convaincre Ségo, tandis qu’elle parlait carrément pour le montrer détestable. Il voulait sans doute se montrer rassurant ; il a donné l’image clignotante d’une droite incorrigiblement molle".

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services