Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le CNI soutient Nicolas Sarkozy sans conviction

Lors du Conseil National du CNI, Jean-Michel Jardry a annoncé qu’il mettait fin à sa campagne. Les membres ont ensuite voté pour le candidat qu’ils souhaitaient voir soutenu par leur parti :

"Le résultat est le suivant : Nicolas Sarkozy : 58% ; François Bayrou : 16% ; Philippe de Villiers : 12% ; Jean-Marie le Pen : 5 %, votes blancs et nuls : 9% sur 454 votes exprimés."

Annick du Roscoät, présidente du CNI, a déclaré :

"Ces résultats expriment un soutien de raison sans ralliement enthousiaste. Il appartient à Nicolas Sarkozy de le transformer pour qu’il devienne un «oui de conviction»."

Michel Janva

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il appartient au CNI d’agir activement pour faire entendre sa petite voix!

  2. J’ai plus entendu parler de la candidature d’Edouard Fillias ou de celle d’Yves-Marie Adeline que de celle de M.Jardry. Rien sur Internet,rien dans la presse, pas plus à la radio, sans même parler de la télévision.Pour un parti qui compte quand même plusieurs députés, cela paraissait étrange.
    Etait-ce une vraie candidature ? Il me semble que le ralliement à Nicolas Sarkozy était plus que prévisible.

  3. Le CNI apporte son soutien à Sarközy ?
    Alors, de deux choses l’une, soit le CNI a complètement trahi ses engagements (notamment au sujet de l’Europe), soit je n’ai jamais rien compris à la politique française.
    Car en toute honnêteté, le CNI est bien plus proche des valeurs et des idées défendues par Jean-Marie Le Pen, Philippe de Villiers ou Nicolas Dupont-Aignan, que des options prônées par Sarközy (Atlantisme à outrance et libéralisme intégral). Et encore, je ne parle pas des questions de moeurs, ou le fossé est plus béant encore…
    Décidément, tous ces ralliements au panache de Sarközy m’interpellent (le Maoïste Glucksmann, le Communiste Hanin, le populiste affairiste Tapie, le saltimbanque anti-flics Doc Gyneco [il ne manque plus que Ségolène Royal !]). Est-ce une combine pour dissuader les électeurs de voter pour Le Pen et éviter de la sorte à ce qu’il puisse réaliser un score lui permettant d’accéder au second tour ?
    Je m’interroge…

  4. A mon avis il faut plus y voir une projection dans le second tour prévisible Royal/Sarkozy et l’espérance de pouvoir peser à l’arrivée…
    Ce qui s’est avéré un calcul à peu près justifié

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services