Le vent souffle et les girouettes tournent

Minute montre que le vent tourne plutôt vite à l'UMP :

F"L’ancien premier ministre François Fillon ne
veut plus entendre parler de « front républicain
»
, cette pratique honteuse, inventée par
l’UMP et le PS, qui consiste, au second tour d’une
élection, à se soutenir l’un l’autre dans l’unique but,
antirépublicain, de faire barrage au Front national. Il
n’en veut plus, et de puis une dizaine de jours il le
dit sur tous les tons et sous tous les toits.
Le 8 septembre, il déclarait ainsi sur Europe 1
qu’en cas de duel PS/FN aux prochaines municipales,
il conseillait « de voter pour le moins sectaire ».
Le lendemain, dans « le Figaro », il confirmait que
s’allier au PS pour dresser un front républicain était
une bêtise : « Je ne veux plus de cette règle stupide. »
Et vendredi dernier, lors d’une réunion publique à
Nice, il a précisé sa pensée : « Oui, le combat contre
le sectarisme passe aussi par le Parti socialiste qui,
notamment, doit s’interroger sur ses relations avec l’extrême
gauche avant de donner des leçons aux autres
. »
Pourtant, il y a peu, Fillon tenait un discours diamétralement
opposé.

Il y a peu, c’était au moment des élections législatives
des 10 et 17 juin 2012. Le mercredi 6 juin,
dans « Minute », Roland Chassain, maire des
Saintes-Maries-de-la-Mer et candidat UMP sur la
circonscription de Arles, déclarait que si au soir du
premier tour la candidate du FN Valérie Laupies
était la mieux placée pour battre le candidat socialiste,
Michel Vauzelle – figure encore vivante des
années noires de la Mitterrandie –, alors il n’y aurait
pas de front républicain […]
Chassain tint
parole : distancé au premier tour, il se retira au profit
de la candidate FN (qui fut néanmoins battue au second tour). Au sein de l’UMP, nombreux furent ceux
qui réclamèrent alors la tête du maire des Saintes-Maries. Parmi eux, un certain… François Fillon. Le 13
juin 2012 il déclarait sans sourciller : « Un seul de nos
candidats a annoncé son retrait en faveur du Front national
(Roland Chassain), il doit être exclu !
»
Dix-huit mois ont passé. Roland Chassain n’a
pas été exclu de l’UMP
. Et François Fillon lui emboîte
dé sormais le pas en dénonçant l’absurdité des
fronts républicains, qui représentent une insulte à
l’égard des électeurs du FN… La girouette Fillon a
senti le vent tourner. Pour les prochaines élections
municipales, les bulletins météo-politiques annoncent
une tempête bleu marine."

13 réflexions au sujet de « Le vent souffle et les girouettes tournent »

  1. Édifié

    Les vrais sondages, qu’il convient de nous cacher, doivent être alarmants pour l’UMP et annoncer un raz-de-marée FN…
    Les prochaines échéances électorales, à défaut de soulager immédiatement tous nos maux, vont être jubilatoires pour l’électeur…

  2. pas dupe

    Voilà un beau discours pour récupérer les voix du FN !
    FF est monsieur traité de Lisbonne, distributeur de Souveraineté française, impotseur de MES (curieusement anagramme de MSE de la franc-maçonnerie dont le but ultime est la destruction de la France, à son origine de l’empire colonial français avec l’aide des banques telles Lazard, Worms et JP Morgan…), Crimes de guerre contre la Libye, vol de notre or au profit des américains (bradé), vol des français en leur imposant le remboursement des dettes des pays européens qui eux nous envoient leurs ressortissants… ! Asservissement de la France à l’Allemagne !
    Ne pas oublier : Fillon est le candidat BILDERBERG !
    Arrêtons le massacre et posez votre regard ailleurs !

  3. CV

    Il semblerait qu’il y ait une nouvelle volte face de Fillon, qui est revenu sur ces propos hier au conseil de l’UMP; il a précisé qu’il ne voterait jamais pour un candidat FN… Le bal des girouettes ne fait que commencer à l’UMP!

  4. Edouard

    Il est temps que la France patriote et respectueuse explose les compteurs aux prochaines élections, avant que la paupérisation de la France, l’augmentation du nombre des fonctionnaires, l’immigration permanente et l’augmentation des naturalisations, alimentent le socle des électeurs naturels de cette gauche démagogue. Il y a une fenêtre de tir unique, exceptionnelle à ne pas rater dans les mois qui viennent. Pour ma part je voterai patriote et refuse ce terme d’extrême droite que l’on colle à plus de 20%, 25%, 30% peut-être encore plus de Français pour faire peur et éviter le débat comme les opposants au mariage pour tous étaient évidemment tous homophobes à les écouter. On stigmatise et on insulte pour éviter la discussion sur des sujets de simple bon sens. Réveillez vous peuple de France. Je mets à la disposition de tous un tract à mettre dans les boîtes aux lettres, sur le banc du métro, l’étalage de l’épicier. Demandez-le à l’adresse Debout.le.peuple@gmail.com. La France doit savoir qui sont ceux qui ne nous gouvernent pas. Aux armes !

  5. gotann

    Ce n’est pas une tempête qui arrive mais un ouragan qui emportera même les girouettes sur son passage. Courage ne “Fillon” pas. Soyons des citoyens actifs et plus nombreux nous serons plus vite arrivera notre libération. N’oublions pas que le monde nous regarde et espère en la France et à sa mission de gardienne de la paix et d’exemple. Engagement pour tous ! merci au SB et tous les autres qui participe à sa destinée.

Laisser un commentaire