Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Euthanasie / L'Eglise : Le Vatican

Le Vatican demande à la France que des solutions efficaces puissent être trouvées le plus rapidement possible pour protéger la vie de Vincent Lambert

Le Vatican demande à la France que des solutions efficaces puissent être trouvées le plus rapidement possible pour protéger la vie de Vincent Lambert

Le Saint-Siège a réagit mardi sur la situation de Vincent Lambert dans un communiqué conjoint du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie et de l’Académie pour la Vie :

Dans un communiqué conjoint signé par Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie, et par le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, le Saint-Siège s’associe au texte publié il y a quelques jours par l’archevêque de Reims, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, et son évêque auxiliaire, Mgr Bruno Feillet, et rappelle que l’interruption de l’alimentation et de l’hydratation d’un patient à l’état végétatif représente «une grave violation de la dignité de la personne». Les droits fondamentaux des malades à la vie et au soin, en tant que «continuité de l’assistance humaine de base», doivent toujours être respectés.

«L’alimentation et l’hydratation constituent une forme de soin essentiel toujours proportionné au maintien en vie : alimenter un malade ne constitue jamais une forme d’obstination thérapeutique déraisonnable, tant que l’organisme de la personne est en capacité d’absorber nutrition et hydratation, à moins que cela ne provoque des souffrances intolérables ou ne se révèle nuisible pour le patient», expliquent les deux prélats.

La suspension de ces soins, comme cela avait été amorcé lundi par l’équipe médicale de l’hôpital de Reims, représente plutôt «une forme d’abandon du malade», alors que la continuité de l’assistance, notamment pour les personnes les plus fragiles et sans défense, devrait être «un devoir incontournable». Mgr Paglia et le cardinal Farrell assurent donc de «la prière du Saint-Père et de toute l’Église» pour que soient trouvées au plus vite «des solutions efficaces pour protéger la vie» de Vincent Lambert.

“L’état végétatif” dans lequel se trouve Vincent Lambert “représente certes un état pathologique pénible mais qui ne compromet absolument pas la dignité des personnes se trouvant dans cette condition, ni leurs droits fondamentaux à la vie et aux soins”, ajoute le Vatican.

Dans un communiqué publié lundi, la Communauté Jean-XXIII s’était dite prête à accueillir Vincent Lambert dans l’un de ses établissements.

Partager cet article

5 commentaires

  1. En fait le souci vient de ce que la tutrice légale de Vincent est son épouse et qu elle avait validé avec l équipe médicale de ce service l arrêt de l hydratation et de l alimentation donc la mort de Vincent et comme ni les médecins, ni son épouse ne veulent reconnaître leur erreur il s obstine à refuser toutes les offres déjà faites par le Saint Siège de transfert dans des unités spécialisées depuis des années.

  2. Enfin un peu de fermeté de la part du Vatican ! Il est plus que temps…

    On a suffisamment attaqué injustement nos Papes de n’avoir soit disant pas dénoncé le nazisme
    pour que le Vatican fasse désormais attention à le dénoncer clairement lorsqu’il arrive en France !

  3. non, Vincent Lambert n’est pas dans un “etat végétatif”, mais dans un état “pauci-relationel” : c’est différent .

  4. Hélas @argone vous avez raison ! sa femme et l’équipe “d’élimineurs” d’humains veulent sa mort et comme vous le soulignez si justement, sa femme est sa tutrice, alors tout sera à recommencer dans quelque temps. Si elle s’oppose, et c’est ce qu’elle doit faire en sous-mains, à sa sortie du couloir de la mort, il en résultera qu’ils recommenceront à vouloir le tuer. Et, je ne sais pas quels sont ses intérêts,’enfin presque) mais apparemment elle veut qu’il disparaisse. Donc, soyons vigilants.
    Sa femme ne doit pas pouvoir divorcer dans la mesure où il n’est pas apte à signer quoi que ce soit et ne peut donc pas accepter sa demande.
    Je crois hélas pour Vincent qu’il n’est pas prêt à sortir de cet enfer (comprenez CHU et ce qui en découle pour lui).
    Les batailles juridiques n’arrêteront pas, elle est déterminée et a la loi pour elle en tant que tutrice légale.
    Alors prions le Rosaire, Lui seul peut arriver à faire obtenir l’impensable.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique