Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le traitement des commémorations du 8 mai, révélateur d’une gestion de crise arbitraire

Le traitement des commémorations du 8 mai, révélateur d’une gestion de crise arbitraire

Communiqué de Charles-Henri Jamin (conseiller municipal d’opposition PCD à Saumur) :

Nous avons appris qu’il avait été décidé que les commémorations du 8 mai se tiendraient en présence d’uniquement cinq personnes à Saumur, et de deux dans les communes déléguées. Ce qui fait que les anciens combattant des Communes déléguées se voient interdits d’être présents alors qu’ils seront représentés par un des leurs à Saumur. Qu’est-ce qui justifie cette discrimination géographique ? Y aurait-il plus de risques sanitaires dans les communes déléguées que dans le centre-ville de Saumur ?

Et puis, objectivement, y a-t-il vraiment plus de risque de contamination virale au grand air autour d’un monument aux morts que dans l’espace clos d’un centre commercial ? Sachant que le Protocole national du Gouvernement permet aux entreprises d’accueillir lundi prochain leurs collaborateurs moyennant une distanciation des postes de travail d’un mètre dans toutes les directions, n’y a-t-il vraiment pas la possibilité d’organiser trois jours avant ces commémorations dans des conditions qui seraient parfaitement respectueuses des précautions à prendre dans ce temps, étant donné l’ampleur des espaces qui environnent tous nos monuments aux morts ?

Comment s’étonner que les Saumurois, comme beaucoup de Français, deviennent dubitatifs avec de telles interdictions dont l’arbitraire interroge ? Pourquoi contraindre exagérément des cérémonies dont la raison et la symbolique participent à entretenir le sentiment d’appartenance à une même Nation, ciment de la paix sociale dont la solidité ne saurait être assurée trop exclusivement par des motifs sanitaires et la liberté de consommation.

Oui, je suis amer. Personne ne m’empêchera d’exprimer ma reconnaissance pour nos aïeux qui ont fait le sacrifice de leur vie, non pas d’abord pour notre santé qui est certes importante et qui a aussi ses « héros », mais bien notre liberté qui est autrement plus importante. Oui, je leur exprimerai ma reconnaissance…

Partager cet article

2 commentaires

  1. Et Sarkozy était à Paris pour commémorer le 8 mai alors qu’on le croyait confiné au Cap Nègre.
    Quelle case a-t-il coché sur son attestation de déplacement dérogatoire ?

  2. case : participation à des missions d’intérêt général

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services