Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Institutions internationales

Le totalitarisme LGBT fait un pas de plus à l’ONU

Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a adopté hier soir à Genève la résolution sur la protection contre la violence et la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. Par cette résolution, l'ONU

"Décide de nommer, pour une période de trois ans, un expert indépendant sur la protection contre la violence et la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, qui aura pour mandat :

a) D’évaluer la mise en œuvre des instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme en ce qui concerne les moyens de surmonter la violence et la discrimination envers des personnes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre, et de recenser les meilleures pratiques et les lacunes ;

b) De sensibiliser le public à la violence et à la discrimination envers des personnes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre, de recenser les causes profondes de la violence et de la discrimination et de s’y attaquer ;

c) D’instaurer un dialogue et de tenir des consultations avec les États et les autres acteurs concernés, notamment les organismes, programmes et fonds des Nations Unies, les mécanismes régionaux des droits de l’homme, les institutions nationales des droits de l’homme, les organisations de la société civile et les établissements universitaires ;

d) De travailler en coopération avec les États afin d’encourager l’adoption et l’application de mesures propres à contribuer à la protection de toutes les personnes contre la violence et la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre ;

e) De remédier aux formes multiples, conjuguées et aggravées de violence et de discrimination dont sont victimes des personnes en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre ;

f) D’organiser, de faciliter et de soutenir la fourniture de services consultatifs, l’assistance technique, le renforcement des capacités et la coopération internationale à l’appui des efforts déployés au niveau national pour combattre la violence et la discrimination dont sont victimes des personnes en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre"

Cette résolution a été initiée par sept pays d’Amérique latine (Brésil, Mexique, Argentine, Chili, Uruguay, Costa Rica, Colombie). 23 pays ont voté pour, 18 pays contre et 6 se sont abstenus. 

Parmi les nations favorables à ce poste figurent principalement des pays d’Europe et d’Amérique latine ; les États-Unis ne siégeaient pas au Conseil lors du vote. À l’inverse, la Russie a voté contre la création du poste, tout comme le Pakistan qui menait l’opposition à cette résolution au nom de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). Au sein de l’OCI, seul l’Albanie a voté pour cette résolution. Enfin, l’Inde, l’Afrique du Sud, les Philippines et d’autres se sont abstenues.

Cet Expert, mandaté pour 3 ans, aura pour mission de documenter et de dénoncer les discriminations et les violations des droits humains que subissent les personnes lesbiennes, gays, bies, trans et interesexuées (LGBTI) partout dans le monde. Les États membres des Nations Unies devront coopérer avec cet expert, faciliter ses visites et examiner toutes les recommandations qu’il formulera.

Nul doute qu'il dénoncera les pays qui refusent de dénaturer le mariage.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. C’est à une mondialisation satanique que nous avons là.
    Pas surprenant que Macron ait été le 21 juin au siège du Grand Orient de France (GODF), pour plancher sur «La mondialisation peut-elle être synonyme de progrès?», dans le cadre d’une Tenue Blanche Fermée (réunion réservée aux frères et sœurs du GODF et des obédiences amies)
    Les quatre loges ayant invité Macron sont : Le Chantier des Egaux, Raphaël Bliard, La Lumière et Aletheia.
    http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2016/06/27/macron-fait-le-show-au-grand-orient/

  2. Qu’une telle absurdité soit possible étonne puisque jusqu’à présent tout se faisait en catimini dans les satellites onusiens mais l’arithmétique des états restait du côté de la nature et de la raison.
    Il s’est opéré en quelques années un basculement des états d’Amérique Latine derrière l’influence maléfique de l’Europe occidentale, à partir des abcès des états totalement européanisés, Uruguay, Argentine, Chili. Il était encore il y a peu inimaginable que l’on vote sur l’aberrante parodie de mariage en Colombie. L’Eglise catholique semble disparaître des écrans radars. Le Vatican est-il conscient ?
    Le monde semble se partager entre l’Occident et ses vassaux d’un côté et, de l’autre, le monde musulman, l’Afrique noire, les pays asiatiques et l’Europe de l’Est. Le nombre d’états, important en cas de vote, ne reflète pas la distorsion démographique, mais donne un terrain facile à la subversion libertaire.

  3. L’ONU entreprendra-t-elle de nommer un expert pour lutter contre la discrimination envers les personnes honnêtes et sensées qui n’auront bientôt plus le droit de respirer.

  4. Nous allons payer très cher cette abomination !!!!

  5. La météo vous étonne ???

  6. Relisez LA FRAUDAIE !
    C’est MAINTENANT !

  7. La persécution des Catholiques est officiellement ouverte à l’ONU. Nous allons initier notre droit à la légitime défense. Contre les fous pervers on ne discute pas, on se défend.

  8. Le conseil des droits de l’homme de l’ONU part d’une pensée défectueuse, réductrice et historiquement erronnée du problème des minorités, ici de la “minorité” homosexuelle. En résumé si une “minorité” est rejetée par la société majoritaire, ce serait en principe la faute de la majorité, la “minorité” n’y est pour rien, elle est en principe innocente de tout ce qui lui arrive.
    Lorsque l’on regarde l’histoire de l’homosexualité, notamment au XXème siècle on voit que ce n’est pas le cas.
    Au début du XXème siècle on a connu en Allemagne par exemple des idéologues homosexuels comme Hans Blüher et Adolphe Brand, admirateurs de l’Antiquité grecque païenne. Pour eux l’amour homosexuel au sein de communautés masculines devait être la norme sexuelle masculine. Les relations entre hommes et femmes ne devaient avoir pour seule finalité que la reproduction. Un historien Philippe Simonnot a récemment dans un ouvrage “Le rose et le brun” paru aux éditions Dualpha, consacré aux relations troubles entre homosexualité et nazisme, rappelé ces faits.
    Ces idéologues homosexuels d’extrème-droite étaient évidemment antisémites et antichrétiens, ces religions développants la centralité de l’amour entre l’homme et la femme dans le projet de Dieu.
    La pensée de Blüher et Brand a notamment influencée la milice nazie des S.A. (sections d’assaut) dont les chefs Ernst Röhm et Heines étaient homosexuels revendiqués.
    Entre la prise du pouvoir d’Hitler en janvier 1933 et l’éviction des S.A. en juillet 1934 les S.A. étaient chargés de la garde des premiers camps de concentration. La presse allemande socialiste et communiste en exil rapportait comment des déportés étaient violés par les gardes S.A. homosexuels. La S.A. a par ailleurs arbitrairement au cours de cette période assassinée entre 10 et 15 personnes par jour.
    Ceci permets de comprendre comment une “minorité” peut se rendre antipathique, sans que ce soit nécessairement la faute de la majorité. Une leçon à retenir à une époque où par l’enseignement du gender on cherche à imposer à tous les élèves l’idée que l’homosexualité est tout à fait normale, une pratique à expérimenter en somme, supérieure à l’hétérosexualité puisque pratiquée par une “minorité”!

  9. Tous ceux qui ont gardé raison et bon sens doivent dénoncer intelligemment cette résolution en expliquant qu’il n’est pas besoin de prendre un tel décret car pour le premier point : la violence, elle est ipso-facto répréhensible, quant au deuxième point sur la discrimination, nous devons continuer à dénoncer le retrait les instants comportements de sexualité invertie par l’ONU , il y a quelques annees, de la liste des maladies psychiques. En effet la discrimination n’existe pas en ces cas, il ne doit simplement y avoir comme c’est toujours le cas en situation de bon sens qu’une exclusion de bon sens des personnes de certaines responsabilités ou metiers au regard de déficiences physiques ou mentales.ces exclusions devant bien sûr être justifiées avec preuve à l’appui. Il s’agit d’exercer la CHARITE fraternelle (du mot grec Caritas=Amour dans le sens spirituel) envers tous aussi bien pour ceux qui ont une déficience mentale ou physique que pour le corps social tout entier.
    C’est ce combat explicatif que toute personne de bonne volonté doit mener sans réaction passionelle ni animosité, avec une assurance tranquille dans sa sphère d’influence, nous connaissons souvent autour de nous des hommes et des femmes invertis qui n’ont pas la pleine connaissance de leurs actes, il est de notre devoir de les éclairer avec Amour en essayant d’imiter Jésus Christ par le biais de paraboles pour faire passer la Vérité qui peut au départ être trop difficile à être intégrée par leur esprit.
    Et…et…prendre pour nous même l’habitude de non seulement réciter le chapelet journalier mais aussi méditer régulièrement le chemin de croix (au début on s’habitué à se poser sur une station par jour), pour ceux d’entre nous qui sont engagés dans le combat politique ou d’évangélisation , cela devient une nécessité de faire un chemin de croix chaque fois que nous avons à engager des controverses avec des adversaires.
    Je peux témoigner qu’en prenant ces moyens spirituels je suis régulièrement étonnée par ce que le Seigneur met sur mes lèvres comme arguments dans la controverse, arguments auxquels je n’aurais pas pensé souvent, et ils font mouche, ils permettent à (mon)mes contradicteurs de s’engager dans un processus de réflexion.
    Et….pour nous tous qui avons à coeur le redressement de notre chère France pratiquer les exercices de Saint Ignace de Loyola et une retraite annuelle et continuer à se former par la relecture régulière du catechisme et les formations qui sont celles qui nous permettrons de sublimer les talents qui nous sont propres pour les mettre au service du BIEN COMMUN.

  10. De petits pas en petits pas, les LGBT avancent et vont atteindre leur but. Ainsi, nous ne serons plus des hommes ou des femmes, mais des lesbiennes, des gays, des trans, des bi, des indifférenciés, Les individus seront classés en fonction de leurs pratiques sexuelles.
    Une civilisation de dépravés s’ouvre a nos enfants, et nous sommes là, bras ballants, a observer.
    Nous devons réagir et nous mobiliser, faire pression sur nos élus, quitte a les remplacer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services