Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le titre ne semble pas toujours faire le chanoine

Lu dans Monde & Vie :

"Cinq députés communistes viennent de déposer une proposition de loi visant à interdire au président de la République de recevoir des titres religieux, au nom bien sûr de la laïcité mais aussi pour mettre fin à un «héritage historique complètement archaïque», ce qui ne manque pas de piquant de la part d’élus en voie d’extinction. Quoi qu’il en soit, c’est grâce à leur initiative que les Français connaissent dorénavant tous les titres religieux dévolus à notre cher Président, puisque nos parlementaires ont eu la délicatesse de reprendre la liste in extenso dans leur document officiellement déposé sur le bureau de l’Assemblée Nationale. La voici, en exclusivité pour Monde et Vie:

  • C Premier chanoine de l’archibasilique de Saint Jean de Latran;
  • Proto-chanoine de la cathédrale d’Embrun;
  • Proto-chanoine de Notre Dame de Cléry;
  • Chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne;
  • Chanoine honoraire de l’église de Saint-Hilaire de Poitiers;
  • Chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin de Tours;
  • Chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin d’Angers;
  • Chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin de Chalons;

Une telle profusion de dignités aurait pu nous réconcilier avec leur titulaire, malheureusement le titre ne semble pas toujours faire le chanoine… Enfin,les députés communistes n’ont pas précisé s’ils comptaient ensuite s’attaquer au kir, à l’appellation par trop chanoinesque…"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Soyons honnêtes!
    Que penserions nous si les présidents français recevaient, “de plein droit” un titre de “vice commandeur des croyants musulmans de France” ou de ” protecteur de la foi mahométane de France”
    pardon,? ah, c’est pratiquement fait? Excusez moi, j’avais un train de retard

  2. S’ils n’ont vraiment rien de mieux à faire, nous pouvons de notre côté, proposer de diminuer le nombre de députés et de sénateurs.
    Demain, si on les laisse continuer dans leur combat idéologique d’arrière garde, ils vont proposer de débaptiser les villes et villages, voire les quartiers (St Germain des Prés à Paris,par exemple) dont le nom commence par un saint.

  3. A défaut d’une voie d’ extinction on pourrait prier pour leur extinction de voix, ce qui supprimerait leur nuisance athée toujours militante.

  4. Merci aux députés coco de nous avoir rappelé cette fort honorable titulature. Ayant enfin été un peu utiles, ils peuvent disparaître, maintenant.

  5. Et les titres et grades ronflants que se donnent les “frères” dans leurs loges pseudo-écclésiales???
    Et les multiples”doctorats honoris causa”pas toujours bien justifiés pour les Universités ???
    Et les prix Lénine, Staline …ET… ET…ETC
    Les hommes adorent les titres et les médailles C’est comme ça…Vive le Kir

  6. C’est bien. Le parti communiste français semble avoir une claire idée des priorités à laquelle la France doit faire face.
    Cela étant, il faut remercier les communistes d’élargir la culture catholique des Français. J’avoue que j’ignorais ce qu’est un proto-chanoine.
    Je l’ignore toujours, d’ailleurs, mais au moins, grâce à cette initiative républicaine et communiste, je sais que cela existe.

  7. Sarko-traitre ne mérite pas un seul de ces titres.
    Il ne sait d’ailleurs strictement rien de ce qu’ils représentent.

  8. Ils ont vraiment du temps à perdre !
    Ceci étant, cela évitera peut être que ce type soit un jour nommé imam honoraire…

  9. Il faudrait aussi, pour faire bonne mesure, qu’ils abandonnent : Petit Père des peuples, Grand Timonier…..c’est complètement archaïque.

  10. [email protected] Sauf erreur,un proto chanoine est un “premier chanoine” un titre plus honorifique de simple chanoine.Sarkozy il est vrai est tout un “chapitre” à lui tout seul.Merci

  11. Pour “pour mettre fin à un «héritage historique complètement archaïque»”, il serait certainement urgent de diminuer drastiquement le nombre de députés et sénateurs français.
    -Une centaine de sénateurs, soit environ un par département, devrait largement suffire (343 actuellement): c’est le nombre de sénateurs aux États-Unis, pays plus de quatre fois plus peuplé que le nôtre. Ce serait moins du tiers de l’effectif actuel de cette Chambre.
    -Une centaine de députés pourrait certainement aussi suffire: nous en avons actuellement 577, alors qu’aux États-Unis il n’y en a que 435.
    Économies ainsi réalisées:
    -Compte tenu d’une rémunération de plus de 6500 € par mois (ce qui fait aux alentours de 80 000 € par an), deux cents sénateurs en moins et trois cents députés en moins, on arrive à 40 millions d’euros par an: surprenant que personne ne semble avoir pensé à ce gisement d’efficience?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services