Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Le texte permettant la recherche destructrice d’embryons relève d’une idéologie rétrograde.

Christine Boutin alerte sur les dérives graves contenues dans la proposition de loi sénatoriale proposée par le groupe RDSE tendant à l’autorisation de la recherche embryonnaire.

« Cette proposition préconise d’élargir la possibilité d’une recherche sur les embryons et ce, alors que la communauté scientifique internationale a attribué récemment le Prix Nobel de médecine au Professeur Yamanaka, qui a découvert la reprogrammation des cellules adultes en cellules souches, sans détruire d’embryons humains. Ce chercheur a ainsi découvert une nouvelle voie qui disqualifie la recherche sur l’embryon humain ».

De plus, il convient d’attirer l'attention sur le fait que ce texte ne peut être discuté en dehors des débats préliminaires à toute modification des lois bioéthiques. « Ce texte relève purement et simplement d’une idéologie rétrograde. »

Voté cette nuit au Sénat en catimini, ce texte doit désormais passer devant l'Assemblée nationale.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services