Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

Le terrorisme climatique a du plomb dans l’aile

Les différents scandales qui ont émaillé le GIEC ces dernières semaines, et la démission hier d'Yvo de Boer, commencent à libérer la parole. Les dissidents du réchauffement global dû à l'homme commencent à oser s'exprimer. Ils témoignent souvent de l'isolement auquel ils sont confrontés, y compris sous forme de censure de leurs contributions et articles. Judith Curry, présidente de l'Ecole des sciences atmosphériques et de la Terre du Georgia Institute of Technology, explique :

"Tout scientifique se doit d'être sceptique, c'est ainsi que nous faisons avancer la science. Or j'ai été frappée de découvrir récemment, à la suite de mon article sur le " Climategate ", que beaucoup de jeunes collègues n'osaient pas exprimer leurs interrogations sur le climat par crainte de nuire à leur carrière […] Qu'est-ce que les modèles nous disent sur l'évolution du climat ? La réalité est que l'incertitude est énorme".

John Christy, professeur de sciences atmosphériques à l'université de l'Alabama et directeur du Earth System Science Center, ajoute :

"Ils exagèrent la réalité actuelle et les scénarios pour le futur […] Il est urgent que les gouvernements investissent afin d'accélérer la recherche. Il est dangereux d'établir des politiques à long terme quand on ignore encore tant de choses."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. ah, voilà de quoi nous réchauffer le coeur!
    s’il y avait incontestablement des idées à creuser, voire des justifications géopolitiques et stratégiques, , le fond, tout de commerce et de mensonge, était des plus nocifs, tout comme la forme, de pure propagande de margoulins pressés d’exister.

  2. Et à part ça le dogmatisme aveugle n’existe que dans la religion et seule la science en est exempte.

  3. A Brest, la mer monte parait-il de 1 à 2 mm par an! Donc dans cent ans le niveau aura augmenté de 20 cm ! J’ai peur que la 4° génération après mes petits-enfants se noient en allant à la plage!!!
    Le vrai danger, c’est la taxe carbone et ça, c’est bien réel.

  4. Certains au GIEC ,faisant un peu de température,conclurent au réchauffement de la planète au lieu de prendre un cachet d’aspirine !…mais d’autres leur emboitèrent le pas en prenant des cachets de nature différente (liquide et solide à la fois) …vite le goudron et les plumes pour ces semeurs d’angoisses !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services