Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le temps des assassins

Le temps des assassins

Comme les demandes d’accès à l’avortement ont baissé partout en France depuis le début du confinement, la Haute autorité de santé vient d’autoriser l’accès à l’avortement médicamenteuse à domicile jusqu’à neuf semaines, au lieu de 7.

Comme le dit Eric Zemmour, c’est paradoxal, malsain et pervers. Cette pandémie nous ramène au fondement de la médecine : sauver la vie.

Partager cet article

11 commentaires

  1. L’avortement est avant tout un péché très grave contre l’amour Dieu et contre l’amour du prochain.
    Mais même au plan “humano-humain” (si l’on peut dire) :
    1° c’est un déni au plan scientifique, puisque la science montre que dès la fécondation il y a un être humain. Prétendre le contraire est de l’obscurantisme scientifique ; c’est un mensonge ou une erreur.
    2° et c’est une absurdité au plan légal, car alors pourquoi ne pas permettre à chacun de tuer tout être humain qui le gêne ?
    3° et avec cette nouvelle disposition criminelle prise à l’occasion de cette pandémie, comment ceux qui pensent logique de prendre cette disposition peuvent-ils prétendre que ce qu’ils auront réussi à ne pas faire passer pour crime au plan légal aujourd’hui le redeviendra demain ? et au plan de cette logique un peu particulière, pourquoi, de proche en proche, ne pas légaliser des avortements à des dates de plus en plus tardives au plan du développement de l’enfant dans le ventre de sa mère ? Et au final, en cas de nouvelle pandémie, pourquoi ne pas légaliser, ne serait-ce que momentanément, l’assassinat de l’enfant après sa naissance, si la pandémie n’a pas permis de le faire avant ?
    Ces quelques mots simplement pour faire apparaître l’absurdité des positions de ceux qui prétendent justifier l’avortement. Car, de toute façon, fondamentalement, à ma connaissance, que l’on assassine l’enfant dès le départ, ou après coup, l’extrême gravité de l’acte est la même.

  2. Sans oublier que ces ignobles politicards ont fait passer l’euthanasie sans que personne ne s’en émeuvent . Je trouve que nos épiscopes sont d’un courage rare. Très fort pour protéger les migrants musulmans comme il se doit mais bien faibles pour protéger la vie et des enfants à naître et des vieux qu’on assassine. Quelques-uns essaient d’élever a voix et c’est tout à leur honneur mais où est passé la CEF?

  3. Je découvre avec stupeur que deux des artistes choisis pour animer le “temps de méditation” à Notre Dame le Vendredi Saint figurent au casting de …. “Simone, le voyage du siècle”.

    La sortie de ce film biographique sur Simone Veil, réalisé par Olivier Dahan, est prévue en 2021.
    L’actrice Judith Chemla entonné un Ave Maria de Schubert a cappella. 

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Simone,_le_voyage_du_si%C3%A8cle

    Célébration du Vendredi Saint dans une Notre-Dame quasi vide, avec Renaud Capuçon, Philippe Torreton et Judith Chemla
    https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/celebration-a-notre-dame-pour-le-vendredi-saint-avec-renaud-capucon-philippe-torreton-et-judith-chemla_3908969.html

  4. Comment ne pas voir la contradiction entre l’exhortation , légitime, de “SAUVER DES VIES” contre la pandémie et le fait d’allonger le délai d’avortement médicamenteux : que je sache et je vous rejoins, “ABCD” , un avortement est toujours la suppression d’une vie humaine déjà commencée. Une femme ne peut pas dire : “C’EST MON CORPS”, mon choix , car il y a en fait deux corps distincts, celui de la mère et celui de l’embryon-foetus, génétiquement différents ; “être DANS mon corps” ne veut pas dire : “être mon corps”.

  5. Sous prétexte de coronavirus (dont il faudra démontrer l’existence d’une pandémie…) il faut :
    – Sauver le plus possible de vieillards
    – Tuer le plus possible de bébés !

  6. que les chrétiens se souviennent de ça lors des prochaines élections

  7. La crise et la pandémie que nous vivons sont intimement liées à la pratique de l avortement. Tant que le corps médical continuera à valider et tuer des enfants dans le ventre de leur mère, tant que la vérité est étouffée afin que les consciences des femmes qui avortent soient endormies au point de devenir des tueuses ignorantes et bien le monde ne pourra pas vivre en harmonie. Nous pourrons faire tout le bien qu il faut, tant que nous laisserons Satan agir par cette pratique, c est peine perdue…
    Prions ST Joseph, qui part son intercession, peut éclairer le monde sur ce problème, qui est aussi une pandémie mondiale…

  8. Maggy, je vous fais remarquer qu’au premier degré , les causes de l’avortement et de la pandémie sont indépendantes. Ce n’est qu’au deuxième degré , au niveau spirituel, que “tout est lié” comme le dit le Pape François : c’est la lutte entre “Satan” et l’Esprit Saint, entre la mort et la Vie, laquelle nous célébrons en ce temps de la Résurrection. Selon “Dominus et Vivificantem” de Jean-Paul II, “Satan” est déjà jugé, par la mort et la Résurrection du Christ ( Jean, 16,8), et donc vaincu.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services