Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation

Le Télégramme et La Voix du Nord ont refusé de publier l’interview-propagande du président de…LREM

Le Télégramme et La Voix du Nord ont refusé de publier l’interview-propagande du président de…LREM

Les responsables de ces deux quotidiens expliquent ce qui a motivé leur décision :

“(…) A cinq jours du scrutin, cette interview du président de la République avait valeur d’engagement, pour une liste [Renaissance]”, estime-t-il. “Si on faisait cette interview-là du président de la République aujourd’hui, les autres candidats pourraient tout à fait dans les jours à venir nous demander d’avoir le même traitement. On a préféré, pour respecter l’équilibre, ne pas reprendre cette interview (…)

Nous nous sommes engagés il y a quelques mois auprès de nos lecteurs à ne plus permettre les relectures par les hommes et femmes politiques. Par souci de cohérence, on a préféré ne pas répondre favorablement [à la proposition d’interview de l’Elysée]. Il n’y a pas de raison qu’on fasse une exception pour le président de la République (…) [source]

.

Vous ne trouverez ni dans ce journal ni sur notre site l’interview complète qu’Emmanuel Macron donnait ce lundi à la presse quotidienne régionale (PQR) ou, plutôt, à une partie d’entre elle devrait-on écrire. Nous vous devons donc quelques explications. Neuf journalistes de « grands titres » régionaux, dont La Voix du Nord, avaient été conviés à poser leurs questions sur l’Europe au président de la République. Une interview d’une heure trente, encadrée de façon inédite puisque les participants devaient s’engager à coécrire sur place une version unique des réponses présidentielles, puis à la soumettre à la relecture de l’Élysée avant toute publication du texte validé.

Mais une autre préoccupation nous habite : l’équilibre dans le traitement politique d’une campagne électorale. Même si les directives du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ne s’appliquent ni à la presse papier ni aux sites internet mais aux chaînes de télévision et aux radios, nous veillons à ne pas avantager une liste par rapport à d’autres. En s’invitant dans la presse régionale à cinq jours du scrutin, alors que son engagement pour la liste Renaissance ne fait aucun doute, il nous a semblé qu’Emmanuel Macron rompait cet équilibre essentiel au débat démocratique. En tout cas dans nos colonnes, si nous avions décidé de publier ce texte. [source]

 

 

 

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. acron se prend pour Goebbels, le IV ° Reich n’est pas loin, honte à ce polichinelle

  2. C’est bien qu’ils respectent la loi, contrairement au chef de l’État qui ne cesse de la bafouer !

  3. A l’évidence, Macron le voyou utilise tous les moyens pour faire annuler l’élection de dimanche : c’est dire que le résultat ne va pas être bon pour lui…

  4. Jupiter , ce colosse aux pieds d argile, tremble car il sait par avance qu il a perdu l occasion de se faire un nom , non pour la France dont il n a rien à faire , mais pour l Europe . Ne lui reste que la dictature pour s imposer avec une cohorte de veaux comme disait le General de Gaulle.
    Il y a deux nuits , j ai rêvé qu il se suicidait. La France serait debarassée d un fou qui prend la France pour le Bilderberg à ciel ouvert .

  5. si certains journalistes commencent à faire leur métier sans obéir aux ordres… de la doxa, de la présidence, de leurs patrons de presse, on peut espérer

  6. Coût de cette opération de pub?
    À imputer sur les comptes de campagne, évidemment!
    Ça avait tellement bien marché pour la présidentielle, on ressort les mêmes arnaques.
    Les deux journaux qui ont dit qu’ils n’avaient pas les moyens d’offrir aux 33 autres listes un droit de réponse de même format ont bien eu raison de refuser de jouer à ce jeu-là.

  7. La PQR n’est que le dernier échelon de la fabrication de l’opinion au niveau de la base de la pyramide, c’est à dire du grand public. Même si cette facette de la propagande oligarchique est en déclin, puisque lue essentiellement par les retraités, pour autant ce segment électoral vote en général dans le sens du système, et avec une abstention moindre que d’autres catégories de la population.
    La cible d’un tel axe de propagande est donc évident. Que deux titres de presse commencent à rechigner est intéressant ; il est le signe annonciateur que cette propagande pro-Macron devient tellement omniprésente qu’elle en devient contre-productive. D’autant que beaucoup de retraités ont vu leur pouvoir d’achat amputé depuis 2017, et que beaucoup d’entre-eux soutiennent les GJ.
    Comme prévu, le socle électoral de Macron s’érode inéluctablement au fur et à mesure que la politique de ses maîtres ne profite qu’à une portion de plus en plus réduite de la population. S’il perd le soutient des retraités les moins biens lotis, il pourrait passer sous la barre des 20%. Ces derniers se reportant soit vers LR, soit vers le RN. Et ce n’est pas la propagande orwelienne qui pourra inverser cette tendance : le réel des situations que vivent les gens aura toujours le dernier mot…

  8. @ Le Forez
    Quelle méthode employait-il ?
    Arme à feu, corde ?

    S’il se suicidait ne serait-ce que politiquement, ce serait appréciable.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services