Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Nouveaux médias

Le Télégramme cite notre étude sur les députés

Envoyée à toute la presse, notre étude sur les votes des députés a fait l'objet d'un article hier dans Le Télégramme de Bretagne :

D "Un site catholique a épluché les votes des 577 députés qui vont dans le sens de la protection des valeurs chrétiennes de la famille. Christian Ménard est sur la deuxième marche du podium ! […] Particulièrement intransigeants sur les valeurs issues du christianisme, ses promoteurs se montrent fermement opposés à l'avortement ou à l'euthanasie et sont aussi contre l'adoption par des couples du même sexe. Dans leur croisade, ils ont notamment entrepris d'évaluer régulièrement l'action des députés à la lumière des trois grands domaines prioritaires pour l'électeur catholique, que le Pape Benoît XVI nomme «les principes non négociables». Ces trois critères sont «la défense de la vie humaine, le soutien aux familles et le respect de la liberté d'éducation».

[…] À l'arrivée, ils sont trois députés à obtenir la mention «très bien», dont Christian Ménard. Tous sont affiliés au groupe parlementaire UMP. À l'inverse, les bonnets d'âne reviennent quasiment à tous à des députés de gauche, il est vrai plus progressistes sur ces questions de la famille. En tête, apparaît Christian Vanneste, député du Nord, qui appartient à la Droite populaire, avec dix points sur un maximum théorique de treize. Suivent à égalité, avec une note de 7, Christian Ménard, donc [député du Finistère], mais aussi Jacques Remiller, député de l'Isère qui n'est autre que le président de France Vatican.

En regardant dans le détail, on constate que Christian Ménard s'est notamment prononcé pour la proposition visant à assouplir la loi imposant le lundi de Pentecôte travaillé et qu'en parallèle, il s'est abstenu sur la proposition de loi affaiblissant le repos dominical. Il s'est également opposé à la proposition de loi visant à légaliser l'euthanasie, tandis qu'il s'est prononcé pour celle visant à garantir le droit à l'objection de conscience (pour le personnel médical) sur la question de l'avortement. La seule note négative de Christian Ménard concerne la résolution appelant à l'harmonisation des législations européennes sur les droits des femmes. Il avait voté «pour», un crime de lèse-majesté pour le site «Le salon beige», très défavorable à ce texte, «promu par des organisations féministes pro-avortement»."

Partager cet article

2 commentaires

  1. Maintenant il faut faire le sondage : mon député est-il pro-catholique.

  2. Ce journal était ( j’ ai quitté la Bretagne il y a 50 ans ) lu par toute la gauche anti-cléricale qui ne supportait pas son concurrent Ouest France ( catholique à l’ époque ).
    On comprendra donc que cet article est une mise en garde contre ce député.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]