Bannière Salon Beige

Partager cet article

Scoutisme

« Le succès du scoutisme s’explique comme une réponse à la crise sociétale »

« Le succès du scoutisme s’explique comme une réponse à la crise sociétale »

Invité à l’ICES en Vendée, pour une conférence sur Robert Baden-Powell, Philippe Maxence, auteur d’une biographie de celui-ci chez Tempus, évoque sur RCF vendée l’histoire de cet homme qui fondera le plus grand mouvement d’éducation de jeunes hommes et femmes du monde: le scoutisme. Le journaliste évoque aussi, au micro de Thomas Cauchebrais, les causes de son succès d’alors et de son regain de vitalité actuel ainsi que les nuages sombres qui peuvent le menacer dans l’avenir.

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. Hélas Baden Powell avait des liens avec le milieu de la théosophique d Annie Besant et d Helena Blavatsky.
    Voir aussi sur le site http://www.memphis-misraim.org, cet extrait :
    “La Franc-Maçonnerie est donc l’Art de bâtir en soi-même un nouvel Être dans lequel les vertus s’épanouissent au maximum et les vices disparaissent. Ce n’est pas par hasard que beaucoup de grands esprits qui ont laissé une marque dans le monde ont été francs-maçons.
    La liste serait trop longue pour les nommer tous, mais en voici quelques-uns qui sont connus à cause de leur intérêt pour la spiritualité et l’ésotérisme:
    Dom Pernety, Martines de Pasqually, Louis-Claude de Saint-Martin, Jean-Baptiste Willermoz, Joseph de Maistre, Anie Besant, Héléna Blavatsky, C.-W. Leadbeater, Gérard Encausse (Papus), H.-Spencer Lewis (AMORC), Francis Bacon, Robert Fludd, Arnaud de Villeneuve, Elias Ashmole, Eliphas Levi, Stanislas de Guaïta, Goethe, Jacob Boehme, Joseph Léopold Hugo, père de Victor Hugo, etc.
    Citons également les célébrités suivantes:
    Mozart, Haydn, Benjamin Franklin, Lord Baden-Powel (fondateur du scoutisme), Kipling.”
    Ça laisse songeur sur le but de ce type d éducation : c est le devenir de l individu , homme-dieu qui détient une parcelle du divin dans un retour à un milieu si ce n est hostile, plus rude et donc primitif . C’est d ailleurs un terreau sur laquelle se développe une certaine tradition devoyée , tradition qui se mèle à celle de l éducation chrétienne et qui avance masquée pour détourner la jeunesse et l extirper du terreau purement catholique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services