Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Le sort de Vincent Lambert revient devant la justice mardi

Unknown-31Le sort de Vincent Lambert revient devant le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne qui se réunira mardi à 15 heures en formation élargie. Son neveu souhaite sa mort :

«Nous demandons au juge de faire prévaloir les intérêts et le droit fondamental de Vincent à ne pas subir d’acharnement thérapeutique comme il l’avait demandé, droit qui lui est illégalement refusé tous les jours par le CHU depuis la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH)».

La direction de l’hôpital a émis un appel d’offre début août pour s’adjoindre les services d’un cabinet spécialisé dans la communication de crise pour une mission de trois mois facturée à hauteur de 90.000 euros.

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne devrait mettre sa décision en délibéré dans un délai de deux à trois semaines.

Les parents ont déposé un mémoire au tribunal et plaideront par l’intermédiaire de leur avocat Jean Paillot.

«Vu la difficulté de l’affaire et l’impossible consensus dans la famille, l’hôpital se devait d’ouvrir une nouvelle procédure collégiale, qu’il a d’ailleurs suspendue et non arrêtée. Vincent a fait des progrès depuis les dernières expertises, il doit être dans un premier temps transféré pour être bien pris en charge et il doit subir de nouveaux examens pour évaluer son état».

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Quand on a un neveu comme ça, on préférerait ne pas avoir de famille.
    Ce pauvre type est il seulement conscient de la portée de ses actes ?
    Encore une crapule porteuse des valeurs de mort criminelle démasquée.

  2. trois mois facturée à hauteur de 90.000 euros.?????
    J’aimerais bien que l’on détaille ces facturations…
    Bientôt on prélèvera ses organes pour payer les ” philanthropes à l’envers ”

  3. Franchement, c’est absurde.
    De quoi se mêle le neveux dans cette situation? Il ferait bien de s’occuper de sa propre vie et de sa propre famille, s’il en a une.
    Combien de temps cela va-t’il encore durer? Ils sont pénibles tous ces gens. Cela commence à peser… sur la conscience collective aussi!
    Cela n’a pas de sens, en vérité.
    Puisque des médecins de l’extérieur sont venus donner leur diagnostique et que les parents veulent s’occuper de leur fils… il n’y a donc plus de problème. D’autant plus que des hôpitaux acceptent d’ accueillir Vincent pour des soins appropriés.
    Il serait peut-être temps de les laisser tranquille ces parents bien éprouvés. Il me semble qu’ils ont assez à faire pour s’organiser autour des soins et des visites pour leur fils. Les autres n’ont pas besoin de le visiter puisque manifestement, ils n’assument pas la situation. Ils devraient s’éloigner et arrêter tout ce tapage. Cela devient grotesque et obscène, toutes ces histoires et ce bruit autour de Vincent. Cet homme a besoin de soins et de sérénité… quel égoïsme de la part des autres personnes qui s’agitent et n’expriment, en vérité, que leur propre peur et limites.
    Vincent a besoin d’espace et de tranquillité au quotidien autour de lui.
    Bon courage à Mme Lambert et à son époux ainsi qu’à Vincent… jour après jour.

  4. Ce drame discrédite beaucoup le corps médical qui se montre sourd aux souhaits des parents de Vincent, alors que ceux-ci sont prêts à prendre en charge leur fils.
    C’est tout à fait scandaleux ; ils outrepassent leur rôle.
    A qui appartient-on : à sa famille ou à la médecine ?

  5. Avec nombre d’autres phénomènes (dont les cimetières et églises vandalisées), l’attitude de ce neveu démontre qu’en ce qui concerne les Valeurs Chrétiennes, il y a de moins en moins d’a-thées (au sens privatif du terme), mais de plus en plus d’anti-théistes (au sens de militantisme agressif du terme).
    En face la réaction des chrétiens est bien tiède…

  6. Et la plainte d’un neveu devient recevable ???
    Par quel miracle ?
    “Acharnement thérapeutique” !!! La dialectique revient !
    Un “neveu” qui n’a même pas les c–illes de dire en face qu’il veut assassiner son oncle !
    Il va hériter de quelque chose le neveu ??

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services