Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Le silence médiatique et politique face aux victimes chrétiennes

Intéressant communiqué de l'Union des Patrons et profesionnels Juifs de France :

U "L’UPJF constate avec dépit et consternation, le silence assourdissant de l’ensemble la classe politique française, des représentants français du culte musulman, des intellectuels, des médiats, et même la pusillanimité du clergé catholique à la suite de la succession de massacres dont viennent d’être victimes les chrétiens d’Irak, et du Pakistan. Pas de condamnations vigoureuses, pas d’émotions, pas de larmes, pas un mot de dénonciation de ces pratiques barbares, pas de stigmatisation….(pour reprendre une expression à la mode…).

Nul ne peut contester qu’un tel acte commis envers des musulmans par des chrétiens aurait, et c’est bien normal, suscité la compassion et l’indignation, de toutes les élites politiques et médiatiques de France et de Navarre et  on n’ose même pas imaginer les réactions, si celui-ci-avait été commis par des Israéliens…. La question que ne peut s’empêcher de poser l’UPJF est la suivante : Est-ce l’identité de la victime qui compte, ou celle de l’agresseur ? Ce silence médiatique et politique est-il dû au fait que les victimes sont chrétiennes, ou que les agresseurs sont musulmans ? Les réponses à ces questions sont lourdes de sens.

Partager cet article

17 commentaires

  1. Excellente question formulée de façon très percutante « Est-ce l’identité de la victime qui compte, ou celle de l’agresseur ? Ce silence médiatique et politique est-il dû au fait que les victimes sont chrétiennes, ou que les agresseurs sont musulmans ? »
    Merci au SB d’avoir déniché ce communiqué.

  2. Et bien entendu le petit état qui a toutes les faveurs de l’UPPJF n’a rien à voir, mais alors, rien à voir du tout dans la situation créée en Irak depuis 2003.
    Dieu se rit de ceux qui… (etc., air connu).
    En l’espèce je ne crois pas au pompier arrosé mais à la manipulation pure et simple, méthode de base de tout révolutionnaire. Créer une situation explosive pour ensuite l’utiliser à son profit, c’est même le B.A. BA.

  3. Voir aussi
    http://www.radionotredame.net/emission/conference_pie_xii_2
    à écouter jusqu’au bout. Ou surtout la fin, si on n’a pas le temps. Les cinq dernières minutes suffisent. A télécharger. A conserver. A faire circuler.
    Merci Gary Krupp.
    Merci à notre Saint Père.

  4. Et pour rendre la politesse à l’UPJF :
    « Pascal Boniface prône la destruction d’Israël, La Croix refuse un droit de réponse
    La Croix publie un article de Pascal Boniface prônant le boycott et la destruction d’Israël, et refuse de publier la réponse de Raphaël Draï et de Shmuel Trigano. Drzz.fr a décidé de publier la réponse refusée par La Croix. (…) »
    http://www.drzz.info/article-pascal-boniface-prone-la-destruction-d-israel-la-croix-refuse-un-droit-de-reponse-61098854.html

  5. ho et bien je pense que le faite que les agresseur soit musulman joue énormément, mais que le faite que les victime ne soient « que » des chrétiens joue aussi beaucoup.
    Soyons tous en union de prière pour nos frères d’Irak, du Pakistan et d’ailleurs.

  6. …et je ne m’explique toujours pas le silence de l’Eglise. Quelle faiblesse ! Nous taisons tout, nous ne nous battons pas pour nos frères.
    Le clergé a faillit. Notre Eglise est plus malade que jamais.
    Notre élite religieuse elle-même semble approuver, par son silence assourdissant, notre persécution. Quelle triste époque !
    http://www.youtube.com/watch?v=CbdFsmbrSXU

  7. Voici une vidéo trouvé sur le site des forces libanaises qui ont eu des informations privilégiées sur ce qui s’est passé à Baghdad.
    http://www.youtube.com/watch?v=pWlt4CwrTTE&feature=player_embedded#at=72
    Elle est en arabe, nous allons tenter de traduire. Mais les images suffisent.
    « Ils les ont pris au piège comme des souris, ils ont fermé les portes pour qu’ils ne puissent jamais s’en sortir et le massacre a commencé. Les Chrétiens de Baghdad n’ont pas pu ce jour-là offrir le Saint Sacrifice de la Messe mais à la place c’est eux qui étaient offerts comme sacrifice tout frais et tout prêt d’un peuple sur l’autel du Seigneur dans l’église Notre Dame du Salut à Baghdad, à cause de monstres humains terroristes. Notre Dame du Salut n’a pas voulu arrêter les forces du grand mal qui s’est répandu dans chaque coin de l’église et a transformé des fidèles chrétiens Irakiens en des cadavres éparpillés, sur lesquels les monstres qui se disent pieux ont dansé.
    C’était une danse de mort et de haine.
    Ce qui s’est passé dans l’église ND du Salut c’est beaucoup plus que ce que les médias ont dit, car c’était tellement horrible que les scènes qui se sont réellement passées sont inimaginables même dans le scénario des films d’horreur. Comme nous le savons par des informations privées pour les forces libanaises, l’église avait à sa porte des barrages, des obstacles en bloc de béton, que les forces américaines ont mis et en ont confié la garde à l’État irakien; qui a mis des gardes spéciaux fouillant chaque personne qui entre et chaque véhicule. De façon étonnante, 3 jours avant la boucherie et la prise d’otages, ces obstacles ont disparu, ce qui a facilité l’entrée des islamistes après qu’ils aient tué un gardien
    Les médias qui ont parlé de 50 martyrs ont fait exprès de cacher le nombre réel qui a atteint les 150. De même ils ont caché ce qui s’est vraiment passé dans les murs de l’horreur, et parmi les nombreux détails racontés par un témoin sauvé par miracle du massacre, le prêtre Wassim quand il a essayé de demander aux terroristes ce qu’ils voulaient, ils l’ont abattu d’une rafale et il est mort sur le coup. Et quand le deuxième prêtre est intervenu en se révoltant pour demander à un autre terroriste de prier ensemble chacun à la façon de sa religion et de prendre en considération tous les présents, surtout les femmes et les enfants, un terroriste l’a conduit à l’autel et lui a mis une ceinture d’explosifs et s’est explosé avec lui. En même temps que les corps s’éparpillent sur les murs de l’église un troisième terroriste s’est approché d’une femme enceinte et l’a ceinturée aussi d’explosifs et l’a fait exploser au milieu de l’église, juste avant que les forces irakiennes avec l’aide des Américains puisse rentrer et délivrer les otages qui ne furent que 17 à être sains et saufs.(traduction incertaine)
    Ce n’est pas la première fois que ceux qui sont restés des Chrétiens en Irak paye le prix. Quel prix? Que demande-t-on aux Chrétiens irakiens tout spécialement? Est-ce leur départ de la terre de leurs grands-pères, et qu’ils fuient leurs maisons, leurs églises et leurs terrains? Église après église sont détruites, martyrs après martyrs sont abattus. Après avoir été 4 millions qui vivaient en sécurité auparavant, à l’époque de l’ordre, il n’en reste pas plus que 250 000 qui vivent dans la terreur et la soumission, démunis, sans arme pour se défendre, et comme des agneaux conduits à la mort. Et le monde autour d’eux condamne en paroles, commente, s’oppose, se dit touché, écrit des rapports qui refusent ça, annonce la guerre contre la terreur et les terroristes, mais tout ça sur des papiers et sur les médias, en se montrant sur des écrans.
    (femme qui parle…. on ne sait pas)
    Du Liban, aux Chrétiens d’Irak, une salutation spéciale des forces libanaises et des prières et des invitations pour qu’ils demeurent sur leurs terres, armés par leur Foi en Jésus. La croix qu’ils portent tous, seuls, apparemment le Seigneur les a choisis pour qu’ils la portent pour tous les Chrétiens d’Orient.

  8. Nos frères ainés dans la foi ont vu juste.
    Bravo et merci à eux !

  9. Le mérite de ce communiqué, c’est qu’il met en évidence une violation de l’égalité des êtres humains et une violation de la liberté religieuse en France par les autorités civiles et religieuses.
    En cas de violation grave des droits humains, il n’y a pas de musulmans, de juifs, de chrétiens, il y a des êtres humains. Réagir différemment selon la foi des victimes, c’est violer la liberté religieuse et l’égalité des droits fondamentaux.

  10. êUn prètre libanais m’a parlé aussi de 4 millions de chrétiens irakiens, passés à 500 000.
    Mais là aussi il s’agit peut être d’un chiffre militant.
    Il est à vérifier. Non pas que je nie le martyr des chrétiens d’Irak, mais il faut surtout être crédible quand on en parle, d’autant plus que la chose est terrible.
    Les militants anti-chrétiens seraient à l’afut de la moindre erreur.

  11. Martin.
    Les membres de l’UPJF ne sont pas responsables de l’existence d’Israel. Il ne sont peut être pas tous co-responsable de ses excès, même par commerce avec ce pays.
    Surtout les persécutions anti-chrétiennes en pays musulmans n’ont pas attendu l’existence d’Israël.
    Cette déclaration, quelque soit sa sincérité, chez des gens qui ont encore dans leur mémoire familiale le souvenir d’autres persécutions, est bonne à prendre, et à envoyer à votre évêché.

  12. à Kantz
    oui, quels chiffres croire? les journalistes ne comptent pas les corps je suppose, les chiffres sont donnés par les autorités irakiennes, qui ont quand même intérêt à minimiser et à prouver qu’elles ont fait quelque chose.
    de même sur télélumière, télé chrétienne libanaise, on a (tjs en arabe) le récit de 3 témoins: le père de l’extérieur, contacté par téléphone par son fils (qui a été tué) et ses deux filles qui ont survécu au massacre. le récit des filles est celui d’une boucherie (aux cris de « allah akbar » et « infidèles! vous irez en enfer »), le récit du père est celui de l’immobilité des autorités pdt des heures. Prétendant qu’ils n’y avaient pas plus de 20 personnes dedans, alors que lui leur expliquait qu’il devait y en avoir 300, un dimanche! pas de cellule de crise, pas de plan, pas de tentative de négociation, pas de tentative pour rentrer. aucun otage libéré: les portes ont été ouvertes quand à court de balles et de grenades les derniers se sont fait exploser. et ce sont les Chrétiens qui ont cherché leurs morts.
    L’une des filles dit même qu’à sa sortie, des militaires disaient « tu es sauvée, nous sommes l’armée » « mais où étiez-vous? pendant tout ce temps où étiez-vous? » elle a eu peur de les suivre, ayant peur d’être kidnappée par eux. c’est dire la confiance!!
    à tout hasard je mets le 1er lien, peut-être parmi les lecteurs du SB y en a-t-il qui parlent l’arabe ou connaissent des Libanais, Irakiens, ou autres…
    http://www.youtube.com/watch?v=fIeV9ytTqcw
    Comment peut-il n’y avoir que 50 morts? vider des chargeurs pendant 4 ou 5 heures sur 300 personnes entassées, lancer des grenades dans une sacristie contenant 80 personnes. tirer sur les lumières suspendues pour écraser les gens dessous…

  13. pour ceux qui veulent la traduction, je viens de remarquer que ce récit est disponible en anglais, juste sous la vidéo.
    il faut cliquer sur
    telelumiere | 5 novembre 2010
    Translation made by Better iraq web site author : Laith.
    je ne la reproduis pas ici car c’est très gros.

  14. Voilà un terrible débat ouvert par l’UPJF, si on se souvient des interventions d’éminentes personnalités juives françaises sur nos médias pour exiger l’intervention de la France en 2003 aux cotés des USA en vue d’installer la démocratie en Irak et y détruire ses armes de destruction massive qui menaçaient la sécurité et l’existence même d’Israël …
    On voit aujourd’hui pour qui a été le Mûnich dont la France a été accusée jusqu’à la nausée, par ces mêmes personnalités qui avaient alors les médias à leur disposition …
    Ne les auraient-elles plus aujourd’hui pour venir au secours des chrétiens d’Irak ?…
    Nous avons écrit en introduction  » terrible débat  » car vous en trouverez un autre écho sur cette page du site de Riposte laïque :
    http://www.ripostelaique.com/Chretiens-persecutes-en-Irak-a.html

  15. A propos des chrétiens d’Irak, est-ce que le Président de la RF en a parlé hier soir ?

  16. « Martin » expert en complots et conspirations, vous êtes à côté de la plaque. Heureusement, d’autres commentaires ci-dessus sont plus sages que le vôtre. Martin, allez donc vous abreuver chez Chantal Dupille et Anne Kling, elles correspondent à votre profil de franchouillard pseudo-expert en géopolitique.
    Michel Garroté
    Rédacteur en Chef
    http://drzz.fr/

  17. le massacre de bagdad ressemble étrangement à celui d’Oradour sur Glane pendant la guerre mais nos mierdas préoccupés par bien d’autres choses, nos évêques tout apeurés excepté quelques uns mais qui ont du mal à se faire entendre, et nos zélites toujours promptes à dénoncer le racisme se sont bien gardés d’en faire tout un plat et de faire le rapprochement, l’inverse aurait eu lieu, que n’aurions-nous pas entendu?

Publier une réponse