Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le Sénat vote l’allongement de 12 à 14 semaines du délai légal pour avorter

Le Sénat vote l’allongement de 12 à 14 semaines du délai légal pour avorter

Le Sénat a une majorité… à droite.

C’est un amendement porté par Laurence Rossignol. Il a été adopté, de justesse et par surprise, à la toute fin de l’examen du projet de loi Santé, ce vendredi 7 juin. Le Sénat a voté l’allongement de deux semaines du délai légal pour pratiquer un avortement, portant ce délai de 12 à 14 semaines de grossesse.

Ce vote n’est pas encore définitif. Il devra être confirmé avec les députés.

Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, a expliqué :

« En France, chaque année, entre 3000 et 5000 femmes vont à l’étranger pour procéder à un avortement dit hors délai. Ces délais d’IVG sont variables d’un pays à l’autre. (…) Le fait de devoir encore aujourd’hui aller à l’étranger est une injustice et une inégalité sociale. (…) On ne peut pas se reposer sur les autres et être à la merci des législations des autres pays ».

Le président LR de la commission des affaires sociales de la Haute assemblée, et rapporteur du texte, Alain Milon, s’est opposé à l’amendement, mais en raison du faible nombre de femmes concernées en proportion.

« Seulement 5% des IVG sont réalisées dans les deux dernières semaines du délai légal ».

Le ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est rangé à l’avis du rapporteur, mais sans motiver sa position.

Si les sénateurs LR se sont opposés à l’amendement, il a en revanche bénéficié du soutien du groupe communiste. La sénatrice UDI Nathalie Goulet a aussi apporté sa voix.

Le vote a été serré. Dans un hémicycle clairsemé, le président de séance, le socialiste David Assouline, a d’abord fait voter à main levée. Résultat : égalité, ce qui équivaut à un rejet. « Il y a 10/10, mais j’ai un petit doute » dit le socialiste, qui décide de faire revoter en procédant par « un assis/debout ». Et là, surprise… « Ah, il y a quelque chose qui a bougé » constate David Assouline. On voit Laurence Rossignol sourire. L’amendement est adopté par 12 voix contre 10. Comment expliquer ce changement en quelques secondes ? Selon les sénateurs présents dans l’hémicycle, les deux sénateurs LREM présents ont voté pour.

Sur les votes suivants portant sur la suppression de la clause de conscience des médecins sur l’IVG, la commission a demandé un scrutin public, cela permet de voter pour les absents, ce qui a facilité le rejet des amendements.

Après l’adoption de l’allongement du délai, Alain Milon a dénoncé dans un communiqué cette décision.

« Ce n’est pas en toute fin de texte, au détour d’un article additionnel et avec une majorité de circonstance, que l’on réforme le délai d’accès à l’IVG. Cet article, s’il devait subsister, serait très clairement un motif d’échec de la commission mixte paritaire prévue le 20 juin prochain ».

Reste à voir maintenant quel sera l’attitude des députés, lors de la commission mixte paritaire et, en cas d’échec de celle-ci, en dernière lecture devant l’Assemblée nationale.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. De pire ne pire —–La maçonnerie qui propose ces lois iniques est capable d’arriver à légaliser la mise à mort de nouveaux nés.

  2. Donc si j’ai bien lu, l’amendement est passé grâce aux communistes, aux socialistes, à une UDI et à des macronistes. Les LR se sont opposés. Ce sera ça à leur crédit.

  3. Je constate aussi avec tristesse que cet amendement est voté 2 jours avant la Pentecôte, comme si le vilain voulait nous rappeler qu’il est toujours à l’oeuvre dans notre pays…
    Seigneur, aie pitié de nous…pardon et miséricorde pour toutes ces vies innocentes…

  4. Toutes ces lois abjectes s accélèrent depuis les européennes, de même que le pourvoi en cassation contre Vincent Lambert, c est aussi la conséquence de l apostasie silencieuse de nombres de catholiques qui votent Lrem ou se disent catholiques modernes comme Pécresse, bref la première trahison, elle vient de nous, comme le rappelait Jean Paul 2 en 80, France, fille aînée de l Église, qu’ as tu fait des promesses de ton baptême ?

  5. Vous apportez encore du crédit aux LR ????!!!!
    En tout cas 22 votants au sénat !! Il est beau notre pays.
    Ce pays où la macronie fait revoter qua’d le résultat ne plaît pas. Après Sarko qui se fiche d’un référendum !!!

    A vomir !

  6. Percés catholique moderne, ça veut dire quoi parce qu’il y aurait plusieurs religions dans l’Eglise catholique , c’est quand que les évêques excommunient tous ces pseudos cathos qui votent des lois nazies?

  7. 12 puis 14 semaines, 0 délai de réflexion, 100% remboursé… petit à petit on se rapproche de l’avortement jusqu’au 9ème mois de grossesse SANS contrainte médicale. Juste selon le bon vouloir de la mère (pardon la porteuse d’embryon).

  8. Dans “Les Républicains”, il y a République.
    C’est ça la République.
    Vous semblez découvrir ?

  9. Chez cette droite molle au cœur dur , le mot d ordre c est tuer , tuer , assassiner pour jouir des plaisirs terrestres ! Fier d être un descendant des Francs , mais honte d être un français dans le sens republicain du terme même si c est un sophisme ; hélas c est le repère actuel .
    La rossignol peut sourire, ce n est pas un sourire mais une grimace immonde , affreuse à regarder .
    Les LR ? C est comme l armée mexicaine, plus que des chefs immoraux sans militants et encore certains se barrent comprenant qu il vaut mieux rallier un parti original mondialiste qu un parti qui n est qu n brouillon, qui ne dit pas son nom ; au moins, ça clarifie la situation. Exit LR RIP , à bas l avènement du mondialisme où se retrouvent les anciens traitres de LR , conformément à leurs pensées véritables et surtout au maintien de leurs prébendes .
    14 semaines ? Et dans quelques mois , passera le droit de tuer des petites vies post-natales . Bande de criminels !
    hâtons par la prière , le retour du Christ-roi ! Ces gens ne sont heureux que dans un bain de sang sacrificiel, qu ils soient maudits ! Ils ne connaissent pas l Amour et l Amour christique, c est la vie .

  10. Pauvres bébés !

  11. Dans un hémicycle clairsemé … Cette assemblée de vieux gauchistes séniles n’a plus de raisons d’exister !

  12. Je pense que l’on confond à dessein “avortement” et “contraception”. Vu tous les moyens de contraception à disposition des femmes et des hommes, l’avortement devrait être l’exception, suite à un viol par exemple, mais les politiques sont trop fainéants et/ou incompétents pour se poser cette question : pourquoi en arrive-t-on là ?

  13. Selon moi, il est faux de dire qu’une majorité de droite siège au Sénat. Mais plus juste de préciser qu’une majorité est “progressiste”, donc favorable à l’allongement du temps permettant de tuer le foetus dans le ventre de la mère. Je me demande bien où est le progrès d’ailleurs. De toute façon, tout ceci participera de la future clarification qui aura lieu au sein du LR. Le souci de clarté est désormais devenu nécessaire.

  14. Nous sommes engagés dans une course contre la montre et dans une lutte contre la mort qui se répand en France. Il faut que le PS, composés de crypto-communistes génocidaires, trépasse et au plus vite. Laurence Rossignol, la kapo socialo-bolchévique assassine, devra un jour rendre des comptes.

    C’est déjà cette gueuse socialiste émétique qui était à la base de loi liberticide de “entrave numérique à “l’IVG” infanticide intra-utérin”. Partout où les scélérats socialo-bolchéviques sans foi ni loi se présentent aux élections, il faudra qu’ils disparaissent du paysage politique et il faut que le LR boive à nouveau un bouillon électoral. Vivement les élections municipales de 2020 et les régionales de 2021 !

  15. UN ENFANT FIER DE SA MAMAN LIBÉRÉE…

    Je suis fier d’avoir une maman courageuse, une maman progressiste, une maman libérée !

    Soucieuse de ton indépendance de femme, adepte des idées modernes, engagée dans les combats féministes, à la tête des avancées sociales, t’opposant à la fatalité de la nature, ma chère maman tu as pris une décision qui honore la patrie des Lumières !

    Je t’admire pour ton acte héroïque.

    Jusqu’au bout tu as su résister aux pressions de tes adversaires, contrer les arguments ridicules des obscurantistes, supporté leurs regards réprobateurs et continué à avancer seule, sûre de tes droits inaliénables de Fille de la Liberté !

    Tu as gravi la montagne de l’émancipation afin d’accoucher de la fleur rouge de la Révolution !

    Bravo chère petite maman ! Tu incarnes en effet l’humanisme, le progrès, la droiture, la maternité protectrice, l’épanouissement et la joie de vivre…

    Pauvre, pauvre petite maman chérie…

    Je suis ton petit avorton, le fruit de ton IVG, l’enfant non-né jeté aux ordures.

    Je n’ai jamais été aimé de toi mais moi je t’aime, ma maman chérie.

    Tu m’as envoyé au Ciel et c’est d’en haut que désormais je prie pour toi, chère petite maman libérée, divorcée, homosexualisée, botoxée, gauchisée, athée, névrosée, infectée, sidaïsée…

    Oui par tes erreurs, ton aveuglement, ton égoïsme, ton orgueil ayant engendré en toi tant de souffrances à retardement, tu as gagné ma pitié et donc ton salut.

    Comme un Christ rédempteur, je prends sur moi ton crime, chère maman. Depuis ce jour où tu m’as jeté à la poubelle, je prie pour que le sacrifice de cet embryon que je fus ne soit pas vain.

    Je rachète ton péché, maman.

    Parce qu’au nom des mirages de ton siècle tu as raté ta vie de femme, de mère, d’épouse, parce que tu t’es faite l’esclave des hérésies terrestres, je veux que tu réussisses ta vie d’ange et qu’ainsi, après m’avoir si cruellement éjecté de ton ventre, tu sois enfin avec moi pour toujours, chère maman.

    Signé : ton foetus assassiné.

  16. Merci à Le Forez d’avoir si bien défini ce qu’est la droite aujourd’hui en France : une droite molle au coeur dur ! Les catholiques croyants parmi elle réalisent-ils qu’ils devront un jour rendre des comptes devant le Maître, et oser lui dire ce qu’ils ont fait de leur talent ? Réalisent-ils ce qui les attendent ?

    Ne peuvent-ils pas ouvrir une Bible et aller lire quelques pages du Nouveau Testament ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services