Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Le scandale des talibés : la honte de l’islam

RFI revenait ce matin sur le problème des "talibés", petits mendiants des écoles coraniques, que l'on appelle ainsi au Sénégal, "garibous" ailleurs, mais dont la présence est générale sur le sol africain. A Dakar, les autorités sénégalaises font état aujourd'hui de 30 000 talibés, qui mendient en guenilles à chaque feu rouge de la capitale, à toute heure du jour, et souvent de la nuit, une boîte de sauce tomate vide en bandoulière.

Th

(Un "talibé" à Bamako, Mali)

Ces enfants, âgés de 6 à 17 ans environ, viennent souvent de la campagne ou des faubourgs des grandes villes. Issus de familles pauvres et sans instruction, ils sont confiés à un homme qui se déclare imam ou maître coranique, et qui promet aux parents l'éducation religieuse de leur fils. Soulagés d'avoir un enfant de moins à nourrir, ces pauvres gens font confiance au maître coranique, et pensent que leur enfant va devenir instruit.

Couchés à 23 heures sur des nattes de fortune, les enfants sont réveillés à 3 heures du matin pour ânonner par cœur les sourates du coran pendant 3 heures d'affilée, puis ils sont expédiés dans les rues pour mendier leur repas, et les sommes qu'ils doivent à l'imam pour leur repas du soir, leur eau et le pétrole de la lampe pour s'éclairer le soir. De retour à l'école coranique pour une heure ou deux d'instruction islamique au cours de l'après-midi, les enfants retournent mendier jusqu'à l'heure du coucher.

Les maîtres coraniques ne sont absolument pas surveillés, ne sont détenteurs d'aucun diplôme, et il n'existe aucune instance permettant d'évaluer le travail qu'ils accomplissent auprès des enfants. La plupart d'entre eux se contentent de gagner de l'argent sans travailler, puisqu'il est gagné par leurs petits élèves, et d'apprendre le coran aux enfants, qui du coup, n'apprennent ni à lire, ni à écrire, sauf le coran, en arabe.

En mars 2014, la fédération nationale des maîtres coraniques du Sénégal (créée en 2008, 16 800 membres, recense 1,26 million d’enfants inscrits dans des écoles coraniques) estimait que l'état de mendicité des talibés était dû à la précarité dans laquelle vivent les maîtres, non soutenus financièrement par l'Etat. Ils réclamaient donc que soit reconnu et financé au sein de l'éducation nationale sénégalaise, l'enseignement religieux en arabe, au même titre que l'enseignement classique. Ce chantage, qui s'appuie sur la volonté affirmée du gouvernement de régler le problème des talibés, a pour but évident de faire financer les écoles coraniques par l'Etat. Or, dans ces "écoles", on n'apprend rien d'autre aux enfants qu'à réciter le coran, ce qui, au regard de la vraie vie, ne mène à rien.

Le nombre des talibés s'accroît chaque année; tels des nuées de sauterelles faméliques, ces enfants qui s'abattent sur les automobilistes ne peuvent compter que sur leur ingéniosité, une santé de fer (qu'ils ont rarement, étant généralement mal nourris et carencés), et sur la solidarité de leur groupe, forgée dans l'adversité. Leur avenir est plombé dès l'enfance par le manque d'instruction volontairement dispensé par une religion obscurantiste. Les talibés sont la honte de l'islam.

Partager cet article

15 commentaires

  1. c’est de l’esclavage ; faudra t il créer une fondation pour racheter ces enfants et leur redonner la liberté en aidant leur famille.

  2. Ce ne sont pas les talibés qui sont la honte de l’islam mais leurs maîtres coraniques

  3. Voir ce lien :
    http://malijet.com/la_societe_malienne_aujourdhui/123022-les-talibes-a-bamako-des-marchepieds-pour-les-maitres-coraniques.html
    Le Mali est surtout en pleine explosion démographique ! Ici à Bamako, à chaque carrefour, on est abordé par toutes sortes de mendiants, les petits talibés traditionnels, les vieillards, les aveugles, les jumeaux (vrais ou faux), etc. Le pays est en crise économique, avec une chute du tourisme (le pays dogon est sinistré)et la crise au Nord… Beaucoup de familles musulmanes (souvent attirées par la capitale et ayant quitté le village de brousse) se “débarrassent” ainsi de leurs jeunes enfants en les laissant dans une école coranique, à leur charge de se débrouiller pour manger.

  4. C’est “Oliver Twist” à la sauce indigeste de l’islam.

  5. Mais puisqu’on vus dit que cette “religion” a fait faire de grands progrès à l’humanité !!

  6. L’islam, cette “noble religion” s’en fout carrément puisque c’est justement cette “noble religion” qui pratique l’esclavage au nom de Allah !!!

  7. Attendez que l’Europe devienne pauvre artificiellement pour comprendre pourquoi l’*Afrique est dans cet état ! Qui lui ponctionne toute sa vitalité par le biais de prêts cyniques du FMI ou de la Banque mondiale ?
    Dans un sens heureusement qu’il arrive la même chose à la France ! Elle a été trahie par son élite pour que les mêmes la sucent de toutes ses richesses ! Il faut être aveugle pour ne pas s’en apercevoir !
    Des petits mendiants français, vous allez en voir dans peu de temps ! Déjà la prostitution enfantine est en recrudescence ! Rien que sur internet !
    La question qu’il faut se poser : qui a voulu supprimer le droit régalien de chaque état de créer sa monnaie ?
    [Pardonnez-moi, mais vous déplacez le problème : même si les Etats d’Afrique sont gravement responsables de l’état de leurs populations à cause de ce que les Africains appellent une “mauvaise gouvernance”, même si la misère guette les Français à cause de leur gouvernement qui pratique lui aussi cette “mauvaise gouvernance”, le problème des talibés est dû à l’islam, et personne ne peut dire le contraire. Les Etats comme le Sénégal, où la population est très majoritairement musulmane (environ 94%), ou le Mali (90%), ne font rien pour régler le problème des talibés parce qu’étant musulmans, ils ne voient pas que cela pose un problème, et s’ils le voient, ils se heurtent à l’intransigeance de l’islam. Partout dans le monde, ce sont des religieux chrétiens qui prennent l’initiative de s’occuper des enfants abandonnés, jamais des musulmans, ou alors, de façon confidentielle. Et dans le cas des talibés, à l’origine ce sont peut-être des enfants pauvres, mais c’est l’islam qui en fait des mendiants. MB]

  8. nostalgie du Sénégal de Senghor…

  9. Comme le dit très bien Notre Seigneur : “on juge un arbre à ses fruits”. Ou sont donc les bons fruits de l’islam? Cette soit disant religion de paix et de tolérance?

  10. Déjà vu à la télé (Antenne 2?) il y a quelques années un reportage pareil.

  11. On reconnait là , la griffe du diable le faux dieu de l’islam, dégrader l’homme fait à l’image de Dieu, cette religion est cause de la grande régression mentale propre aux musulmans.
    Depuis des siècles.

  12. Les talibés ne sont pas la honte de l’islam, c’est l’islam qui est la honte, cette fausse religion inspirée du démon et qui montre ses fruits de haine, esclavage, corruption, fornication……..

  13. Pauvres gosses..Ceux qui les réduisent en esclavage savent-ils qu’il vaudrait mieux pour eux qu’on les jette à la mer avec une meule au cou?

  14. Il y a longtemps que c’est comme cela au Sénégal…depuis la mort de Léopold…de son temps il y avait beaucoup moins de talibés..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services