Bannière Salon Beige

Partager cet article

Sectes et satanisme

Le satanisme est un fléau qui abrite des prédateurs très dangereux dont des pédocriminels

Ancien officier de Police des Renseignements Généraux, Gilbert Abas a écrit un roman intitulé "Qui veut encore tuer le Christ" pour dénoncer le fléau du satanisme en France. Il s'est exprimé dernièrement dans la Dépêche du Midi :

"J'ai été officier de police aux Renseignements généraux à Toulouse et vers la fin de ma carrière j'ai travaillé surtout sur les sectes, les dérives sectaires et le satanisme. Quand j'ai pris ma retraite, je n'ai pas pu couper le fil. J'ai profité de mon temps libre pour continuer à aider les gens qui sont touchés par ce phénomène grave qu'est le satanisme (…)

J'ai souhaité que ce livre soit un début, qu'une fois informés, les lecteurs puissent agir en prévention car leurs enfants peuvent à tout moment être touchés par le phénomène du satanisme qui abrite aussi, il ne faut pas l'oublier, la pédocriminalité. On s'est en effet rendu compte que les pédocriminels profitent souvent de rituels sataniques pour agir et qu'ils en tirent des films ou des photos qu'ils revendent à des prix exorbitants en profitant de réseaux très structurés.

Il y a à Toulouse de nombreuses profanations de cimetières (…) J'ai aussi enquêté sur de nombreux suicides d'adolescents qui s'étaient tués au nom de Satan ou poussés par des adultes, des gourous qui leur avaient demandé de se sacrifier. On peut aussi évoquer l'affaire du magistrat Pierre Roche qui se serait suicidé après avoir avoué à ses enfants qu'il avait participé à ce genre de cérémonies dans la région toulousaine. Tout cela permet de dire que le satanisme est bien représenté à Toulouse.

Voir des mamans défiler dans votre bureau et vous demander de retrouver ceux qui ont poussé leurs fils à se suicider, ça marque. Une fois à la retraite, c'est devenu mon combat. Je suis un militant en lutte contre le satanisme, un fléau qui abrite des prédateurs très dangereux dont des pédocriminels. En marge de la sortie de mon livre, j'ai décidé d'animer 100 points de sensibilisation sur ce sujet dans 100 villes de Midi-Pyrénées durant toute l'année 2012."

Partager cet article

11 commentaires

  1. Simultanément, il est désolant de voir trop de prêtres et religieux(ses)ne plus croire à l’existence de Satan…

  2. Le satanisme est surtout contraire aux droits universels de l’homme et en particulier à la liberté religieuse. Il s’en prend arbitrairement aux croyants catholiques. Il devrait donc être interdit et pourchassé. Il est aussi contraire à la santé et à la moralité publique (voir la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme).
    Mais il est subventionné par des municipalités et des régions avec l’argent des catholiques… La France n’est pas un Etat de droit.

  3. Il faut s’opposer par tous les moyens aux manifestations du type Hellfest subventionnées par nos impôts. Il est malin le “Malin”! Mais nous devons le savoir et agir. Comment?

  4. Merci à MM. Abas et Carhon. A faire circuler.

  5. il est aussi utile de confier ses proches, et plus largement le monde à la protection des Saints Archanges

  6. Confronté professionnellement à une jeune victime d’actes pédophiles en groupe, et devant le constat d’impuissance d’un magistrat, j’en ai parlé à un ami bien placé dans un service de renseignement. Ce dernier m’a dit ceci : “je ne te dirai qu’une seule chose : rien n’est plus puissant que ces réseaux. Tous ceux qui s’y sont frottés ont payé le prix fort, alors protège-toi et protège ta famille.”
    La pédophilie comme composante de rituels sataniques a été largement évoquée dans l’ouvrage d’un agent du FBI, que ses enquêtes ont entraîné en France. Je n’ai plus ce livre, et si quelqu’un a une piste pour en retrouver un exemplaire cela m’intéresse.
    On doit pouvoir trouver sur le web un reportage édifiant des années 90 intitulé “viols d’enfant : la fin du silence.” Pour un public averti, mais il faut aussi oser s’informer sur ces phénomènes d’une barbarie inouïe qui peuvent nous toucher un jour.

  7. @ Clovis : “Mais nous devons le savoir et agir. Comment?”
    Il faudrait initier des actions juridiques fondées sur les droits fondamentaux de l’homme et sur le code pénal.
    Il faudrait agir contre le maire mais aussi contre les disparitions d’enfants et les assassinats satanistes d’enfants.
    Voulez-créer une association ?

  8. Tout récemment on a repassé à la TV des films sur l’Affaire des Poisons et Versailles m’était conté. On y voit des messes noires.
    D’après un de ces films: ceci a perduré 30 ans. Mais ensuite ? on n’en parle plus. Est-ce que la volonté du Roi et de M. de la Reynie a été suffisante pour faire disparaître ces horreurs ?
    Est-ce qu’une forte volonté de l’Etat contre les Hell fêtes, sacrilèges et autres profanations suffirait ?
    Tout pécheur qu’il était, Louis XIV était du côté de Dieu et non de Satan. Pourrait-on le dire de nos gouvernants actuels et à venir ? Certes non…

  9. Le combat de cet homme est courageux;ce n’est sans doute pas une mince affaire.
    La puissance des réseaux de pédophiles,tout comme leurs capacités de se défausser en accusant des innocents doit être appuyer quelque part.
    La pédoplilie infantile est de l’ordre de l’innomable,cette “espèce” là a franchi un tel cap que tous opposant potentiel ou contradicteur doit être éliminé voire détruit.
    Non! ce n’est pas chez les petites gens qu’il faut chercher ces barbares.

  10. Vous avez raison @ Denis Merlin. Que faire, seul, contre les puissances démoniaques et leurs alliés? En sachant que s’opposer à eux peut couter fort cher : c’est ici que le conseil évangélique s’impose ” Soyez prudents comme le serpent…

  11. Louis XIV lui-même n’a pu venir à bout du Mal (affaire des poisons).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique